Première procédure mondiale d’insertion robotisée d’un implant cochléaire chez un patient atteint de surdité sévère bilatérale à Paris le 9 juillet 2019 service d’oto-rhino-laryngologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP

, dans le réseau de Christelle Ayache

Une intervention a permis, pour la première fois, de réaliser l’insertion de l’implant cochléaire dans l’organe de l’audition avec une assistance robotisée. Cette intervention a été réalisée par les Drs Isabelle Mosnier et Yann Nguyen, et s’est déroulée dans le bloc opératoire du bâtiment Babinski de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP le 9 Juillet 2019.

Un implant cochléaire est un dispositif médical électronique destiné à restaurer l’audition de personnes atteintes d’une perte d’audition sévère à profonde. Une équipe du service d’oto-rhino-laryngologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP a réalisé, pour la première fois au monde, une procédure d’insertion robotisée du porte-électrodes d’un implant cochléaire chez un patient atteint de surdité sévère bilatérale.

Cette intervention, réalisée par les Drs Isabelle Mosnier et Yann Nguyen, s’est déroulée dans le bloc opératoire du bâtiment Babinski de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP le 9 Juillet 2019. La nouvelle procédure accomplie a permis, pour la première fois, de réaliser l’insertion de l’implant cochléaire dans l’organe de l’audition avec une assistance robotisée.

L’utilisation du robot (système RobOtol®) a permis une insertion à une vitesse lente inférieure à 0,5 mm/s, régulière, sans à coup et sans tremblement permettant une stabilité remarquable pendant toute la durée de l’implantation. C’est la première fois qu’une équipe va plus loin que le fraisage de l’os temporal en réalisant l’insertion de l’implant cochléaire de manière robotisée. L’utilisation du système RobOtol® offre un meilleur contrôle de l’insertion de l’implant, ce qui permet de réduire le traumatisme lié à son insertion.

La conception du système RobOtol® est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de recherche de L’Unité UMR-S 1159 de l’Inserm et de Sorbonne Université (réhabilitation chirurgicale mini-invasive robotisée de l’Audition), le service d’ORL de la Pitié Salpêtrière AP-HP, l’institut des systèmes intelligents et robotisés (Sorbonne Université) et la société Collin ORL et a bénéficié du soutien de la Fondation pour l’Audition. Il s’agit d’un bras robotisé télé-opéré destiné au positionnement d’un porte-instrument. Ce système utilise des instruments spécifiques à la chirurgie otologique et est actuellement piloté à l’aide d’une souris 3D. Sa structure optimise la préservation du champ de vision, augmente la précision des gestes chirurgicaux et permet d’éliminer tout tremblement de la main du chirurgien qui opère. Ce système a pu obtenir son marquage CE en 2016.

Après avoir été le premier robot au monde à pouvoir réaliser des chirurgies de l’otite chronique et de l’otospongiose en 2018, ce système permet désormais de réaliser des procédures sur l’oreille interne.

Les suites postopératoires immédiates sont simples avec un contrôle radiologique qui montre un positionnement adéquat de l’implant. Celui-ci sera activé dans trois semaines afin de débuter la réhabilitation de l’audition du côté de l’oreille implantée.

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Publié le 13 aout 2019, dans https://aphp.fr/

Pour en savoir plus :

- Le 24 juin 2015, Axelle Lemaire labellise "quatre métropoles French Tech" et nomme quatre territoires "écosystèmes thématiques" depuis New York
- La French Tech Alsace a accueilli Guillaume Hert, son coordinateur, le 15 mars 2017 !
- Les bâtiments-totem de la French Tech dans le Grand Est
- Alsace et Lorraine main dans la main le 11 février 2019 pour décrocher le sésame "Capitale French Tech"
- La société strasbourgeoise Axilum Robotics à l’assaut du marché américain avec son robot qui traite la dépression
- Clara, le robot autonome qui trace sa route dans le milieu médical troyen
- Pour la première fois, un robot 100% made in France implante une prothèse auditive électronique le 9 juillet 2019
- Première procédure mondiale d’insertion robotisée d’un implant cochléaire chez un patient atteint de surdité sévère bilatérale à Paris le 9 juillet 2019