L’Inria dévoile son dispositif pour aider les start-up de la deep tech à se lancer le 23 septembre 2019. L’Inria souhaite favoriser la création de start-up s’appuyant sur un projet de recherche.

, dans le réseau de Pauline Armand , Pascale RIBON

Qui a dit qu’un institut de recherche ne pouvait pas accompagner des start-up ? L’Inria, l’institut national de recherche dédié aux sciences du numérique, a annoncé lundi 23 septembre 2019 le lancement de l’Inria Startup Studio. L’Inria souhaite notamment favoriser la création de start-up s’appuyant sur un projet de recherche. Avec l’Inria Startup Studio, l’institut du même nom veut utiliser ses compétences pour aider à la création de start-up dans le domaine de la deep tech.

L’Inria, l’institut national de recherche dédié aux sciences du numérique, a annoncé lundi 23 septembre 2019 le lancement de l’Inria Startup Studio. Un dispositif d’accompagnement devant aider à la création de start-up dans le secteur de la deep tech numérique. A sa tête : Sophie Pellat et Hervé Lebret, deux professionnels de l’entrepreneuriat technologique.

100 projets de start-up par an d’ici 2023

L’Inria Startup Studio veut être un dispositif de bout en bout pour soutenir les projets de créations de start-up dans la deep tech numérique. Le centre de recherche compte sur son expertise pour juger de l’opportunité de créer une start-up et réfléchir à comment l’accompagner au mieux. Sont concernés par ce dispositif : les personnes rejoignant l’institut ou les partenaires académiques de la recherche publique souhaitant créer une entreprise et les entrepreneurs en résidence. L’Inria est ambitieux puisque, d’ici 2023, l’institut veut soutenir 100 projets de start-up par an.

Pour développer cet accompagnement de proximité et sélectionner les start-up accompagnées, l’Inria va s’appuyer sur ses équipes déjà formées au sein de chacun de ses centres de recherche. Le centre affirme avoir déjà accompagné plus de 170 start-up, dont certaines issues de l’institut lui-même. Et l’Inria dispose déjà de deux fonds : l’I-Source, un fonds d’amorçage et l’IT-Translation, un fonds d’ultra-amorçage. Avec l’Inria Startup Studio, l’institut de recherche se dote d’un dispositif d’accompagnement complet pour les toutes jeunes pousses. Ce dispositif sera proposé dans les grands campus universitaires de recherche sur lesquels l’Inria est présent.

Les start-up peuvent se saisir de la recherche

La création de l’Inria Startup Studio fait suite au partenariat entre Bpifrance et l’Inria annoncé en juillet 2019 et qui s’inscrit dans le cadre plus large du plan deep tech lancé en janvier 2019 par Bpifrance. L’objectif étant de faire émerger des start-up deep tech issues de laboratoires de recherche. Le centre de recherche a d’ailleurs reçu le label French Tech Seed. Preuve que le monde de la recherche peut largement contribuer à l’émergence et au développement de nouvelles pépites.

Léna Corot

Publié par Léna Corot le 24 septembre 2019 dans https://www.usine-digitale.fr


Pour en savoir plus :

- France Biotech salue une feuille de route porteuse d’espoir pour les biotechs et les medtechs françaises
- Innovation santé : « La France ne doit pas rater le coche ! » Maryvonne Hiance, le 13 juillet 2018
- La France se dote le 18 juillet 2018 d’un « Conseil de l’innovation » pour choisir les priorités technologiques
- « Santé : le devoir d’innovation » par Xavier Quérat-Hément
- "Le mouvement ’deep tech’ est une chance pour la France", selon Paul-François Fournier (Bpifrance) le 30 janvier 2019
- Deeptech : Bpifrance lance un concours pour pousser les doctorants à créer leur startup le 30 janvier 2019
- L’Inria dévoile son dispositif pour aider les start-up de la deep tech à se lancer le 23 septembre 2019.