Marle continue de croître

, dans le réseau de Dominique PIOT

Marle vient de racheter la société 3D Medlab. Cette acquisition vient compléter ses compétences et favoriser son développement. Le marché américain est visé.


Marle Group (Nogent) a acheté la semaine dernière la société 3D Medlab (Marignane). Cette entreprise que convoitait Antonio Gil depuis 2017 est un bureau d’ingénierie spécialisé dans le domaine médical. Il conçoit et réalise des dispositifs médicaux implantables en fabrication additive. Il accompagne et conseille également les professionnels de santé. La société française 3D Medlab réalise 70 % de ses conceptions en ingénierie et 30 % en production.

Cette acquisition va positionner le groupe Marle sur une nouvelle typologie d’implants : rachidiens et pour les extrémités. Ce marché-là est surtout extrêmement prometteur aux États-Unis, qui demeurent le plus gros marché du monde. C’est aussi dans ce dessein que Marle America fut créée il y a 3 ans.

3D Medlab, c’est surtout du savoir-faire, de l’expérience, de la technologie : l’entreprise compte 14 ingénieurs qui font du développement et de la validation. En signant ce rachat, Marle a fait gagner quelques années à ses projets. L’ancien patron de 3D Medlab reste directeur du site. Les machines de production seront délocalisées sur le site stéphanois du groupe Marle.

Marle Group, qui joue depuis longtemps dans la cour des grands au niveau mondial (parmi les trois géants producteurs d’implants orthopédiques) va donc accéder à de nouveaux marchés et poursuivre son développement.

JPEG - 49.8 ko
Antonio Gil a retiré son masque le temps de la photo dans les ateliers ( photo : Dominique Piot)

Dans le même temps, d’importants travaux d’agrandissement se poursuivent sur le site de Nogent. Les bâtiments pourraient recevoir leurs machines au début de l’été.
Malgré la pandémie, et contrairement aux autres acteurs du secteur de la sous-traitance orthopédique, Marle a connu une croissance de 3 % en 2020, ce qui est unique dans le monde chahuté du médical. Le choix assumé d’Antonio Gil de poursuivre la production au pire moment de la crise a rassuré ses clients. 2021 devrait aussi être une année de croissance pour le groupe.


Publié par Dominique PIOT le mardi 20 avril 2021 en page 5 dans le journal de la Haute-Marne n°9737 http://www.jhm.fr

JPEG - 73.7 ko
Publié par Dominique PIOT le mardi 20 avril 2021 en page 5 dans le journal de la Haute-Marne n°9737 http://www.jhm.fr


Pour en savoir plus :

- Bernard Marle, forgeron de la prothèse médicale de 1978 à 2011
- Marle devient leader européen des prothèses en novembre 2011
- Marle, un exemple unique de sous-traitance orthopédique pour DeviceMed
- Marle a racheté la société suisse SMB Médical fin juillet 2017.
- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Le cluster Nogentech
- La course à la réglementation européenne lancée pour les fabricants de dispositifs médicaux
- Marle parvient à abaisser le coût de son endettement en sécurisant une TLB de 154 M€
- Delphine Descorne Jeanny est vice-présidente du cluster Nogentech depuis le 14 mai 2014.
- En Haute-Marne, les forgerons sont devenus prothésistes
- Jean-Baptiste Lemoyne à Nogent en pays d’excellence le 06 septembre 2019
- Dentressangle rachète Marle, une pépite des implants orthopédiques le 01 novembre 2019
- Dentressangle va consolider le fabricant de prothèses Marle Orthopaedics le 01 novembre 2019
- Marle : l’aventure continue le 05 novembre 2019
- Marle continue de croître le 20 avril 2021
- Le groupe Marle fait l’acquisition de 3D Medlab le 11 mai 2021