Covid-19 : l’effort de production de masques en passe de virer à la surproduction Les industriels demandent de flécher la commande publique vers les entreprises françaises.

, dans le réseau de Virginie Delplanque, Hugo Veysseyre

En Auvergne-Rhône-Alpes, 45 entreprises de textile se sont organisées pour fabriquer ou commercialiser 5 millions de masques lavables par semaine. Mais les commandes des collectivités locales et des entreprises s’effondrent, et les stocks commencent déjà à s’accumuler. Boldoduc a installé, dans une friche FagorBrandt à Lyon, une usine éphémère en achetant pour 200.000 euros de machines à coudre et en recrutant une centaine de couturières.


Porcher, Boldoduc, Cepovett , Chamatex, Filtration SA ou Diatex pour ne citer que les plus grosses productions. En Auvergne-Rhône-Alpes, premier bastion français du textile avec 17.126 salariés, pas moins de 45 entreprises ont converti leurs métiers à tisser et leurs ateliers de couture pour confectionner 5 millions de masques non médicaux par semaine.

Mais c’est « la douche froide » depuis la semaine dernière, explique Pierric Chalvin, le délégué général d’Unitex, qui fédère les entreprises du secteur. «  Les commandes des collectivités locales et des entreprises s’effondrent, quand elles ne sont pas annulées face à la concurrence des produits d’importation à moindre coût  », constate-t-il. Prix moyen de la production locale : 3 euros, pour 20 lavages. Une dizaine d’entreprises régionales déplorent déjà 450.000 invendus et des stocks de tissu représentant potentiellement 14 millions de masques.

JPEG - 86.7 ko
Guillaume de Seynes, président du Comité stratégique de filière mode et luxe, a écrit le 28 mai 2020 à la secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher pour demander de flécher la commande publique vers les entreprises françaises . La filière textile appelle l’Etat à la soutenir

10 millions de masques commandés au Vietnam

Guillaume de Seynes, président du Comité stratégique de filière mode et luxe, a écrit le 28 mai 2020 à la secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher pour demander de flécher la commande publique vers les entreprises françaises ou de racheter les stocks. « On ne peut pas demander à la filière de se mobiliser et la laisser tomber deux mois plus tard  », dénonce Pierric Chalvin, scandalisé par la commande du ministère de l’Economie de 10 millions de masques lavables au Vietnam.

Les industriels s’étaient fortement réorganisés pour satisfaire la demande et proposer à l’agrément de la Direction générale de l’armement (DGA) des textiles techniques adaptés de leurs gammes sport ou vêtements de protection. Ces polyamides et polyesters ont passé haut la main les tests de filtration, à l’image des produits Alpex ou Porcher Industries . Ce dernier fait confectionner un million de masques par semaine en Italie.

JPEG - 165.3 ko
Boldoduc a installé, dans une friche FagorBrandt à Lyon, une usine éphémère en achetant pour 200.000 euros de machines à coudre et en recrutant une centaine de couturières.

Usine éphémère

Chez Boldoduc, qui produit l’un des trois premiers modèles agréé DGA dès le 20 mars, Jean-Charles Potelle, a installé une usine éphémère à Lyon dans une friche FagorBrandt, en achetant pour 200.000 euros de machines à coudre et en recrutant une centaine de couturières avec Pôle emploi.Les Tissages de Charlieu, spécialistes du jacquard, ont mis au point un stratagème qui permet de tisser les masques avec l’élastique intégré et économise l’étape de la confection. Bien que leur aspect effiloché ait provoqué une polémique à Lyon, la société a diffusé son procédé gracieusement auprès de ses concurrents.

Face à ce revirement de tendance, les entreprises jouent l’innovation, le développement durable et le design. Henitex mise sur les tailles enfant et les masques personnalisés aux couleurs des clubs de foot. Boldoduc travaille ses nouveaux modèles « comme des accessoires de mode ». Balas Textile perfectionne des matières plus souples et plus respirables pour contrer les masques jetables. Et en fibres recyclées. « Seuls les produits avec du sens pourront continuer d’être fabriqués en France », prédit Olivier Balas.

Léa Delpont (Correspondante à Lyon)

Publié par Lea Delpont le mercredi 3 juin 2020 dans https://www-lesechos-fr.cdn.ampproject.org


JPEG - 99.6 ko
Savoir-French @SavoirFrench· 11 mai 2020
"On a préféré acheter en Chine que défendre l’outil industriel français"
https://midilibre.fr/2020/05/10/on-a-prefere-acheter-en-chine-que-defendre-loutil-industriel-francais,8880869.php
via @Midilibre
JPEG - 102.9 ko
Pierre Moal @PMoal29 · 30 avril 2020 Montebourg, l’anti-Macron
@montebourg dénonce les ravages de la mondialisation et le fait qu’@EmmanuelMacron a été l’un des artisans de la délocalisation d’une partie de l’appareil productif français.
https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-politique/le-billet-politique-du-jeudi-30-avril-2020
JPEG - 93 ko
David Kimelfeld @DavidKimelfeld · 26 mai 2020
En quelques jours, nous avons réussi l’exploit de transformer les anciens locaux de #Fagor en une usine de fabrication de masques. Le @grandlyon a mis à disposition ces m2 non utilisés à Boldoduc, qui produira en quelques semaines des millions de masques !
JPEG - 78.8 ko
UIT Nord @uit_nord · 02 juin 2020
Masques : l’effort de production en passe de virer à la surproduction
https://www.lesechos.fr/pme-regions/auvergne-rhone-alpes/masques-leffort-de-production-en-passe-de-virer-a-la-surproduction-1207789#utm_source=le%3Alec0f&utm_medium=click&utm_campaign=share-links_twitter
JPEG - 71.5 ko
UIT Nord @uit_nord · 2 juin 2020
Crise du textile : ces usines qui se sont reconverties dans la confection de masques https://francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/crise-du-textile-ces-usines-qui-se-sont-reconverties-dans-la-confection-de-masques_3985151.html#xtor=CS2-765-[twitter]-
via @franceinfo
JPEG - 70.2 ko
Savoir Faire Ensemble @sfaireensemble · 16 juin 2020
Guillaume Gibault, fondateur du @LeSlipFrancais invite donc les petites ou grandes entreprises, la restauration, à se fournir sur le site "Savoir-faire ensemble", qui recense les ateliers français.
https://francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-le-pdg-du-slip-francais-lance-un-appel-pour-ecouler-20-a-30-millions-de-masques-made-in-france_3990317.html
#Covid_19 #masque #France #

Pour en savoir plus :

- Covid-19 : En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France en Côtes-d’Armor
- Covid-19 : Une usine de masques fermée dans les Côtes d’Armor en 2018 : un crève-coeur pour l’ex-directeur
- Covid-19 : Fermée il y a deux ans, une usine bretonne produisait des millions de masques
- Il faut tirer les conséquences de la dépendance de l’approvisionnement chinois en mars 2020
- Covid-19 : Les Tissages de Charlieu lancent un masque de confinement lavable le 19 mars 2020
- Covid-19 : Les Tissages de Charlieu à plein régime pour produire des masques en tissu pour les soignants et le public le 26 mars 2020
- Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020
- Covid-19 : Pour le « jour d’après », Jean Rottner souhaite valoriser les productions de proximité, le « Grand Est inside » le 03 avril 2020
- Covid-19 : La course pour faire renaître de ses cendres l’industrie française des masques le 04 avril 2020
- Covid-19 : la bonneterie Chanteclair confectionne exclusivement des masques le 09 avril 2020
- Covid-19 : À Bogny-sur-Meuse, Hermès confectionne 10000 masques de protection pour le personnel soignant le 09 avril 2020
- Covid-19 : fabriquer des millions de masques barrières et vite, le défi de la région Auvergne-Rhône-Alpes le 22 avril 2020
- Covid-19 : AJ biais va doubler sa production de masques le 23 avril 2020
- Covid-19 : Boldoduc intensifie sa production de masques le 06 avril 2020
- Covid-19 : Des cravates aux masques, le pari solidaire et économique de l’Atelier F&B de Haute-Savoie le 5 mai 2020
- Covid-19 : Le masque du Président a été fabriqué par la bonneterie Chanteclair, basée à Saint-Pouange, dans l’Aube, le 05 mai 2020.
- Covid-19 : En visite à Poissy, Emmanuel Macron portait un masque Chanteclair made in Aube, le 05 mai 2020
- Covid-19 : Relocalisation et Made In France : utopie ou réalité économique ? le 09 mai 2020
- Covid-19 : "On a préféré acheter en Chine plutôt que de défendre l’outil industriel français" le 10 mai 2020
- Covid-19 : Comment le textile français a retissé ses liens pour produire des masques le 19 mai 2020
- Covid-19 : Denis Arnoult : « Après les masques, le dur retour à la réalité » le 02 juin 2020
- Covid-19 : l’effort de production de masques en passe de virer à la surproduction le 3 juin 2020
- Covid-19 : Les masques ne se vendent plus, la filière textile appelle l’Etat à la soutenir
- Covid-19 : Masques « made in France » cherchent acheteurs désespérément le 08 juin 2020
- Covid-19 : Le PDG du Slip français lance un appel pour écouler "20 à 30 millions" de masques made in France le 15 juin 2020