Maryvonne Hiance est Présidente de France Biotech depuis le 29 juin 2016

, dans le réseau de Maryvonne Hiance, Didier Géneau
 FRANCE BIOTECH

Une Nantaise qui a des attaches dans le Morbihan, à Billiers, Maryvonne Hiance vient de prendre la présidence de France Biotech où elle succède à Pierre-Olivier Goineau. France Biotech accompagne dans leur développement les principales entreprises des sciences de la vie. Elle est à l’origine du statut de jeune entreprise innovante. Polytechnicienne, Maryvonne Hiance est ingénieure spécialiste du nucléaire.

Les membres de France Biotech ont porté Maryvonne Hiance (Officier de la Légion d’honneur) à la Présidence de l’association française des entrepreneurs en biotechnologie et sciences de la vie. Madame Hiance, actuellement Vice-Présidente du conseil d’administration et Directeur stratégique d’OSE Immunotherapeutics (groupe issu de la fusion de sa société Effimune avec OSE Pharma).

Elu à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’association, mercredi 29 juin 2016, le nouveau conseil d’administration de France Biotech se compose désormais de 20 administrateurs incluant, outre sa Présidente, deux Vice-Présidents, MM. Jean-Marc Gandon et Alexandre Regniault, et un Trésorier, M. Miguel Sieler.

Maryvonne Hiance succède à ce poste à Philippe Pouletty (Président de 2001 à 2009), André Choulika (2009 à 2014) et Pierre-Olivier Goineau (depuis février 2014).

« Je suis ravie de prendre la Présidence de France Biotech et je remercie les membres du Conseil d’administration pour leur confiance et leur soutien. Je salue également Pierre-Olivier Goineau pour son engagement et tout le travail accompli au cours de son mandat. Je m’attacherai à poursuivre les actions pertinentes et efficaces qu’il a développées et à mettre en œuvre des nouveaux chantiers visant à renforcer le développement du secteur stratégique de la biotech française, représentée par près de 500 entreprises dotées d’atouts et de potentiel prometteurs. Je reprends le flambeau et m’engage à travailler pour que nos entrepreneurs bénéficient des conditions les plus favorables au bon développement de leurs activités. Je souhaite notamment œuvrer pour lever les freins financiers, fiscaux, administratifs et réglementaires pour faire de leurs entreprises des acteurs majeurs au niveau international. Je vous donne rendez-vous à la rentrée de septembre pour vous dévoiler ma feuille de route. Elle sera articulée autour des enjeux actuels et futurs de nos sociétés de biotech, qu’ils soient humains, philosophiques ou économiques, et visera à renforcer les liens entre tous les différents acteurs clés de notre domaine, du niveau régional au niveau européen, pour créer une force de poids dans le paysage mondial et délivrer les innovations thérapeutiques de demain  », a déclaré Maryvonne Hiance.

JPEG - 27.4 ko
Maryvonne Hiance Présidente de France Biotech. © Le Télégramme

Ingénieur de formation (Ecole Polytechnique et Génie Atomique), Maryvonne Hiance a commencé sa carrière en médecine nucléaire puis a travaillé pendant 14 ans au sein du groupe Framatome comme ingénieur d’études neutroniques. Elle a ensuite dirigé pendant plus de 20 ans différentes sociétés d’innovation en biotechnologie : SangStat Atlantic, société acquise par Genzyme en 2003 pour son portefeuille de produits dans l’immunosuppression et la transplantation, DrugAbuse Sciences et TcLand. En 2008, Mme Hiance a co-fondé et pris la Présidence d’Effimune, une société de biotechnologie spécialisée dans la régulation immunitaire avec des applications cliniques en auto-immunité, en transplantation et en immuno-oncologie. En mai 2016, elle a mené la fusion d’Effimune avec OSE Pharma, pour co-fonder OSE Immunotherapeutics aux côtés de Dominique Costantini.

Entrepreneur et pionnière dans le domaine des biotechnologies, Maryvonne Hiance s’est toujours passionnée pour la recherche appliquée et la valorisation de la recherche (Atlanpôle). Elle a participé à l’identification du pôle de santé de Nantes, au lancement du Nouveau Marché et s’est impliquée dans la création des fonds d’amorçage pour les start-ups innovantes. Elle a également été membre du Conseil Stratégique de l’Innovation et Conseillère du Ministre des PME et de l’Industrie.

GIF - 136.1 ko
Maryvonne HIANCE, Présidente, Co-fondateur d’OSE Immunotherapeutics, Sophie VILLEDIEU, Responsable des relations adhérents, Didier GÉNEAU, Délégué Général, Chloé EVANS, Chef de projets de France Biotech.

Publié le 30 juin 2016 par Guillaume Bayre dans biotechbourse.fr


Pour en savoir plus :

- Maryvonne Hiance est Présidente de France Biotech depuis le 29 juin 2016
- Les trois « indispensables » pour séduire un business angel
- Medtech, biotech, e-santé : un potentiel français à 40 milliards d’euros dans une étude du 15 novembre 2017
- French Tech, CES, relations startups - grands groupes... Mounir Mahjoubi fait le bilan le 12 décembre 2017
- Bpifrance accélère les entreprises de la Healthtech le 04 décembre 2017
- Bpifrance lance le Hub Healthtech, un accélérateur pour la santé en décembre 2017
- Les biotech attendent plus de la France
- France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance le 20 février 2018