Covid-19 : Le textile aubois va produire des milliers de masques le 21 mars 2020 Le secteur textile se mobilise dans la crise sanitaire que traverse la planète.

, dans le réseau de Christophe Juppin

Devant la pénurie de masques, une entreprise auboise, qui pour des raisons de sécurité préfère rester anonyme, produit depuis le 17 mars 2020 des masques pour les professionnels de santé.

D’autres vont s’y mettre très vite. Le tout avec une capacité de production estimée par le préfet de l’Aube à plusieurs « centaines de milliers d’exemplaires ». Les masques seront certifiés très rapidement par la Direction générale de l’armement et pourront être distribués aux services de santé.

Les entreprises qui disposeraient de stocks sont invitées à les mettre à disposition (formulaire disponible sur www.troyes.cci.fr ).

Cinq millions de masques vont être commandés en Asie pour la région Grand Est

« Cinq millions de masques » vont être commandés pour le Grand Est, région la plus touchée par le coronavirus a annoncé samedi 21 mars 2020 sur franceinfo le président de la Région Grand Est Jean Rottner. Il déclare que ces masques seront «  à destination des personnels soignants, de ceux qui s’occupent des personnes âgées, des policiers, des pompiers. Je crois qu’il y a une nécessité de rassurer, et aussi à apprendre à bien porter un masque. Les Chinois l’ont fait, il n’y a pas de raison que les Français ne le fassent pas ».

Ces masques vont être fabriqués par «  des chaînes de production locales » basées en Asie, qui devraient mettre « quelques jours » à les produire.

Appel aux dons

Vendredi 20 mars 2020, le président de région Grand Est lançait un appel aux dons « J’ai besoin de vous !!! Si votre entreprise dispose de masques de type FFP2 et si dans un geste citoyen vous pouvez nous aider à équiper les médecins et infirmières libéraux :

Laissez nous un message sur masques@grandest.fr  »... avait-il lancé sur Twitter.

Malgré un décret, début mars 2020, réquisitionnant les stocks de masques de protection, et la livraison annoncée de 30 millions de masques aux pharmacies et établissements de soins, le monde médical continue d’alerter sur la pénurie de masques, notamment FFP2, qui protègent mieux les soignants en charge des malades du Covid-19.

Jean Rottner a annoncé que 350 000 masques ont été récoltés grâce à la solidarité.

Ce samedi 21 mars 2020, Jean Rottner annonce que 350 000 masques ont été récoltés grâce à cet appel à la solidarité pour le grand Est.

« Merci à toutes les entreprises qui nous ont permis de récolter 350000 masques en 24h !
La mobilisation continue !
Une adresse mail pour nous contacter : masques@grandest.fr
Je sais pouvoir compter sur vous tous !
 » avait-il remercié sur Twitter.

Parmi les gros donateurs, beaucoup d’industries contraintes de se mettre à l’arrêt. Dans le secteur automobile, PSA a annoncé vendredi 20 mars 2020 la livraison de 130 000 masques aux hôpitaux, services d’urgence et préfectures, 120 000 pour Renault et 30 000 pour Valeo.

Dans l’agro-alimentaire, le groupe sucrier Cristal Union a donné 4 000 masques chirurgicaux à l’hôpital de Châlons-en-Champagne, et les entreprises de l’Agropole d’Agen ont mis à disposition d’une clinique une quantité équivalente. Même modestes, les dons sont encouragés.

Pénurie de masques dans toute la France

Dans l’univers maritime, le Port du Havre a donné 80 000 masques et l’armateur CMA-CGM 100 000 masques FFP2 à l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France. La Fédération de l’industrie nautique a également battu le rappel pour inciter ses adhérents à ressortir « les stocks de sécurité constitués en 2009 contre le virus de la grippe H1N1 ».

Les agriculteurs se mobilisent aussi. Dans les Pays de la Loire, les Jeunes agriculteurs (JA) ont lancé un appel au don de masques anti-poussière utilisés notamment lors des paillages et épandages de pesticides. « Il peut y avoir facilement une vingtaine de masques par ferme », a estimé auprès de l’AFP Fabien Denis, éleveur dans la Sarthe.

Les initiatives se multiplient également dans les PME. Après avoir rétrocédé à l’Etat 2 300 masques FFP2 début mars, le directeur des « Champignonnières de Sologne », qui achète 10 000 masques par an contre les spores libérés par les champignons, a donné cette semaine 1 200 masques à la mairie et à l’hôpital de Vierzon ainsi qu’à des cabinets médicaux, qu’il livre « personnellement ».

Dans les Deux-Sèvres, le patron d’un fabricant de meubles a donné son stock de 60 masques anti-poussières à son médecin généraliste, tandis qu’en Lorraine, les couvreurs « Bras Frères » ont donné 4 000 combinaisons et près de 900 masques à l’hôpital de Verdun. Même les diagnostiqueurs immobiliers ont lancé un appel aux dons baptisé « Aux masques citoyens ».

Même petite musique dans le public. Le conseil régional d’Auvergne-Rhône Alpes a expédié jeudi 1 440 masques FFP3 au Centre hospitalier d’Ardèche Méridionale qui était à court. A Grenoble, le CEA a donné 25.000 masques chirurgicaux et 5.000 FFP2 au CHU qui avait diffusé un tutoriel de fabrication de masques « faits maison ».

Au rectorat d’Amiens, près de 48 000 masques chirurgicaux et FFP2 ont été ressortis en quelques jours des tiroirs des écoles et services administratifs.

JPEG - 93.6 ko
Dans l’attente de millions de masques. Le gouvernement a passé commande de plus de 250 millions de masques, notamment pour répondre aux demandes des soignants qui en manquent et pour les aidants à domicile. La priorité sera donnée pour ces masques aux personnels de santé en ville comme à l’hôpital et aux personnes intervenant auprès des ainès. AFP

Publié le 21 mars 2020 sur https://abonne.lest-eclair.fr/


Pour en savoir plus :

- Assemblée Générale de BioValley France le 27 juin 2019 à Strasbourg.
- BioValley France renforce son partenariat avec son homologue allemand BIOPRO Baden-Württemberg le 08 juillet 2019 à Strasbourg
- Arounie Tavenet du pôle de compétitivité Biovalley France met ses compétences à disposition du cluster Nogentech le 06 janvier 2020
- 5 choses à savoir sur le covid-19 avec l’expert des virus à Reims le 10 mars 2020
- Face au COVID-19 BioValley France est en recherche active de cahiers des charges pour la confection de masques (chirurgicaux , FFP1 et FFP2) le 16 mars 2020
- Covid-19 : La France en pénurie de masques : aux origines des décisions d’État
- Covid-19 : A Grenoble, chercheurs et industriels s’unissent pour monter une filière de production éphémère depuis le 16 mars 2020
- Covid-19 : Mobilisation du Pôle textile d’Alsace pour produire des masques protecteurs le 17 mars 2020
- Covid-19 : Les Tissages de Charlieu lancent un masque de confinement lavable le 19 mars 2020
- Covid-19 : Dépassés par la pandémie de Covid-19, les hôpitaux alsaciens au bord de la rupture le 19 mars 2020
- Coronavirus. « J’ai été moquée, mais la solution, c’est la réponse maximale », confie Roselyne Bachelot le 20 mars 2020
- Covid-19 : La filière textile vosgienne au secours de la pénurie de masques le 20 mars 2020
- Covid-19 : Petit Bateau s’est associé à d’autres industriels textiles de l’Aube pour la réalisation de masques de protection le 21 mars 2020
- Covid-19 : Le textile aubois va produire des milliers de masques le 21 mars 2020
- Covid-19 : Opération "Masques" dans le Grand Est le 21 mars 2020.
- Covid-19 : Solidarité de l’Union européenne, de l’Allemagne et de la France, pour soulager les hôpitaux du Grand-Est surchargés de patients COVID19 le 22 mars 2020
- Covid-19 : Troyes : les entreprises textiles mobilisées pour la fabrication de masques le 23 mars 2020
- Covid-19 : Textile, chimie, impression 3D… Comment l’économie alsacienne s’adapte à la crise sanitaire le 23 mars 2020
- Covid-19 : « Au CHU de Nancy, la digue tient » le 23 mars 2020
- Covid-19 : Dépistage du coronavirus : le coup de gueule d’un généticien le 25 mars 2020.
- Covid-19 : Chaîne de solidarité : des makers nordistes impriment en 3D des visières de sécurité pour les soignants le 26 mars 2020