Vers un traitement physiologiquedu Diabète de type 1 avec Defymed L’activité de Defymed est la délivrance ciblée et mini-invasive de médicaments.

, dans le réseau de Guillaume Facchi

Defymed finance l’entrée en phase clinique de son dispositif ExOlin®par une nouvelle levée de fonds le 4 mai 2020 de 1,8 million d’euros auprès de Cap Innov’Est et de Bpifrance. La délivrance ciblée et mini-invasive de médicaments est l’ambition de Defymed.


Spécialisée dans la conception et le développement de dispositifs médicaux innovants de délivrance de composés thérapeutiques, la société de technologies médicales Defymed, présidée par Séverine Sigrist, annonce le 4 mai 2020 avoir sécurisé le financement nécessaire pour engagerla première phase de l’essai clinique de son dispositif médical de délivrance physiologique d’insuline, ExOlin®.

Ce tour de tablede 1,8 million d’euros, issu de capitaux publics et privés (CapInnov Est à hauteur de 1 million € et Bpifrance 800 000 €), vient compléter les précédentes levées de fonds privées et publiques (France, Europe et hors Europe) à quelques 10 millions d’euros depuis la création de la start-up en 2011.

Cette première phase de l’entrée en clinique, estimée sur une durée de 12 à 18 mois, vise à valider l’avantage significatif pour les patients diabétiques de la délivrance péritonéale d’insuline et d’évaluer l’innocuité, la tolérabilité de ce nouveau dispositif.

Meilleur contrôle glycémique avec la délivrance péritonéale d’insuline

Le dispositif médical ExOlin®, conçue pour une durée de vie estimée entre 4 et 6 ans, est implanté dans l’abdomen du patient et permet ensuite la délivrance exogène de l’insuline par une simple injection à travers la peau.

JPEG - 4.2 ko
Le dispositif ExOlin®, permet une nette amélioration de la qualité de vie des patients diabétiques de type 1.

Si le patient conserve l’administration sous-cutanée d’insuline par pompe externe, l’assimilation de l’insuline viaExOlin®devrait connaître une amélioration significative (comme démontré déjà en phases précliniques) de son traitement en raison du premier passage de l’insuline dans le foie, contrairement aux injections sous-cutanées pratiquées jusqu’alors. Par conséquent, l’insuline agirait plus efficacement et le patient devrait bénéficierainsi d’une meilleure stabilité glycémique.

Le dispositif ExOlin® a pour objectif d’offrir aux patients une meilleure prise en charge de la maladie et ainsi une meilleure qualité de vie, tout en conservant leurs habitudes. Il promet une meilleure assimilation de l’hormoneinjectée et une diminution considérable des complications du diabète.

« Nous sommes très heureux de poursuivre notre accompagnement de Defymed en lui donnant les moyens d’atteindre une étape clé du développement du dispositif ExOlin®, qui devrait permettre une nette amélioration de la qualité de vie des patients diabétiques de type 1 » Jean-François Rax, Directeur de Participations du fonds Cap Innov’Est

JPEG - 60.7 ko
Séverine Sigrist (au centre) et toute l’équipe de Defymed à l’occasion de cette levée de fonds.

Une collaboration Defymed, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

La cohorte, composée d’une dizaine de patients, est sélectionnée par le Pr Nathalie Jeandidier, chef du Service d’endocrinologie et diabétologie du CHRU de Strasbourg, et investigateur de cette étude clinique. « Le concept d’une administration physiologique d’insuline via la veine porte a fait ses preuves, en particulier avec les pompes implantées chez les patients diabétiques
présentant une grande instabilité glycémique. ExOlin® est une approche innovante de ce concept, qui devrait permettre une meilleure autonomie du patient. Les données précliniques encourageantes doivent aujourd’hui être confirmées cliniquement afin de permettre à ces patients de bénéficier rapidement de cetteinnovation
 »

Le diabète de type 1, maladie auto-immune chronique aux multiples conséquences

Le diabète insulino-dépendant, dit « diabète de type 1 » est une maladie auto-immune causée par la destruction des cellules du pancréas, entraînant l’incapacité du sujet atteint à sécréter de l’insuline. La pathologie induit par conséquent une élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Actuellement, les systèmes de délivrance d’insuline disponibles sur le marché́ ne comblent pas les attentes de façon optimale, on compte seulement 25,3% des hommes et 36,4% des femmes diabétiques en capacité de contrôler correctement leur glycémie. Un mauvais contrôle du diabète entraîne des conséquences délétères pour les organes et des complications touchant principalement le cœur et les vaisseaux, premiers lésés d’une concentration excessive et permanente de glucose dans le sang.

ExOlin®, la suite : deuxième phase de l’essai cliniqueet exploitation commerciale

À l’horizon 2022, la deuxième phase prévoit un déploiement de l’essai clinique sur un nombre plus important de patients, dans différents centres investigateurs et à l’échelle européenne. Cette étape inclut également la formation des patients et/ou aidants familiaux à ce nouveau mode d’administration.

À terme, Defymed ambitionne un marquage CE à une échelle moyenne de 3 ans (2023) et l’exploitation commerciale via une cession delicence à un grand groupe spécialiste des dispositifs médicaux, à l’issue de l’autorisation de mise sur le marché.

À propos de Defymed

Defymed est une société de technologies médicales créée en mars 2011 à Strasbourg, spécialisée dans la conception et le développement de dispositifs médicaux innovants de délivrancephysiologiquede composés thérapeutiques. Depuis ses débuts, la vocation de Defymed vise à proposer des solutions thérapeutiques pour améliorer la délivrance des médicaments et donc la qualité de vie des patients dans le traitement de maladies chroniques telles que le diabète. La société présidée par Séverine Sigrist compte une dizaine de collaborateursinternes et plus de 30 collaborateurs externes à l’échelle mondiale.

Defymed s’est, en premier lieu, focalisé sur une application pour le traitement du diabète de type 1. Sa forcerepose sur son réseau de partenaires nationaux et internationaux. Le premier produit conçu est MailPan®, un pancréas bio-artificiel implantable destiné à rétablir une production normale d’insuline chez le patient diabétique de type 1. Le second produit développé par Defymed est ExOlin®, un dispositif médical de délivrance physiologique d’insuline. Defymed s’intéresse aujourd’hui à l’utilisation de son savoir-faire pour améliorer le traitement d’autres pathologies telles que le cancer, l’hémophilie ou l’obésité́.
www.defymed.com
Contact presse :
Sabrina Curto-Laverny
sabrina@scl-conseil.com
tel 06 63 30 27 66

À propos de Cap Innov’Est

Fonds interrégional d’amorçage doté de 45 M€, Cap Innov’Esta vocation à investir dans le capital des startups des régions Alsace et Bourgogne-Franche-Comté. Cap Innov’Est a été lancé en juillet 2014 et a déjà investi dans plus de 25 start-ups. Cap Innov’Est est géré par Capital Grand Est avec son partenaire Invest PME. Ses souscripteurs sont le Fonds National d’amorçage (FNA), les régions Alsace et Bourgogne-Franche-Comté, SAFIDI, les Caisses d’Epargne d’Alsace et Bourgogne/Franche-Comté, BNP Paribas et CIFC
http://www.capitalgrandest.eu/

Publié par Sabrina Curto-Laverny Communiqué de presse du 4 mai 2020 sur https://defymed.com

JPEG - 96.8 ko
BioValley France @BioValleyFrance · 04 mai 2020
@Defymed_ sécurise 1,8 million d’euros permettant l’entrée en phase clinique de son dispositif médical de délivrance physiologique d’insuline, ExOlin®. Félicitations à toute l’équipe et notre Présidente @SigristSeverine pour cette belle levée de fonds !
https://defymed.com/public/uploads/2020/05/DEFYMED_CP_levee_4mai_vf.pdf

Pour en savoir plus :

- Guillaume Facchi, Monsieur #Healthtech
- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Marco Pintore est nommé directeur général du pôle Alsace BioValley le 16 mai 2017
- Séverine Sigrist réélue Présidente d’Alsace BioValley à Ostwald le 12 juin 2018
- Le Grand Est en « pôles » position sur la compétitivité le 06 février 2019 !
- Troyes, capitale des start-up du Grand Est le 01 février 2019 à Troyes
- Le high-tech aux petits soins pour la santé.
- Basé à Illkirch, BioValley France est labellisé pôle de compétitivité le 06 février 2019 pour la période 2019-2022
- Fabricant de dispositifs médicaux pour le diabète, Defymed élargit son champ d’action à d’autres pathologies
- Comment Defymed va révolutionner le quotidien des diabétiques en septembre 2019
- Les startups strasbourgeoises chassent en meute en octobre 2019 à Boston
- Vers un traitement physiologiquedu Diabète de type 1 avec Defymed le 4 mai 2020