Robocath lève 5 millions d’euros à Rouen le 03 septembre 2019 Robocath a obtenu en février 2019 l’homologation CE de son robot R-One qui vise à réduire l’exposition aux rayons X des cardiologues lors de la pose de stents.

, dans le réseau de Laure Lehaut, Pierre-André Martin

Robocath lève 5 M€ et annonce la nomination de Lucien Goffart au poste de Directeur Général. Installée à Rouen (Seine-Maritime), la société Robocath lève 5 millions d’euros pour lancer les études cliniques et démarrer la commercialisation de son robot auprès des centres de cardiologie interventionnelle. Parallèlement à la commercialisation de R-One, Robocath annonce engager des travaux de R&D pour développer une deuxième génération de robots assurant la prise en charge de l’AVC.

Robocath, société qui conçoit, développe et commercialise des solutions robotiques pour le traitement des maladies cardiovasculaires, annonce à Rouen le 03 septembre 2019, avoir réalisé une levée de fonds de 5 millions d’euros afin d’accompagner le déploiement commercial de sa première plateforme robotique dans des pays stratégiques cibles en Europe. La société accueille également Lucien Goffart au poste de Directeur Général.

Fort d’une expérience de plus de vingt ans dans le domaine de la cardiologie interventionnelle, Lucien Goffart a occupé de nombreuses fonctions clés dans des industries leaders du secteur et a accompagné le déploiement commercial de plusieurs produits à l’international. Il a notamment occupé le poste de Business Unit Manager France au sein de Boston Scientific ces quatre dernières années et a récemment été nommé membre du Conseil d’administration d’Electroducer, un fabricant français de dispositifs médicaux vasculaires.

Philippe Bencteux, Président-fondateur de Robocath, déclare : «  Je suis très heureux d’accueillir Lucien Goffart à un moment clé de la vie de l’entreprise, avec le lancement commercial de notre première plateforme robotique. Son expertise du secteur n’est plus à démontrer. Cette nomination intervient dans un contexte de marché particulièrement favorable avec le rachat cet été de notre seul concurrent direct, Corindus Vascular Robotics, par Siemens à hauteur de 1,1 milliard de dollars. Je tiens également à remercier nos actionnaires historiques pour leur confiance renouvelée dans le cadre de cette nouvelle levée de fonds et les nouveaux entrants pour leur soutien. »

Lucien Goffart, Directeur Général de Robocath, ajoute : « C’est un honneur de prendre aujourd’hui mes fonctions de Directeur Général au sein de Robocath. R-One™ est un produit exceptionnel et unique, qui offre de nombreux bénéfices au médecin et in fine au patient. Son potentiel de marché est considérable et je suis impatient d’initier les études cliniques et de contribuer à l’écriture de cette nouvelle page de l’histoire de la cardiologie interventionnelle.  »

JPEG - 42.1 ko
R-One permet au cardiologue de se tenir éloigné du système d’angiographie (source de rayons-X) et de télémanipuler son cathéter avec des joysticks depuis une console distante, en étant protégé par un paravent plombé.

R-One permet au cardiologue de se tenir éloigné du système d’angiographie (source de rayons-X) et de télémanipuler son cathéter avec des joysticks depuis une console distante, en étant protégé par un paravent plombé.

La société, qui emploie aujourd’hui 30 collaborateurs, est détenue à 60% par des fonds d’investissement, 15% par des business angels et 25% par le fondateur et le management.

La levée de fonds de 5 millions d’euros a été réalisée auprès des actionnaires historiques de la société (GO CAPITAL, NCI, Normandie Participations, M Capital et Supernova Invest) et de nouveaux fonds (Caisse d’Epargne Normandie Innovation, Crédit Agricole Innove en Normandie et Unexo, filiale de neuf Caisses régionales du Crédit Agricole dont la Caisse Normandie-Seine). La société avait levé 6,4 millions d’euros au cours de l’année 2017. Cette nouvelle opération permet à Robocath de poursuivre les actions relatives au lancement commercial de la plateforme robotique R-One™ dans plusieurs pays européens cibles.

Parallèlement à la commercialisation de R-One, Robocath annonce engager des travaux de R&D pour développer une deuxième génération de robots assurant la prise en charge de l’AVC.

JPEG - 1 Mo
JPEG - 48 ko
« Nous allons lancer les études cliniques et commencer la commercialisation de R-One auprès des centres de cardiologie interventionnelle publics et privés en France, en Allemagne et en Suisse » explique Philippe Bencteux, président-fondateur de la société basée à Rouen.

Contact presse :

Morgane Le Mellay
morgane.mellay@robocath.com
+33 (0)6 34 40 91 25
Juliette dos Santos / Céline Gonzalez
juliette@ala.com / celine@ala.com
+33 (0)1 56 54 07 00

Edité par Morgane Le Mellay le mardi 03 septembre 2019 dans un communiqué de presse de Robocath

Pour en savoir plus :

- Laure Lehaut, référente réseau thématique HealthTech, est votre contact Santé en Normandie
- French Tech Normandie : l’union a fait la forc
- Robocath lève 5 millions d’euros à Rouen le 03 septembre 2019