Macopharma inaugure son nouveau site à Tunis le 12 septembre 2012 Macopharma, spécialisée dans la transfusion, la perfusion et les masques de protection respiratoire


Après quinze mois de travaux et un investissement de 8 millions d’euros (environ 16 millions de dinars), l’entreprise internationale spécialisée dans les domaines de la transfusion, de la perfusion, de la biotechnologie ainsi que dans les masques de protection respiratoire, MACOPHARMA, a inauguré, mardi 11 septembre 2012, sa nouvelle usine sise à la zone industrielle Chotrana à Tunis.


Les produits de Macopharma, vendus dans plus de 70 pays, font un CA de 165 millions d’euros dont les 2/3 réalisés à l’export et sortent de cinq sites de production : 3 en France, 1 en Pologne et 1 autre en Tunisie où l’inauguration du nouveau site dans la zone industrielle de Chotrana, au nord de Tunis, vient d’être célébré en grande pompes…

Le site, qui s’étend sur 6.200 m², a été certifié ISO 9001 en juillet 2012 et assure aujourd’hui la production de produits finis, assemblés et stérilisés à destination des marchés de proximité -Maghreb et Moyen-Orient- et des montages nécessaires à toute la production du groupe.

« Pour répondre à la croissance de nos volumes ainsi qu’à notre développement géographique, nous avons engagé en janvier 2011 en pleine révolution les travaux de construction de ce nouveau site suite à l’achat d’un terrain en 2008 », a déclaré Ronald de Lagrange Chancel, directeur général du groupe Macopharma, lors d’un point de presse tenu à cette occasion. Et le DG de préciser qu’avec cette nouvelle extension, Macopharma emploie maintenant 200 collaborateurs en Tunisie, et à l’horizon 2014, l’usine compte doubler ses effectifs afin de fabriquer 5 millions de kits de transfusion et 37 millions de montages.

Patrick Delattre, directeur général pour la Tunisie, a, de son côté, indiqué que l’usine exporte 95% des montages fabriqués pour les activités du groupe et elle exportera les kits de transfusion principalement vers la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, Europe Orientale et Turquie. « Nous avons redimensionné notre site tunisien à la hauteur de nos ambitions », ajoute-t-il.

Rappelons, par ailleurs, que l’histoire de Macopharma en Tunisie a débuté en décembre 2004 lorsque le groupe international s’installe à La Soukra à Tunis. Rapidement opérationnelle, l’usine avait pour vocation de fournir les montages à une cadence de 30 millions par an pour la perfusion et la transfusion. Le site a été certifié ISO 9001 en 2010, année au cours de laquelle Patrick Delattre prenait ses fonctions de directeur général pour la Tunisie. Le site tunisien produisait alors environ 95% des montages nécessaires à toute la production en France et en Pologne et employait jusque-là 120 collaborateurs.

Pour revenir à l’inauguration de l’usine, on a noté l’absence des représentants du gouvernement à cette cérémonie, chose qui a manifestement gêné les investisseurs français, étant donné qu’ils avaient envoyé, selon leurs dires, des invitations aux ministres des Affaires sociales, de l’Industrie ainsi qu’au maire de Tunis, lesquels auraient également confirmé leur présence.

Ce qui fait à certains que parce qu’il ne s’agit pas d’investisseurs qataris, lesquels sont choyés et reçus par tous les honneurs par les membres du gouvernement Jebali.


A propos de Macopharma

Fondée en 1977 en France, Macopharma est devenue aujourd’hui une entreprise internationale spécialisée dans les domaines de la transfusion, de la perfusion, de la biotechnologie ainsi que dans les masques de protection respiratoire. Elle vend ses produits dans plus de 70 pays et réalise un chiffre d’affaires de 165 millions d’euros, dont 2/3 à l’export. Elle compte cinq sites de production : 3 en France, (Tourcoing, Mouvaux, Neuville-en-Ferrain), un en Pologne (Wroclaw) et un en Tunisie (Tunis-Ariana).

GIF - 76.4 ko
L’équipe Macopharma

Yvan Malepart, président de l’entreprise nordiste Macopharma, indique que «  les masques de filtration ne sont pas notre coeur de métier, mais nous sommes en train de remettre en fonctionnement des machines qui étaient en sommeil pour répondre à la sollicitation des autorités. Nos premiers produits finis seront bientôt disponibles  ».

Publié le 12 septembre 2012 sur https://www.webmanagercenter.com


JPEG - 66.5 ko
Monde des Grandes Écoles et Universités @mondedesgeu · 23 déc. 2017
Arnaud Quinet, DG de la division Biothérapie de Macopharma vous invite à prendre part "à la médecine du 21e siècle" :
https://www.mondedesgrandesecoles.fr/macopharma-mettez-vos-cellules-grises-service-de-biotherapie/?utm_content=buffer5ff37&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Pour en savoir plus :

- 16 startups françaises qui dessinent le futur de notre santé en 2017
- Ces dix entrepreneurs français qui dominent la santé mondiale en 2018
- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- Pierre Fabre lance un dispositif médical connecté avec la start-up BioSerenity le 14 mai 2018
- BioSerenity, Champion du Pôle Systematic Paris-Region en octobre 2018
- BioSerenity, spécialiste des solutions de diagnostic et de télé-expertise, lève 65 millions d’euros en juin 2019
- BioSerenity : l’intelligence artificielle et la data au service du patient en septembre 2019
- Next40 : qui sont les futurs champions de la French Tech dévoilés le 17 septembre 2019 à Paris ?
- Covid-19 : pour le PDG de Kolmi-Hopen, « la demande de masques va durer » le le 01 mars 2020
- Covid-19 : La société Valmy, dans la Loire, croule sous les commandes de masques le 3 mars 2020
- Covid-19 : le fabricant de masques toulousain Paul Boyé Technologies recrute le 19 mars 2020
- Covid-19 : Le projet d’usine de masques en Côtes-d’Armor prend une tournure politique le 29 avril 2020
- Covid-19 : Trois projets d’usines de fabrication de masques lancés dans la région Bretagne le 29 avril 2020
- Covid-19 : à Troyes, BioSerenity va mettre en route une “usine de campagne” pour produire des masques en grande quantité à partir du 12 mai 2020
- Covid-19 : 150 postes à pourvoir pour fabriquer des masques à partir du 12 mai 2020
- Covid-19 : Déconfinement : quel masque pour quelle protection ? le 20 avril 2020
- Covid-19 : BB Distribe, dans les Vosges, va signer un contrat avec l’Etat pour la production de masques de protection le 11 mai 2020
- Covid-19 : Qui sont les quatre producteurs de masques sanitaires que l’Etat va soutenir en France ? le 12 mai 2020