« La France doit avoir un vrai plan d’innovation santé » : Maryvonne Hiance est l’invité des Echos le 07 février 2018 Interview de Maryvonne Hiance

, dans le réseau de Maryvonne Hiance, Sophie VILLEDIEU
 FRANCE BIOTECH

La présidente de France Biotech, Maryvonne Hiance, a répondu aux questions d’Olivier Harmant dans l’émission « L’Invitée des Echos. » et a expliqué pourquoi la France a tous les atouts pour s’imposer dans la médecine du futur.

Maryvonne Hiance (France BioTech) : « La France a les moyens de devenir un … »

La présidente de France BioTech, Maryvonne Hiance, a répondu aux questions de l’émission « L’Invitée des Echos. »

Interview réalisée par Olivier Harmant. Nouveau signe d’intérêt pour le secteur des biotech.

Edmond de Rothschild Investment Partners (Edrip) a annoncé ce matin avoir levé 345 millions d’euros pour un fonds d’investissement dédié aux biotechnologies, le plus grand du secteur en Europe. « Je me réjouit vraiment de cette initiative, car nous manquons, en France, de fonds significatifs dans le domaine des technologies innovantes de la santé », déclare Maryvonne Hiance, la présidente de l’association France BioTech qui regroupe environ 200 entreprises du secteur, dans l’émission « L’Invitée des Echos. » « Nous avons beaucoup de sociétés cotées sur le marché boursier, sur Euronext, puisque nous sommes premiers en Europe dans le domaine de la santé, et deuxième au monde après le Nasdaq. Et ce nombre de sociétés importantes sur le marché boursier est à la fois très positif mais, effectivement, signale que le nombre de sociétés de capital-risque n’est pas suffisant.  »

Dans une étude réalisée en partenariat avec Bpifrance et KPMG, France Biotech indiquait que la principale source de préoccupation des entrepreneurs du secteur (161 sociétés interrogées) n’était pas les tests cliniques ou même la R&D, mais le financement. Dans ce contexte, Maryvonne Hiance en appelle aux pouvoirs publics. «  Il faudrait avoir un vrai plan de l’innovation de la santé, en favorisant le fléchage de l’épargne vers le capital-investissement, pour avoir plus de fonds de 300 millions d’euros qui investissent dans la santé », explique-t-elle, avant de rappeler l’une des spécificités de son secteur. «  Dans notre domaine, le modèle économique est assez long. Pour développer un médicament, il faut à peu près 20 ans, et il faut beaucoup d’argent avant d’avoir un retour sur investissement. »

Lors de l’émission, la président de France BioTech aborde également le potentiel de la France dans le secteur. Selon une étude commandée auprès du Boston Consulting Group, les 20 sociétés françaises considérées comme étant «  les plus prometteuses » de la «  Health Tech » peuvent adresser 250 millions de patients dans le monde. «  Je pense qu’aujourd’hui, la France a vraiment les moyens de devenir un leader mondial dans le domaine de la santé, car nous avons une recherche médicale de très haut niveau, des entrepreneurs, chercheurs, de plus en plus dynamiques et ambitieux, qui ont envie de créer des sociétés », estime Maryvonne Hiance. Avant de rappeler « quelques freins à lever au niveau du financement, au niveau réglementaire, même au niveau culturel - car la pharma n’a pas toujours bonne réputation. (…) Nous avons une chance, il faut vraiment la saisir maintenant car la compétition est très forte au niveau international. »


Publié par Olivier Harmant le 07 février 2018 dans L’invité des Echos


Pour en savoir plus :

- Maryvonne Hiance est Présidente de France Biotech depuis le 29 juin 2016
- Medtech, biotech, e-santé : un potentiel français à 40 milliards d’euros dans une étude du 15 novembre 2017
- Bpifrance accélère les entreprises de la Healthtech le 04 décembre 2017
- Bpifrance lance le Hub Healthtech, un accélérateur pour la santé en décembre 2017
- « La France doit avoir un vrai plan d’innovation santé » : Maryvonne Hiance est l’invité des Echos le 07 février 2018
- France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance le 20 février 2018
- Secteur Biotech : la France a tout pour devenir un leader mondial de la santé
- France Biotech renouvelle ses instances et présente ses axes de travail 2018-2019 à l’occasion de son Assemblée Générale le 20 juin 2018
- Les biotech attendent plus de la France
- Un nouveau fonds de 400 millions d’euros en soutien aux start-ups de la French Tech le 21 juin 2018 à Metz
- Le Premier ministre présente la stratégie des Industries de Santé devant le Conseil Stratégique des Industries de Santé le mardi 10 juillet 2018
- France Biotech salue une feuille de route porteuse d’espoir pour les biotechs et les medtechs françaises
- Innovation santé : « La France ne doit pas rater le coche ! » Maryvonne Hiance, le 13 juillet 2018
- La France, leader mondial de la Biotech dans 10 ans ?
- France Biotech présente le Panorama France HealthTech 2018 le 7 décembre 2018 à Paris
- France Biotech accélère le financement de la healthtech européenne le 24 juin 2019 à Paris
- France Biotech annonce la nomination de Olivier Chabanon, son nouveau Délégué Général le 01 mars 2019
- « Biotech en France, un succès possible grâce aux clusters d’innovation locaux » en partenariat avec France Biotech le 4 octobre 2018 à Paris
- "La France est leader des biotechs en Europe avec 700 start-up", affirme Maryvonne Hiance le 23 août 2019
- Franck Mouthon succède à Maryvonne Hiance à la présidence de France Biotech le 12 septembre 2019.