Wizzvet lève 835 000 euros en juin 2016 pour devenir leader européen de la formation en ligne des vétérinaires

, dans le réseau de Guillaume Facchi, Guillaume Hert

Spécialiste de la formation en ligne des vétérinaires, Wizzvet annonce avoir réalisé un nouveau tour de table de 835 000 euros pour assurer son développement.

Fondée en juin 2013 par le Dr Dorine Olejnik, la startup strasbourgeoise Wizzvet édite depuis janvier 2015 une plateforme pédagogique de télémédecine vétérinaire sous forme de réseau social professionnel. 90 experts vétérinaires viennent en aide à la communauté de vétérinaires sur des cas cliniques complexes.

Le site propose également un large catalogue de formation, actualisé chaque semaine. Un peu plus d’un an après son lancement, Wizzvet fédère déjà plus de 3000 vétérinaires, dont 300 internationaux.

Pour répondre encore mieux à l’engouement des professionnels, la jeune pousse vient de boucler un tour de table de 835 000 euros auprès du fonds Cap Innov’Est ainsi que de business angels, dont Thierry Alliotte, Jean-Daniel Hamet, et plusieurs business angels membres des réseaux Angels Santé et Femmes Business Angels. Cette levée prévoit également un abondement par un financement complémentaire de BPI Innovation, à hauteur de 350 000 euros, pour une capacité financière totale de près de 1,2 million d’euros.

«  Wizzvet se positionne en vertical sur le segment vétérinaire, qui fait face à une forte complexification du métier. L’équipe fondatrice connait bien son marché et nous a montré sa détermination à faire de Wizzvet la future plateforme européenne de référence pour vétérinaires. Nous sommes donc très heureux de soutenir, aux côtés de nos partenaires Business Angels, l’ambition de cette jeune startup  » Rémi Berthier, Investisseur chez Alsace Capital

Doper les investissements marketing et commerciaux

Grâce à cette levée, Wizzvet entend accélérer les investissement marketing et commerciaux, principalement en France, en Allemagne ainsi qu’en Espagne. Cet apport permettra également à la jeune pousse de poursuivre ses efforts de R&D pour améliorer sa plateforme. Proposant un modèle freemium, Wizzvet vise un chiffre d’affaires récurrent d’un million d’ici deux ans. Un second tour de table, plus significatif, sera alors envisagé en 2018.

Comptant actuellement quatre collaborateurs, Wizzvet souhaite se renforcer rapidement avec le recrutement de profils commerciaux et ingénieurs informatiques afin de gérer sa forte croissance.


Publié par Farid Khedri le 22 juin 2016 dans www.maddyness.com


JPEG - 19.5 ko
Dr Dorine Olejnik, fondatrice et dirigeante de Wizzvet

Diplômée depuis dix ans, l’idée de cette plateforme m’est venue alors que j’étais encore étudiante, pendant un stage de dernière année. À la fin de nos études, nous sommes tous angoissés à propos des cas qui vont se présenter : le chien qui arrive va-t-il mourir parce qu’il a du sang dans les selles ou est-ce sans gravité ? Que penser de cette radio ? Quel prochain examen complémentaire réaliser ? Sans parler des nombreux gestes techniques qu’il nous faut maîtriser...

Qui n’a jamais eu le sentiment d’être parfois seul derrière son stéthoscope face à un cas clinique complexe ?
Encore aujourd’hui, j’admire les vétérinaires qui sont confrontés à ces questions : ce sont les plus grands autodidactes que je connaisse... Nous traînons tous l’image mythique du Daktari qui, malgré le temps qui passe, reste celui qui doit savoir soigner aussi bien les chiens, les chats, les bovins, les chevaux que les hamsters ou la girafe du reportage d’Arte que notre client vient de voir la veille au soir. Avec les progrès fulgurants des techniques médicales et des traitements ces dernières années, il est pourtant impossible pour un praticien d’être bon partout.

C’est à cette problématique que Wizzvet répond en proposant aux praticiens un vaste catalogue de formation en ligne, sous forme de webconférences courtes, accessibles en direct ou en replay. Wizzvet met également en relation les vétérinaires avec plus de 100 spécialistes reconnus diplômés des Collèges ou DESV pour de la formation sur leurs propres cas cliniques complexes et rares via un outil de télémédecine. Les réponses obtenues rapidement en 24/48h sont détaillées et précises et aident les vétérinaires à se poser les bonnes questions et à choisir judicieusement les examens complémentaires à effectuer en améliorant les compétences du praticien.
Dr Dorine Olejnik, fondatrice et dirigeante de Wizzvet


Pour en savoir plus :

- Jean-Michel Halm : « Les porteurs de projet sont toujours enchantés de participer à Plug&Start »
- Rencontre entre @mounir et les #startups #HealthTech le 16 nov 2017
- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- French Tech, phase 2 : les grandes ambitions de Mounir Mahjoubi d’ici à 2022 annoncé le 25 mai 2018 à Paris
- La Région Grand Est accompagne 5 startups innovantes du médical au CES Las Vegas du 8 au 11 janvier 2019
- "J’ai lancé ma startup de dispositifs au service de ma passion : l’équitation".
- La réalité virtuelle, le nouvel antidouleur.
- Hypno VR : l’hypnose médicale en réalité virtuelle comme alternative à l’anesthésie.
- Emeline Hahn marque l’essai pour Fizimed en Janvier 2018.
- Hearfit, le fauteuil qui rééduque vos oreilles est aubois.
- Wizzvet lève 835 000 euros en juin 2016 pour devenir leader européen de la formation en ligne des vétérinaires.
- Troyes, capitale des start-up du Grand Est le 01 février 2019 à Troyes