La BEI finance la Recherche & Développement de la société Prophesee le 29 octobre 2019 Cette nouvelle catégorie de vision par évènements appelée Metavision®, atteint des niveaux de performances et sécurité sans précédent.

, dans le réseau de Christophe Juppin

Dans le cadre du Plan Juncker, la Banque européenne d’investissement (BEI) octroie un prêt de 20 millions d’euros pour soutenir la croissance de Prophesee, une PME française basée à Paris développant une technologie de vision artificielle unique au monde.

La Banque Européenne d’Investissement annonce avoir signé un accord de financement avec Prophesee, société française basée à Paris, spécialisée dans la conception de capteurs révolutionnaires de vision neuromorphique et algorithmes d’intelligence artificielle. Cet accord prend la forme d’un prêt de 20 millions d’euros destiné au déploiement commercial international (Europe, Chine, Japon et USA) de Prophese et à la finalisation du développement de sa 4e génération de capteur qui permettra d’atteindre les marchés de l’IoT et de l’automobile en 2020 et 2021.

Les capteurs et algorithmes d’intelligence artificielle de Prophesee sont protégés par 51 brevets et ouvrent une nouvelle ère en Computer Visionen s’inspirant du fonctionnement de l’œil et du cerveau. Comme la vision humaine Prophesee perçoit des évènements, uniquement l’information visuelle essentielle dans la scène, pas une succession d’images traditionnelles. Cette nouvelle catégorie de vision par évènements appelée Metavision®, atteint des niveaux de performances et sécurité sans précédent.

La technologie révolutionnaire Prophesee offre de multiples débouchés aussi bien dans la mobilité (voiture autonome), la santé (traitement des mal voyants) ou l’industrie 4.0 (surveillance prédictive de l’usure des machines).

L’intervention de la BEI s’opère dans le cadre du programme « European Growth Finance Facility » (EGFF), sous la garantie du fonds européen pour les investissements stratégiques, aussi appelé « Plan Juncker ». Ce mécanisme permet à la BEI de prêter des fonds non-dilutifs, avec un remboursement in fine, ce qui correspond parfaitement aux problématiques financières des sociétés en forte croissance, qui doivent investir dans la R&D avant de pouvoir bénéficier de revenus commerciaux conséquents.

Ce financement permettra de soutenir le déploiement commercial de sa troisième génération de capteur Metavision®, désormais prêt à la production industrielle de masse.

Prophesee a lancé un peu plus tôt cette année le lancement du premier système de vision industriel par évènement avec un partenaire Allemand, ouvrant ainsi une nouvelle dimension dans la maintenance prédictive industrielle 4.0.

Carlos Moedas, Commissaire Européen en charge de la Recherche, la Science et l’Innovation, a déclaré : « Prophesee est clairement un pionnier dans le domaine de l’intelligence artificielle en Europe et je suis fier que la Banque européenne d’investissement et le plan Juncker lui apportent un soutien financier. Avec ce prêt de 20 millions d’euros, l’entreprise peut poursuivre ses travaux de recherche et développement sur des technologies innovantes destinées aux voitures autonomes, à la santé et à l’Internet des objets. »

« La BEI, qui est la banque de l’Union Européenne est très fière de pouvoir soutenir une entreprise européenne appelée à jouer un rôle majeur dans la voiture autonome, mais aussi le secteur de la santé et le renforcement de la compétitivité de l’industrie 4.0, a déclaré Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI. En outre, le système particulier de vision de Prophesee basé sur l’utilisation de l’Intelligence artificielle, le rend particulièrement économe en consommation énergétique, ce qui conforte notre rôle de promotion d’innovations favorables au développement d’une économie moins carbonée  ».

«  Nous sommes honorés que la BEI investisse et soutienne PROPHESEE et ses technologies de rupture. Cet investissement permettra à PROPHESEE de renforcer son rôle d’acteur majeur de la deep tech en Europe, dont les capteurs révolutionnent la vision artificielle. Les applications industrielles de notre technologie ouvrent à présent des perspectives de marché sans précédent depuis l’invention des caméras traditionnelles  ».

A propos de Prophesee

Prophesee est l’inventeur des systèmes de vision neuromorphique les plus avancés au monde. Ses capteurs et algorithmes d’intelligence artificielle, protégés par 51 brevets ouvrent une nouvelle ère en Computer Vision en s’inspirant du fonctionnement de l’oeil et du cerveau. Comme la vision humaine Prophesee perçoit des évènements, uniquement l’information visuelle essentielle dans la scène, pas une succession d’images traditionnelles.

Cette nouvelle catégorie de vision par évènements appelée Metavision®, atteint des niveaux de performances et sécurité sans précédent pour les véhicules autonomes, IoT, Industrie 4.0 : Vitesse (>10.000 images par seconde), Gamme Dynamique (>120dB), Volume de donnée (-10x à -1000x), Efficacité énergétique (<10mW).

Basée à Paris au sein du passage de l’innovation avec des bureaux à Grenoble, au Japon, en Chine et aux États-Unis, Prophesee rassemble 100 ingénieurs visionnaires, détient plus de 50 brevets internationaux et est soutenue par des investisseurs de renommée mondiale dont 360 Capital Partners, Supernova Invest, iBionext, Intel Capital, le Groupe Renault ou encore Robert Bosch Venture Capital et la Banque Européenne d’Investissement. Depuis sa fondation en 2014, Prophesee a levé 60M€.

Plus d’information sur www.prophesee.ai (link is external)

A propos de la Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les états membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

A propos du Plan Juncker

Le Plan d’Investissement, ou Plan Juncker, vise principalement à renforcer les investissements européens pour créer des emplois et de la croissance. Il vise, en effet, à faire une utilisation plus intelligente des ressources financières nouvelles et existantes, en supprimant les obstacles à l’investissement, en apportant de la visibilité et une assistance technique aux projets d’investissement. Les projets et conventions de financement approuvés jusqu’à présent au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques, EFSI, le cœur du Plan Juncker, devraient mobiliser 439,4 milliards d’euros d’investissements dans 28 États membres, dont 73,2 milliards en France, et soutenir plus d’un milliard de PME.

Publié le 29 octobre 2019 dans
https://ec.europa.eu/


Pour en savoir plus :

- Pour une Europe plus performante, un meilleur soutien à l’innovation
- Marle, un exemple unique de sous-traitance orthopédique pour DeviceMed
- LDR Medical : de Troyes à New-York, l’histoire d’une success story française
- L’Institut Montaigne livre, dans son Rapport en mars 2018, ses pistes pour faire de la France un leader mondial de la santé.
- "L’Etat doit soutenir l’innovation médicale" pour l’Institut Montaigne en mars 2018
- Les start-up européennes de la santé en quête de financement en juin 2019
- France Biotech accélère le financement de la healthtech européenne le 24 juin 2019 à Paris
- La course à la réglementation européenne lancée pour les fabricants de dispositifs médicaux
- Sécurité des dispositifs médicaux : ce que contiendra la base de données Eudamed
- Fabricants de classe I : êtes-vous prêts pour le 26 mai 2020 ?
- La France récolte-t-elle les fruits de sa recherche médicale ?
- La BEI finance la Recherche & Développement de la société Prophesee le 29 octobre 2019