Covid-19 : le Pôle de compétitivité des Microtechniques (PMT) de Besançon prépare la Riposte des PME Pôle de compétitivité des Microtechniques (PMT)

, dans le réseau de Céline THOMAS

Face aux répercussions de la crise du coronavirus, le Pôle de compétitivité des Microtechniques (PMT), de Besançon vient de lancer un dispositif pour les PME industrielles de la Franche-Comté, qui connaissent des difficultés.


On ne cesse de le rappeler, les conséquences de la crise du coronavirus sont dévastatrices sur l’économie. En Bourgogne-Franche-Comté, les PME industrielles (Petites et moyennes entreprises) n’échappent pas à la règle. Face à cette situation, le pôle de compétitivité PMT ( Pôle de compétitivité des Microtechniques), qui représente 200 entreprises, a décidé de réagir.

Modes défensif ou offensif

« En mars avril 2020, on a compris quel serait l’impact de la crise sanitaire sur nos adhérents », affirme Renaud Gaudillière, chargé de mission au pôle de compétitivité PMT. « On a alors décidé de travailler sur un programme d’accompagnement ». Ainsi est née l’opération Riposte, Soutenir nos PME.

Concrètement, il s’agit d’offrir un diagnostic stratégique aux entreprises, avant de leur proposer deux orientations, défensive ou offensive, en fonction des secteurs d’activité. «  On observe deux cas de figure », explique Renaud Gaudillière. « Il y a les entreprises qui subissent la crise, qui doivent préserver leurs valeurs et leurs carnets de commandes. On dit qu’elles sont en mode défensif. À l’inverse, il y a celles qui sont en mode offensif, qui voient dans cette crise sanitaire des opportunités de croissance. Je pense au secteur de la santé. »

L’aéronautique, l’automobile, la plasturgie

Le PMT c’est un pôle de compétitivité mais aussi deux clusters : INNOV’HEALTH pour la filière santé et AEROµTECH pour l’aéronautique, spatial et défense.

« À l’heure où l’on parle d’un grand plan de relance, le dispositif permet également d’informer les entreprises sur les aides auxquelles elles sont éligibles », ajoute Céline Thomas, responsable de la communication du PMT. Pour le moment, l’opération Riposte, que le pôle de compétitivité souhaiterait pérenniser, est subventionnée par la Région Bourgogne Franche-Comté. La collectivité locale a déboursé 110 000 euros à cet effet en 2020. Une somme qui va permettre d’accompagner dix entreprises.

L’association souhaitait que le diagnostic demeure gratuit. Ce qui a été rendu possible grâce aux subventions de la Région. «  Il paraissait difficile de proposer un service payant à des sociétés qui ont des difficultés financières », justifie Renaud Gaudillière. « Pour le moment, trois entreprises qui travaillent pour les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile et de la plasturgie, nous ont sollicités », poursuit-il. D’autres devraient rapidement se manifester.

JPEG - 30.9 ko
Renaud Gaudillière (à gauche), chargé de mission pour le pôle de compétitivité PMT de Besançon, présente le dispositif Riposte avec Céline Thomas, responsable de la communication du PMT. (Photo ER /Arnaud CASTAGNE)

Publié par Maxime COURCHÉ le 07 décembre 2020 sur https://www.estrepublicain.fr/

JPEG - 35.4 ko
Pôle des Microtechniques @PoleMicroTech · 9 déc. 2020
Crise #Covid : le pôle de compétitivité de Besançon prépare la Riposte des PME !
Merci à l’@lestrepublicain pour son article sur notre nouveau programme d’accompagnement RIPOSTE ! https://www.estrepublicain.fr/economie/2020/12/07/crise-covid-le-pole-de-competitivite-de-besancon-prepare-la-riposte-des-pme

Contact :
Le Pôle de compétitivité des Microtechniques (PMT),
Temis innovation - Maison des Microtechniques
18 rue Alain Savary
25000 BESANCON
Tél : 03 81 40 47 55
contact@polemicrotechniques.fr
https://www.polemicrotechniques.fr/

Pour en savoir plus :

- La Franche-Comté se refait une santé dans le médical en octobre 2013
- Innov’Health : nouveau cluster de la santé en Bourgogne Franche-Comté
- Innov’Health, la dynamique Santé du Pôle des Microtechniques
- Médecine du futur : le Grand Besançon rejoint le réseau « French Tech » le 25 juillet 2016
- Propulseur : un nouvel accélérateur d’innovation en Bourgogne-Franche-Comté le 17 avril 2018
- Tour d’horizon des nounous des start-up en Bourgogne-Franche-Comté
- Archeon invente l’assistant qui synchronise la réanimation cardiopulmonaire le 10 octobre 2018
- À Dijon, NVH Medicinal prépare la bombe anti-crevaison du système sanguin avec un collagène de synthèse 14 mars 2019
- À Besançon et à Lausanne, Dixi Medical prépare une nouvelle génération d’électrodes pour traiter l’épilepsie
- Covid-19 : Première réussite du Collaborathon Covid-19 de Besançon le 10 avril 2020
- Covid-19 : primée, la start-up bisontine Archeon reçoit un financement européen d’1M€ le 24 juin 2020
- A Besançon, le fabricant de dispositifs médicaux Cisteo Médical investit 2,5 millions d’euros pour poursuivre sa croissance le 03 mars 2021
- Covid-19 : le pôle de compétitivité de Besançon prépare la Riposte des PME le 07 décembre 2020