Covid-19 : l’usine Ineos de Martigues prête à produire du gel hydroalcoolique En dix jours, une usine de fabrication de gel hydroalcoolique a vu le jour à Martigues

, dans le réseau de Philippe GARNIER

Le groupe Ineos, propriétaire de l’OGC Nice, a tenu les délais annoncés. En dix jours, une usine de fabrication de gel hydroalcoolique a vu le jour à Martigues (Bouches-du-Rhône) et s’apprête à produire jusqu’à un million de bouteilles par mois pour faire face à la pénurie pendant la crise.


La production de bouteilles de gel hydroalcoolique a démarré mercredi 08 avril 2020 dans l’usine fabriquée à la hâte sur le site de Lavera, tout près de Martigues (Bouches-du-Rhône). Le groupe Ineos a donc tenu les délais annoncés il y a dix jours pour faire sortir de terre cette usine de produit désinfectant, au cœur de la pandémie de coronavirus.

Jusqu’à un million de bouteilles seront produites chaque mois sur ce site. Inéos annonce également la construction d’une quatrième usine de fabrication de gel à Étain (Meuse) d’ici dix jours .

JPEG - 41.5 ko
La production de bouteilles de gel hydroalcoolique a démarré mercredi 08 avril 2020 dans l’usine de Lavera (Bouches-du-Rhône). - Ineos

Du gel hydroalcoolique pour les hôpitaux et maisons de retraite

Ineos est propriétaire de l’OGC Nice depuis l’été 2019. Spécialisée dans la pétrochimie, l’entreprise britannique est notamment le plus grand producteur européen des deux matières premières indispensables (éthanol et alcool isoprpylique) pour fabriquer un désinfectant pour les mains.

Son PDG et fondateur Jim Ratcliffe estime que "ces désinfectants pour les mains joueront un rôle clé dans la lutte contre le coronavirus et aideront à protéger le personnel hospitalier en première ligne et qui mérite tout le soutien que nous pouvons lui apporter."

JPEG - 52.4 ko
Jim Ratcliffe est le PDG du groupe de chimie Ineos. (S. Mantey/L’Équipe)

Ces bouteilles de gel hydroalcoolique seront notamment distribuées aux hôpitaux et aux maisons de retraite, mais aussi aux pharmacies. Au début de la crise du Covid-19, les prix de ces produits désinfectants avaient explosé en France face à la pénurie et le gouvernement avait dû encadrer les tarifs.

JPEG - 25.4 ko
L’approvisionnement des hôpitaux sera gratuit au cours de la période de crise et le public pourra acheter des bouteilles auprès des détaillants. (AFP)

JPEG - 97.8 ko
France Bleu Azur @francebleuazur . 08 avril 2020
Construite en 10 jours à Martigues l’usine ⁦@INEOS⁩ lance sa production de gel hydroalcoolique
Un million de bouteilles seront fabriquées chaque mois sur ce site
#coronavirus ⁦@ogcnice ⁩ ⁦@bleuprovence
https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-l-usine-ineos-prete-a-produire-du-gel-hydroalcoolique-1586347007

JPEG - 82.2 ko
MEUSE FM @MEUSEFM · 08 avril 2020
Un deuxième site en France d’ici 10 jours
Coronavirus : Ineos va construire une usine de gel désinfectant à Étain
http://meuse-fm.com/news/coronavirus-ineos-va-construire-une-usine-de-gel-desinfectant-a-etain-239

Publié par Par Maxime Bacquié, France Bleu Provence le mercredi 08 avril 2020 sur https://www.francebleu.fr


Pour en savoir plus :

- Covid-19 : Saraya en manque d’approvisionnement le 15 mars 2020
- Covid-19 : Dans l’Est, des entreprises qui reconvertissent leur outil de production pour faire du gel hydroalcoolique le 23 mars 2020
- Covid-19 : Laboratoires Juva Santé en Moselle a produit l’équivalent d’une année de gel hydro-alcoolique le 24 mars 2020
- Covid-19 : l’usine Ineos de Martigues prête à produire du gel hydroalcoolique le 08 avril 2020
- Covid-19 : Ineos va construire en dix jours une usine de gel hydroalcoolique à Étain, annonce du 08 avril 2020