La French Tech Alsace prend son envol le 07 decembre 2018 !

, dans le réseau de Anastasia Grabarz, Elisabeth Lecq, Guillaume Hert

Dans la droite ligne du mouvement French Tech insufflé au niveau national, l’association La French Tech Alsace a été créée vendredi 7 décembre 2018 avec, à sa tête, trois entrepreneurs engagés sur le territoire. Désormais, ce sont des entrepreneurs et des innovateurs qui prennent la tête du mouvement.

La French Tech Alsace prend son envol !

Le soutien indéfectible de Madame Catherine Trautmann et de Monsieur Laurent Riche a été et continue d’être déterminant pour passer à cette nouvelle étape . Le soutien financier du Pôle Métropolitain est d’une grande aide et La French Tech Alsace lui en est très reconnaissante.

Ainsi, nous allons pouvoir œuvrer au mieux pour le plus grand bénéfice de l’ensemble des entreprises innovantes en Alsace. Les entrepreneurs et les acteurs du secteur privé se trouvent maintenant au coeur de l’action.

A ce titre, je suis très honoré d’avoir été nommé Président de l’association La French Tech Alsace, d’autant plus que je suis entouré d’entrepreneurs d’exception : Patrick Rein, associé de KM0, en tant que Vice-président et Frédéric Creplet, Directeur général d’ENERGY’S, en tant que Secrétaire général. Chacun d’entre nous apporte des compétences et expériences complémentaires, mais aussi un ancrage territorial depuis Haguenau jusqu’à Saint Louis.

Je lance bien sûr un appel à rejoindre La French Tech Alsace : toutes les personnes de bonne volonté sont invitées à s’engager pour construire ensemble un écosystème entrepreneurial alsacien encore plus fort. L’heure est à la mobilisation et chacun peut apporter sa pierre à l’édifice.

Nous appliquons à La French Tech Alsace ce que les entrepreneurs mettent en œuvre dans leurs entreprises : le passage « du prototype à l’échelle » pour reprendre les termes du secrétaire d’Etat à La French Tech, Mounir Mahjoubi.

Je tiens à rappeler que la mission de La French Tech Alsace est prioritairement de renforcer l’émergence de startups, de favoriser l’accélération de leur développement et de leur croissance, ainsi que d’accompagner les projets entrepreneuriaux et/ou intrapreneuriaux au sein des PME innovantes et des ETI.

Un accent particulier sera mis sur le développement international des entreprises. Saisissons l’opportunité du positionnement géographique unique de l’Alsace au cœur de l’axe rhénan européen. Nos accords avec le Cyberforum à Karlsruhe et Impact Hub à Bâle en sont une parfaite illustration. Nos échanges privilégiés avec Boston, Montréal et le Technion en Israël sont des opportunités uniques qui n’attendent qu’à être transformées…nous devons être plus connectés avec le reste du monde et ne pas avoir peur d’être ambitieux.

La French Tech Alsace pourra continuer à compter sur l’équipe en place : Anastasia Grabarz, Elisabeth Lecq et Guillaume Hert comme coordinateur. Si cette nouvelle vision prend forme aujourd’hui, c’est grâce au travail de grande qualité qu’ils fournissent chaque jour.

Chers entrepreneurs et innovateurs, je nous souhaite à tous de la réussite et un plaisir partagé dans cette aventure passionnante de La French Tech Alsace !

Stéphane Roecker
Président de l’Association La French Tech Alsace

La French Tech, kesako ?

L’initiative gouvernementale French Tech vise l’émergence de champions numériques de niveau mondial. C’est une aventure collective qui repose sur l’excellence et la mobilisation de l’ensemble des acteurs, entrepreneurs, investisseurs, financeurs, organismes de formation et de recherche, associations… Portée par le Pôle Métropolitain Strasbourg-Mulhouse au nom de tous les acteurs de l’écosystème numérique alsacien, le dossier de candidature à la labellisation Métropoles French Tech traduit la mobilisation et la détermination du territoire et de ses acteurs à faire valoir leur capacité d’innovation et de coopération dans le domaine de l’économie numérique.

Cette « équipe de France des écosystèmes numériques », l’Alsace veut en être.

==============================

C’est avec un grand bonheur que je vous annonce la création aujourd’hui de l’Association La French Tech Alsace. Après une incubation réussie, une proposition de valeur forte et un business model qui s’améliore, nous sommes prêts à nous lancer à la conquête de nos marchés

Je tiens à remercier chaleureusement les membres fondateurs, mes camarades Patrick REIN et Frédéric Créplet ainsi que Guillaume Hert , Anastasia Grabarz, PhD et Elisabeth Lecq pour leur formidable travail.

Grâce au support du pôle métropolitain, représenté par 2 piliers de cette grande aventure, Madame Catherine Trautmann et Riche Laurent, nous allons continuer d’accélérer notre scale-up.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour contribuer ensemble à renforcer les atouts de notre territoire, de nos entreprises et de l’écosystème d’innovation.

Michel de Mathelin Grégory Hebinger Anne Coreau Alexandre Astier JEAN-LOUIS KIEHL Anna FERRERE Alexandra Debaisieux Arnaud Guittard La French Tech (Ministère de l’Economie et des Finances) Bpifrance Alsace France Digitale Pascal Neuville Marco Pintore Caroline Dreyer Rémy Bañuls Philippe Portelli Lauriane RENAUD Pépite France - Le 1er réseau d’Étudiants-Entrepreneurs

Publié le 07 décembre 2018 sur http://www.lafrenchtech-alsace.eu

Pour en savoir plus :

- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- La French Tech Alsace a accueilli Guillaume Hert, son coordinateur, le 15 mars 2017 !
- Elisabeth Lecq rejoint la French Tech Alsace le 03 avril 2017
- Anastasia Grabarz, nouvelle co-référente #HealthTech de la French Tech Alsace
- Guillaume Facchi, Monsieur #Healthtech
- La French Tech Alsace prend son envol le 07 decembre 2018 !
- Troyes, capitale des start-up du Grand Est le 01 février 2019 à Troyes
- Le high-tech aux petits soins pour la santé.
- Voyage en Haute-Marne, au cœur de la Prosthesis Valley
- Basé à Illkirch, BioValley France est labellisé pôle de compétitivité le 06 février 2019 pour la période 2019-2022