La start-up TheraPanacea remporte le Premier Prix du AI Challenge Paris Region 2018 TheraPanacea : l’analyse d’urines pour la détection du cancer de la vessie

, dans le réseau de Christelle Ayache

Lancé en janvier 2018 par la région Île-de-France, le Challenge AI PARIS REGION 2018 a dévoilé ce lundi 15 octobre 2018 les 4 startups lauréates du concours. C’est l’entreprise TheraPanacea, créée par Nikos Paragios, chercheur et professeur, qui a remporté le premier prix, pour son projet d’IA appliquée au secteur de la santé et plus particulièrement à la cancérologie.


Lutte contre le cancer : vers une radiothérapie de grande précision

CEO de TheraPanacea et Professeur de Mathématiques appliquées à CentraleSupelec, Nikos Paragios ambitionne de révolutionner la radiothérapie, en lançant un projet à la croisée des mathématiques, de la physique, du calcul scientifique haute performance et de l’intelligence artificielle.

Comment définiriez-vous TheraPanacea ?

Nikos Paragios : C’est une jeune entreprise créée en mars 2017 et issue de plus de 10 ans de recherche à l’Ecole CentraleSupelec et l’Inria. Son travail repose sur l’augmentation de la précision, de l’efficacité et de la sécurité de la radiothérapie, en utilisant les dernières avancées des mathématiques, du calcul scientifique haute performance et de l’intelligence artificielle.

Pourquoi vos développements s’appliquent-ils au cancer ?

Nikos Paragios : La radiothérapie est l’un des trois piliers thérapeutiques (avec la chirurgie et la chimiothérapie) permettant de lutter contre le cancer. Elle est utilisée seule ou en complément d’autres traitements pour 60% des patients soignés. Mais la radiothérapie peut présenter des risques de surdosages et donc des effets secondaires, dus aux imprécisions de calculs ou à l’évolution anatomique du patient.

JPEG - 83.9 ko
Nikos Paragios, CEO de (TheraPanecea)

Quelle solution d’intelligence artificielle santé proposez-vous ?

Nikos Paragios : L’algorythme santé ou suite logicielle complète que nous sommes en train de développer a pour objectif d’optimiser toutes les étapes du traitement. Elle devrait notamment rendre possible la radiothérapie dite adaptative à la volée, qui utilise le « machine learning  » pour adapter, en temps réel, la dose délivrée au patient en fonction des changements anatomiques, et à terme, en fonction des mouvements des organes pendant les séances de radiothérapies. Irradier le cancer avec précision sans impacter significativement les organes à proximité diminuera les effets secondaires et augmentera l’efficacité de la radiothérapie. En outre, la constance de la technologie permettra de proposer un traitement plus égalitaire aux patients, qu’ils soient soignés dans de petits centres de province ou dans de grandes villes. L’automatisation de la chaîne du traitement pourra par ailleurs augmenter le nombre de patients traités.

Quelles sont les prochaines étapes importantes pour TheraPanacea ?

Nikos Paragios : Nous travaillons avec ambition et détermination pour finaliser notre suite logicielle complète avant la fin de l’année, sachant que nous avons fini le développement des composants critiques. Dès qu’elle aura obtenu la certification, nous la lancerons sur le marché. Nous nous fixons la fin de l’année 2019 comme échéance. Tous ces développements reposent sur un budget. Différents prix et récompenses, outre les Grands prix de l’innovation de la ville de Paris, nous ont fait bénéficier de 1,8 million d’euros, mais nous devrons encore lever près de 3 millions d’euros rapidement pour soutenir le processus de certification et mise au marché de notre suite ainsi que le déploiement commercial à l’international. C’est un vrai challenge, mais nous nous devons de le relever pour les patients.

Nikos Paragios, CEO de TheraPanacea, a reçu le Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris, catégorie Santé, le 12 décembre 2017

Sanofi était partenaire de la 16e édition des Grands prix de l’innovation de la Ville de Paris, pour la catégorie Santé et Bien-être. Un évènement au cours duquel TheraPanacea a été récompensé.

« Avec une recherche ouverte sur les meilleurs écosystèmes, Sanofi contribue à l’innovation dans le secteur de la santé. Nous sommes le premier investisseur privé en France, toutes industries confondues, avec 2,4 milliards d’euros en dépenses de recherche & développement chaque année. Nous co-développons avec les start-up des solutions intégrant la e-santé dans la prise en charge des patients, et sommes très fiers d’être le partenaire de cette catégorie des Grands prix de l’innovation », Jean-Yves Moreau, Directeur des Relations Institutionnelles France chez Sanofi.

JPEG - 118.8 ko
Nikos Paragios, CEO de TheraPanacea, a reçu le Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris, catégorie Santé / Bien-être, le 12 décembre 2017

Publié en février 2018 sur https://www.sanofi.fr/

(TheraPanecea) est une entreprise française de technologie médicale, basée sur l’intelligence artificielle, créée en 2017 et issue des laboratoires de recherche d’Inria et de CentraleSupélec, qui se situe au croisement de la recherche en mathématiques appliquées, en apprentissage statistique et calcul scientifique de haute performance.

Basée en Île-de-France, cette entreprise développe et commercialise une nouvelle génération de logiciels pour la radio-oncologie . Utilisés en radiothérapie, ses solutions accompagnent la planification, la préparation et l’exécution des traitements avec des technologies d’intelligence artificielle qui permettent un traitement plus efficace, une diminution des effets secondaires et une efficience accrue des opérations.

Premier concours international sur l’intelligence artificielle

Au total, 104 startups ont postulé, dont 30% étrangères, au premier concours international sur l’intelligence artificielle lancé par la région, le tout grâce au travail de prospection de Paris Région Entreprises , l’agence d’attractivité de la région.

À l’issue du processus de candidature, un jury de 15 personnes, coprésidé par Bertrand Braunschweig, directeur du centre Inria Saclay Île-de-France, et composé des partenaires et de scientifiques, a désigné les 10 premières startups lauréates, dont trois entreprises étrangères, spécialisées dans les secteurs de la mobilité, de l’industrie 4.0 (infrastructures, applications, plates-formes), de la santé…

Faire de l’Île-de-France la 1ère « startup région » d’Europe

Ce concours exceptionnel a pour objectifs de :

- positionner l’Île-de-France sur la scène internationale comme un territoire incontournable dans le domaine de l’IA, afin de montrer que la région est ouverte aux coopérations internationales dans ce domaine, et que toutes les conditions sont réunies sur le territoire francilien pour y parvenir ;
- développer et capitaliser sur un écosystème d’innovation régional de premier plan en matière d’IA ;
- participer à l’accélération de la transition numérique des acteurs de l’économie francilienne, notamment industriels.

Ces lauréats vont bénéficier d’un accompagnement pendant trois mois par l’ensemble des partenaires du concours. Les entreprises étrangères seront également conseillées par Paris Région Entreprises dans leur connexion avec l’écosystème d’innovation et sur les questions d’implantation.

Le troisième mois d’accompagnement sera l’occasion pour les candidats de solliciter à leur initiative les partenaires, mentors et experts mobilisés dans le cadre du challenge sur des problématiques qu’ils jugent stratégiques pour la réalisation de leur produit et le développement de leur entreprise (expertise technique, recrutement, marché...).

En plus des critères de sélection déjà pris en compte pour la sélection des 10 entreprises (modèle d’affaire, adéquation de la candidature avec la thématique IA, progrès pour la société apportés par la solution…), les lauréats finaux ont également été notés sur les progrès accomplis lors de la période de mentoring.

Publié le 18 octobre 2018 sur https://www.inria.fr/


Pour en savoir plus :

- Technologies médicales : La robotique au service de la santé en septembre 2014
- Luc Soler, « Les contraintes de sécurité liées au numérique permettront demain à la France d’être leader au niveau mondial »
- Ce cathéter « intelligent » pourrait aider à mieux traiter les AVC le 26 mai 2018
- La start-up TheraPanacea remporte le Premier Prix du AI Challenge Paris Region le 18 octobre 2018
- Quand la high-tech révolutionne la médecine le 20 février 2019
- INNOTHERA s’associe à la start-up TheraPanacea pour mettre l’intelligence artificielle au service du traitement des pathologies le 25 mars 2019
- La startup Aqemia lève 1 million d’euros pour améliorer la recherche de médicaments le 17 octobre 2019
- Covid-19 : les innovations et initiatives pour répondre à la crise le 04 juin 2020
- 13 entreprises françaises qui inventent la santé de demain le 14 juin 2020