Covid-19 : cet ingénieur a conçu une valve qui adapte les masques de plongée aux respirateurs La création de valves “Charlotte” adaptées au masque Decathlon et au matériel médical

, dans le réseau de Christophe Juppin

La crise du Covid-19 que nous vivons actuellement aura révélé le tragique manque de moyens et d’équipements des hôpitaux en France (et d’ailleurs dans beaucoup d’autres pays) face à une pandémie. Masques de protection, gels hydroalcooliques, respirateurs, le personnel soignant tire depuis plusieurs années déjà la sonnette d’alarme… forçant aujourd’hui à être créatif pour faire face à la crise.


Dernièrement, c’est la société italienne Isinnova qui a fait justement preuve de créativité pour créer une solution étonnante afin de venir en aide à la pénurie de masques pour les respirateurs ; cet appareil médical d’assistance respiratoire qui ventile de manière artificielle les poumons des personnes gravement atteintes par le Covid-19.

Dans un premier temps, la société a été contactée par un hôpital italien pour la confection de valves (alors en pénurie) en utilisant l’impression 3D. Ces dernières permettent notamment de relier les masques au respirateur. Après cette première expérience réussie, le corps médical a sollicité la startup de 16 personnes pour aller plus loin et les aider dans la pénurie de masques CPAP.

C’est ainsi que la société a eu la brillante idée d’utiliser le fameux masque de snorkelling de Décathlon, celui qui englobe tout le visage, pour le transformer en masque pour les respirateurs. Pour cela, la société a confectionné une autre valve (répondant au nom de “Charlotte”), toujours grâce à l’impression 3D, qui se fixe à la place du tuba pour fixer le tuyau relié au respirateur.

JPEG - 39 ko
Transformer un masque de plongée en respirateur : mode d’emploi (Cristian Fracassi, 21 mars 2020).
https://www.youtube.com/watch?v=w4Csqdxkrfw

La valve Charlotte a été brevetée par la société Isinnova pour éviter les spéculations commerciales, mais son fichier est librement accessible pour être reproduite par tous ceux qui ont une imprimante 3D. N’importe quel hôpital peut ainsi librement confectionner ces masques respiratoires de fortune s’il arrive à se procurer des masques Décathlon et l’accès à une imprimante.

Pour tout savoir sur cette innovation insolite et dont les premiers tests sont concluants, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée sur le site de la société italienne. Il faut dire que le personnel médical et para-médical doit savoir faire preuve de créativité en ces temps. Ça nous rappelle cette autre initiative à Agen où le personnel d’une maison de retraite s’est retrouvé contraint de se protèger avec des masques conçus à partir de soutiens-gorge pour éviter les possibles contaminations avec les personnes âgées.

Publié par Maxime Delmas le 24 mars 2020 sur https://creapills.com

Masques d’urgence pour respirateurs d’hôpitaux

Nous avons été contacté récemment par l’anciens médecin chef de l’hôpital Gardone Valtrompia, le docteur Renato Favero, qui est entré en contact avec Isinnova par l’intermédiaire d’un docteur de l’hôpital Chiari, pour lequel nous fabriquons les valves d’urgence à l’aide d’un processus d’impression 3D. Le docteur Renato Favero a partagé avec nous une idée pour régler l’éventuelle pénurie de masque de respirateur à ventilation en pression positive continue pour thérapie peu-intensive, qui est un problème lié au développement du COVID-19. Son idée est la fabrication d’un masque pour respirateur d’urgence par transformation d’un masque de plongée déjà disponible sur le marché.

Nous avons analysé cette possibilité avec son concepteur. Nous avons aussi rapidement contacté Décathlon, en temps que créateur et fabriquant du masque de plongée “Easybreath”. La compagnie a immédiatement accepté de coopérer en nous fournissant les fichier CAO (conception assistée par ordinateur, aussi connus sous l’acronyme anglais CAD). Le produit a été démonté et étudié afin de déterminer les modifications à apporter. Un nouveau composant à alors été conçu pour permettre la connexion au ventilateur.

Nous avons appelé ce connecteur “Charlotte valve”, et l’avons rapidement imprimé en 3D. Le prototype dans son ensemble a été testé sur un de nos collègues au sein de l’hôpital Chiari, connecté à un respirateur et s’est avéré fonctionner correctement. Le service hospitalier lui-même a été séduit par le concept et a décidé de tester l’appareil sur un patient dans le besoin. Le test a été un succès. Nous répétons que le concept est destiné aux établissements médicaux et vise à aider la fabrication d’un masque d’urgence en cas de situation critique, quand il n’est pas possible de trouver des équipements médicaux agréés. Ni le masque ni la pièce obtenue par impression 3D ne sont homologués, et leur usage doit être réservé à une situation d’urgence et de nécessité absolue.

L’utilisation par le patient est soumise à l’acceptation de l’utilisation d’un dispositif biomédical non homologué et la signature d’une décharge. Compte tenu de l’efficacité du projet, nous avons décidé de breveter en urgence la valve de liaison (“Charlotte Valve”), pour éviter toutes spéculation sur le prix du composant. Nous tenons à préciser que le brevet restera libre d’usage, car il est dans notre intention que tous les hôpitaux qui en ont besoin puissent l’utiliser si nécessaire.

Nous avons décidé de partager librement le fichier pour la réalisation de la “Charlotte Valve” par impression 3D.

Contrairement à la valve du respirateur, la “Charlotte Valve” est facile à produire, donc il est possible pour tous les makers d’essayer de l’imprimer correctement.

Les établissements de santé en difficulté pourront acheter le masque Décathlon ( en cliquant ici : https://www.decathlon.fr/p/masque-de-snorkeling-en-surface-easybreath-bleu/_/R-p-1616?mc=8304667&c=BLEU), pour d’entrer en contact avec des propriétaires d’imprimantes 3D qui pourraient réaliser la pièce et leur fournir.

Nous précisons que notre initiative est totalement non lucrative, nous ne recevons aucune royalties sur le concept, ni sur les ventes de masques Décathlon.

Vous trouverez ci dessous : :

- Les documents à faire signer par le patient pour l’utilisation de l’appareil en situation d’urgence.
- Le lien vers la page du ministère de la santé italienne, qui explique comment lancer la procédure d’urgence pour les soins de dernier recours.
- Une vidéo expliquant comment préparer le masque d’urgence à l’aide de tous les éléments.
- Fichiers .stl, .dwg and .step pour impression 3D.

Nous pouvons fournir un accompagnement et des précisions supplémentaires aux établissements de soins et aux makers qui souhaitent être mis en contact si nécessaire.

Ce dispositif n’est pas homologué. Il est recommandé aux personnes qui veulent utiliser la documentation pour le reproduire de se rapprocher d’une personne spécialisée et techniquement qualifiée pour la réalisation et d’un médecin pour superviser l’utilisation. Il est absolument déconseillé de le reproduire si vous ne disposez pas de telles compétences.

Isinnova déclare qu’elle libère les dessins, concepts, processus et tout autre droit à la propriété intellectuelle relatifs au dispositif “Charlotte valve” à titre gracieux à condition qu’ils ne soient PAS utilisé à des fins commerciales.

IMPORTANT ! POUR L’ACHAT DE MASQUES, LES HÔPITAUX DOIVENT COORDONNER AU NIVEAU PROVINCIAL ET GÉRER LES ACHATS PAR LE BIAIS DE LA PROTECTION CIVILE.

En collaboration avec le groupe Oldrati, le moule a été réalisé !

healthcare@oldrati.com et +39 0359160244 sont les contacts qui viennent d’être créés pour toutes les institutions, hôpitaux, organisations, associations qui veulent des masques de plongée et des “Charlotte valves”.

JPEG - 44.4 ko
Crédits : Isinnova

Sur ce lien, vous pouvez télécharger le modèle d’une veste de renfort pour la valve Charlotte.Ici

Et une lime à valves avec des nerfs plus solides.Ici

OCEAN REAF a également mis ses masques à disposition.

Voici le fichier modifié qui correspond à leurs masques.Télécharger

MARES a également mis ses masques à disposition.Ici

Si votre masque est le modèle 1, imprimer le fichier 3D “Charlotte Valve 1”

En fonction des besoins nous avons identifié différentes configurations, que vous retrouverez dans le diagramme suivant.

Suite à certaines demandes nous recommandons certains paramètres d’impression (non obligatoires) pour l’impression en 3D des composants Charlotte et Dave pour le masque d’assistance respiratoire. Comme une grande précision n’est pas nécessaire pour l’impression de ces pièces une simple imprimante 3d à dépôt de fil fondu (DFF) ou Fused deposition modeling (FDM) avec des réglage “de base” et plus que suffisante :

Filament PLA 1.75 mm

Température de la buse : 205 – 210 ° C

Température du support d’impression (Hot bed) : 35-50 ° C

Épaisseur de chaque couche/Layer thickness : 0.2 mm

Supports : uniquement au contact de la plaque de construction/ only touching the builtplate.

Orientation : Charlotte repose sur le plan terminal (comme le montrent les images), Dave repose sur le plus grand diamètre verticalement.

Pour le filament nous recommandons le plus courant, le PLA et ceci pour plusieurs raisons :

1.- Il est sans odeur ( rappelez-vous que les patients doivent respirer l’air qui est passé par ces pièces).
2.- Le moins dangereux possible (le PLA n’est pas très dangereux et il est bio compostable).
3.- Relativement flexible (il doit être légèrement déformé pour être couplé avec les autres composants).

JPEG - 38.8 ko
Crédits : Isinnova
JPEG - 92.4 ko
Crédits : Isinnova

Le consentement du patient et la procédure illustrée ci-dessous se réfèrent aux lois italiennes, nous ne savons pas si elles sont également valables en France et à l’étranger.

Il est recommandé d’évaluer la conformité éventuelle du dispositif avec les lois locales.

Autorisation pour l’utilisation à titre humanitaire de dispositifs médicaux sans marquage CE pour l’usage prévu.

Dans des cas exceptionnels de nécessité et d’urgence, dans l’intérêt de la protection de la santé d’un patient individuel et en l’absence d’alternatives thérapeutiques viables, un dispositif médical sans marquage CE pour l’indication proposée peut-être utilisé pour un usage humanitaire.

L’autorisation du Ministère de la santé et un avis favorable du comité d’éthique sont requis pour l’utilisation “humanitaire” d’un appareil. Le médecin ou le fabricant (avec le concours du rapport spécifique du médecin) doit présenter une demande motivée accompagnée des documents pertinents au ministère de la santé et au comité d’éthique.La requête doit aussi contenir des informations sur le dispositif médical, l’état clinique du patient à traiter et l’utilisation rationnelle de l’appareil pour un usage humanitaire. Le ministère de la santé étudie la demande dans un délai de un à dix jours, en fonction de l’urgence du cas et de la date prévue pour le traitement. Le comité d’éthique évalue, outre les aspects éthiques et scientifiques du traitement proposé, la couverture d’assurance et le consentement éclairé.
http://www.salute.gov.it/portale/ministro/p4_8_0.jsp?lingua=italiano&label=servizionline&idMat=DM&idAmb=UC&idSrv=A1&flag=P

Document à faire signer par le patient pour l’utilisation de l’appareil dans une situation d’urgence (télécharger)

Pour répondre à la demande éventuelle de pièces, nous voulons mettre en contact direct les utilisateurs d’imprimantes 3D avec les hôpitaux !

JPEG - 29.5 ko
Crédits : Isinnova
JPEG - 28.9 ko
Crédits : Isinnova
JPEG - 28.3 ko
Crédits : Isinnova
JPEG - 111.5 ko
Crédits : Isinnova

Publié par Maxime Delmas le 24 mars 2020 sur https://www.isinnova.it/easy-covid-19-fr/

JPEG - 52.9 ko

JPEG - 77.6 ko
Le Parisien @le_Parisien · 31 mars 2020
Décathlon va bloquer la vente de son masque pour en faire des dons aux hôpitaux. Le groupe a décidé d’en distribuer 30 000 dans les établissements hospitaliers français qui en ont émis le besoin
http://www.leparisien.fr/economie/coronavirus-decathlon-bloque-la-vente-de-son-masque-pour-en-faire-des-dons-aux-hopitaux-31-03-2020-8291241.php

JPEG - 62.1 ko
franceinfo @franceinfo · 31 mars 2020
Coronavirus : l’université de technologie Belfort-Montbéliard adapte des masques Décathlon pour les personnels soignants
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-l-universite-de-technologie-belfort-montbeliard-adapte-des-masques-decathlon-pour-les-personnels-soignants_3892553.html

JPEG - 101.9 ko
Loopsider @Loopsidernews · 31 mars 2020
Comment un masque de plongée conçu par Décathlon a été "piraté" par les médecins italiens pour pallier le manque de masque à ventilation. Une initiative saluée par Décathlon qui réserve ses stocks aux hôpitaux.


JPEG - 77.8 ko
Info France 2 @infofrance2 · 31 mars 2020
Quels sont les avantages du masque de plongée #Decathlon adapté par les soignants français et italiens ?
#JT20h #confinementjour15

JPEG - 73.2 ko
Sud Ouest @sudouest · 31 mars 2020
Coronavirus : Decathlon bloque les ventes de ses masques de snorkeling pour en faire don aux soignants https://www.sudouest.fr/2020/03/31/coronavirus-decathlon-retire-ses-masques-de-la-vente-pour-en-faire-don-aux-soignants-7375298-10980.php

JPEG - 58.3 ko
Decathlon @Decathlon 30 mars 2020
Depuis nos derniers messages, plusieurs hôpitaux nous ont contactés afin de se procurer des masques Easybreath.
On a donc fait le choix de bloquer la vente de nos masques sur http://decathlon.fr afin de réserver tout le stock disponible pour le donner au personnel soignant.

JPEG - 113.2 ko
Ajuntament Montmeló @ajmontmelo 30 mars 2020
L’ @hospital_granollers fa una crida a tots els ciutadans que tinguin alguna màscara del model #easybreath de @decathlones la seva donacióper tal de reconvertir-la en un respirador per a tractar persones afectades pel #covid_19 (...)

JPEG - 80.3 ko
La Tribune @LaTribune · 11 avril 2020.
Sauver des vies avec des masques Decathlon : le pouvoir de l’innovation frugale
https://latribune.fr/opinions/tribunes/sauver-des-vies-avec-des-masques-decathlon-le-pouvoir-de-l-innovation-frugale-844905.html
#confinementJour26

JPEG - 90.4 ko
IÉSEG @IESEG · 10 avril 2020
"Sauver des vies avec des masques #Decathlon : le pouvoir de l’innovation frugale" par @loicple
(#IESEG) https://theconversation.com/sauver-des-vies-avec-des-masques-decathlon-le-pouvoir-de-linnovation-frugale-134799
via @FR_Conversation
#IESEGResearch #innovation #créativité #coronavirus #Covid19 #Easybreath #impression3D #InnovationFrugal #VendrediLecture
Covid-19 : Sauver des vies avec des masques Decathlon : le pouvoir de l’innovation frugale

Pour en savoir plus :

- Bone 3D lève 1,4 million d’euros pour ses dispositifs médicaux imprimés en 3D le 16 décembre 2019
- Covid-19 : A Grenoble, chercheurs et industriels s’unissent pour monter une filière de production éphémère depuis le 16 mars 2020
- Covid-19 : le monde de la fabrication additive et de l’impression 3D s’engage
- Covid-19 : cet ingénieur a conçu une valve qui adapte les masques de plongée aux respirateurs le 24 mars 2020
- covid-19 : "Solutions Covid-19, la plateforme régionale solidaire des Franciliens" lancée le 26 mars 2020
- Covid-19 : "Action Covid19 - Renaissance" Grand Est lancée le 02 avril 2020
- Covid-19 : Sauver des vies avec des masques Decathlon : le pouvoir de l’innovation frugale le 09 avril 2020
- Covid-19 : à Brest, les équipes de réanimation de l’hôpital testent les « masques Décathlon »