Covid-19 : La ville de Strasbourg commande ses masques au Pakistan Achetons Grand Est !

, dans le réseau de Christophe Juppin

La ville et l’Eurométropole de Strasbourg et le conseil départemental du Bas-Rhin se sont associés pour équiper chaque habitants de deux masques, par personne composant le foyer. Non ils ne viennent pas d’Alsace. Non ils ne viennent pas de la région Grans Est. Ils ne viennent pas plus de France ou d’Europe. Ils viennent du Pakistan !

Roland Ries, maire de Strasbourg, avait annoncé une première commande de 50 000 masques en tissu pour les plus fragiles.

Les 300 000 masques en tissu seront lavables et réutilisables. Il ont été commandés auprès de filières locales (?) et seront distribués gratuitement aux Strasbourgeois et Strasbourgeoises avant le 11 mai 2020.

3 millions de masques commandés par le Bas-Rhin

Par ailleurs le Conseil Départemental du Bas-Rhin a aussi passé commande auprès de filières locales (?). Le département annonce que chaque Bas-Rhinois sera équipé de deux masques lavables et réutilisables avant le 11 mai, soit une commande de 3 millions de masques. Il s’agit d’une action menée conjointement entre le département et les communes, ainsi si les commandes sont centralisées par le bas-rhin, le département devrait prendre à sa charge le premier masque par habitant ; les communes le second et elles devraient aussi être en charge de la distribution.

La réaction de Luc Soler

Sur son site Facebook, Luc Soler réagit :

N’ayant pas reçu de masques, nous avons fini par les demander spécifiquement sur le site de la ville de Strasbourg dédié à cela il y a une semaine. On a du coup reçu aujourd’hui (rapide) en tout les 4 masques lavables pour notre famille de 4... je passe le fait qu’évidemment 4 masques ce n’est pas 2 masques par personnes contrairement à ce qui était annoncé (voir : https://actu.fr/grand-est/strasbourg_67482/coronavirus-strasbourg-premiere-livraison-masques-tissu-prevue-13-14-mai_33491117.html) pour en venir à ce qui me dérange : la provenance des masques Visible sous le code barre. Non ils ne viennent pas d’Alsace. Non ils ne viennent pas de la région Grans Est. Ils ne viennent pas plus de France ou d’Europe. Ils viennent du Pakistan !

Il y a plus d’un mois on nous annonçait deux masques par personnes aussi bien au niveau de la mairie (https://www.lebonbon.fr/strasbourg/news/500-000-masques-distribues-paris-avril/) qu’au niveau du département pour les entreprises (même article). Au final je constate avec beaucoup de regret que le Covid19 aura montré les limites de notre système sur tous les aspects. Je ne jette la pierre à personne car je suis persuadé que les uns et les autres voulaient vraiment faire ce qu’ils ont annoncé, mais je suis tout aussi persuadé que les mechanismes administratifs de notre jolie pays les aura au final soit empêché de la faire soit ralenti, et au final obligé à distribuer la moitié des masques promis, qui plus est produit au Pakistan.

J’espère donc que cette crise sera un révélateur de ce que nous devons changer pour permettre de ne plus être confronté à de telles freins et au final de telles problèmes. Je pense que chaque crise, chaque problème est une opportunité de faire mieux. Alors essayons de faire mieux dans l’avenir et je pense que c’est possible car je suis #Europtimiste. Je précise qu’il n’y a là aucun message politique concernant les élections locales, chacun des candidats souhaitant proposer de nouvelles solutions (mais évidemment pas forcément les mêmes).

Publié le jeudi 04 juin 2020 sur https://www.facebook.com






Pour en savoir plus :

- Technologies médicales : La robotique au service de la santé en septembre 2014
- Luc Soler, « Les contraintes de sécurité liées au numérique permettront demain à la France d’être leader au niveau mondial »
- Quand la high-tech révolutionne la médecine le 20 février 2019
- Visible Patient lève 11,3 millions d’euros le 16 mai 2019
- Les startups médicales de Strasbourg lèvent 13, 3 millions au mois de mai 2019 !
- Santé : Quand le robot réinvente la médecine en septembre 2019
- À Epitech Strasbourg, rencontre avec Luc Soler, CEO de Visible Patient le 11 septembre 2019
- Les startups strasbourgeoises chassent en meute en octobre 2019 à Boston
- Covid-19 : Au CHU de Strasbourg, les médecins utilisent des scanners pour détecter le Covid-19 le 23 mars 2020
- Covid-19 : Denis Arnoult : « Après les masques, le dur retour à la réalité » le 02 juin 2020
- Covid-19 : l’effort de production de masques en passe de virer à la surproduction le 3 juin 2020
- Covid-19 : La ville de Strasbourg commande ses masques au Pakistan le 04 juin 2020
- Covid-19 : Les masques ne se vendent plus, la filière textile appelle l’Etat à la soutenir
- Covid-19 : Masques « made in France » cherchent acheteurs désespérément le 08 juin 2020