Marle parvient à abaisser le coût de son endettement en sécurisant une TLB de 154 M€ Marle vise un CA de 100M€ pour l’exercice en cours 2018

, dans le réseau de Delphine DESCORNE-JEANNY
 ETABLISSEMENTS MAURICE MARLE

Deux ans après avoir amorcé son LBO secondaire avec IK Investment Partners, le fabricant industriel d’implants orthopédiques Marle (Nogent, 52) a réussi à réaliser une émission de dette avec un pricing attractif. Il est parvenu à lever 154M€ de TLB assorti d’un seul covenant et d’une marge de 350 bps. Ce nouveau financement cov-loose a été syndiqué auprès de huit banques et de quatre prêteurs institutionnels, indique Capital Finance Les Echos.


Deux ans après avoir amorcé son LBO secondaire avec IK Investment Partners sur la base d’une valorisation de près de 350 M€, Marle International passe par la case refinancement.

Dans un marché de la dette en proie à une remontée des spreads, le prothésiste est parvenu à réaliser une émission de dette avec un pricing attractif. Le fabricant tricolore d’implants orthopédiques a en effet réussi à lever 154 M€ de TLB assorti d’un seul covenant et d’une marge de 350 bps. Ce nouveau financement cov-loose a été syndiqué auprès de huit banques et de quatre prêteurs institutionnels.

Il fait ressortir un levier représentant 4,5 fois l’Ebitda attendu pour 2018 (34 M€). Mais surtout, il permet à Marle de rembourser 150 M€ de dette unitranche et 13 M€ de PIK arrangées par Capzanine lors du LBO de mai 2016. Le groupe basé à Nogent, dans la Haute-Marne, s’est bien développé depuis cette date, puisqu’il table sur 100 M€ de chiffre d’affaires cette année, contre 82 M€ pour l’exercice clos fin septembre 2015.

Cette croissance a essentiellement été tirée de développements organiques, puisque Marle propose désormais des prothèses complètes, alors qu’il fabriquait auparavant des produits semi-finis. Des développements qui ont aussi été possibles grâce à l’acquisition durant l’été 2017 de SMB Medical, une entreprise disposant d’une forge en Suisse..

Thomas Loeillet

Publié par Thomas Loeillet le 05 juillet 2018 dans capitalfinance.lesechos.fr


Pour en savoir plus :

- Bernard Marle, forgeron de la prothèse médicale de 1978 à 2011
- Marle devient leader européen des prothèses en novembre 2011
- Marle, un exemple unique de sous-traitance orthopédique pour DeviceMed
- Marle a racheté la société suisse SMB Médical fin juillet 2017.
- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Le cluster Nogentech
- La course à la réglementation européenne lancée pour les fabricants de dispositifs médicaux
- Marle parvient à abaisser le coût de son endettement en sécurisant une TLB de 154 M€
- Delphine Descorne Jeanny est vice-présidente du cluster Nogentech depuis le 14 mai 2014.
- En Haute-Marne, les forgerons sont devenus prothésistes
- Jean-Baptiste Lemoyne à Nogent en pays d’excellence le 06 septembre 2019
- Dentressangle rachète Marle, une pépite des implants orthopédiques le 01 novembre 2019
- Dentressangle va consolider le fabricant de prothèses Marle Orthopaedics le 01 novembre 2019
- Marle : l’aventure continue