Philippe Chêne, nouveau président du Snitem le 25 juin 2019 Le Snitem rassemble les acteurs de l’industrie des technologies et dispositifs médicaux.

, dans le réseau de Armelle Graciet

A l’issue de l’assemblée générale du Snitem, le 25 juin 2019, Philippe Chêne a été élu président du Snitem pour un mandat de 2 ans. Sa priorité : développer les conditions, par le dialogue, d’une plus grande connaissance et reconnaissance des entreprises du DM, partenaires de la transformation de notre système de santé en France.

Le 25 juin 2019, l’assemblée générale du Syndicat National des Technologies Médicales (Snitem) a élu son nouveau président, Philippe Chêne, qui succède à Stéphane Regnault, arrivé au terme de son troisième mandat (nombre maximum autorisé dans les statuts du syndicat).

Rappelons que le Snitem, créé en 1987, rassemble les acteurs de l’industrie des technologies et dispositifs médicaux (DM) y compris les entreprises impliquées dans le numérique en Santé. Il fédère plus de 420 entreprises françaises ou internationales dont la plupart ont la taille de PME ou d’ETI. Le Snitem est la première organisation en France représentant les entreprises de ce secteur d’activité et l’interlocuteur privilégié et référent des pouvoirs publics

« Nos entreprises dans le secteur du DM contribuent non seulement à améliorer et sauver des vies, mais aussi au dynamisme économique de la nation. Le DM est le seul produit de santé qui aide à prévenir, diagnostiquer, traiter et, depuis le développement des solutions digitales, à connecter les patients. J’aimerais lors de ce mandat faire reconnaître toute la diversité et les apports du secteur du DM. J’en appelle à une nécessaire redynamisation du dialogue conventionnel. Je soutiendrai activement auprès des pouvoirs publics tout ce qui pourra renforcer l’indispensable visibilité des entreprises et la co-construction  », déclare Philippe Chêne.

Les DM et leurs entreprises contribuent à l’efficience du système de santé. Ils ont un rôle pivot et majeur pour une transformation du système de santé. Ils sont créateurs de valeur en santé et générateurs d’économies. A cet égard, le Snitem va proposer aux pouvoirs publics des alternatives, afin de sortir d’une régulation purement comptable qui s’oppose à la logique de la pertinence des soins.

A l’heure du plan "Ma Santé 2022", qui redessine l’avenir du système de santé français, les entreprises du secteur ont toute légitimité pour être associées aux processus de décisions touchant directement et indirectement leurs activités. En tant que président du Snitem, Philippe Chêne compte bien mettre en avant les solutions proposées par les entreprises du DM pour répondre aux défis médicaux et sociétaux actuels.

Biographie du nouveau président

Agé de 60 ans, Philippe Chêne dirige la société Winncare, ETI française spécialisée dans la fabrication et la distribution de dispositifs médicaux destinés aux patients en perte de mobilité, d’autonomie et à risque d’escarres (lits médicaux et de systèmes d’aide à la prévention et au traitement des escarres, systèmes de transfert et d’hygiène…), depuis 2012.

Diplômé de l’EM Lyon, il a effectué l’ensemble de sa carrière au sein d’entreprises de santé. Il a occupé successivement des fonctions de contrôleur de gestion, responsable marketing, directeur des ventes et directeur de division au sein de sociétés internationales telles que American Hospital Supply, Medtronic et Baxter tant en France qu’en Europe.

Président de Baxter France entre 2002 et 2011, il a organisé le développement des activités de l’entreprise autour de médicaments issus des biotechnologies tels que les facteurs de la coagulation, les immunoglobulines et les vaccins contre les virus de la grippe produits sur culture cellulaire en parallèle des gammes historiques de dispositifs médicaux.

Président fondateur de l’APIDIM (Association pour l’innovation dans les dispositifs médicaux), administrateur puis vice-président du Snitem entre 2000 et 2010, vice-président de la Fondation Alliance Biosecure (fondation de recherche sur le prion) il est un interlocuteur reconnu des autorités de santé. Il a présidé entre 2012 et 2016, la plateforme innovation de Lyon Biopole, Accinov, dont l’objet consiste à mettre à la disposition d’entreprises de biotechnologie une plateforme de bioproduction.

JPEG - 197.9 ko
Le 25 juin 2019, Philippe Chêne a été élu président du Snitem pour un mandat de 2 ans

Publié par par Patrick RENARD le 22 juillet 2019 dans https://www.devicemed.fr/



Pour en savoir plus :

- Les alliages de titane pour le médical
- L’institut Charles Sadron vient de développer une étiquette moléculaire pour assurer la traçabilité des implants médicaux, le 5 juillet 2018.
- Stéphane Regnault réélu président du SNITEM le 24 juin 2015
- Un guide sur l’aptitude à l’utilisation des DM co-signé Cetim et Snitem
- « Le but du Snitem est de raccourcir les délais de mise sur le marché »
- Philippe Chêne, nouveau président du Snitem le 25 juin 2019