Covid-19 : Tismail lance Mask in France L’un des meilleurs masques sur le marché, avec une respirabilité exceptionnelle pour un masque lavable.

, dans le réseau de Bruno Dumortier

Tismail s’est réinventé en fabriquant des masques homologués en catégorie 1. Les acheteurs sont enchantés. Mieux, le masque mis au point par Tismail est homologué masque de « catégorie 1 » par Direction générale de l’armement, avec une filtration de 91 % et une respirabilité à 255 L.m-2.s-1, soit l’un des meilleurs masques sur le marché, avec une respirabilité exceptionnelle pour un masque lavable.


En mars 2020, Tismail, fabricant de chaussettes à Troyes, avait mis son usine sous cloche. Tout était arrêté. « Le 15 avril, le moral dans les chaussettes, j’étais en train de nettoyer l’usine quand Francis Bécard m’appelle : “Pourquoi tu ne fais pas de masques ?” Cet appel sera un détonateur !  », explique Benoît Seguin, directeur de l’usine.

La réflexion est lancée. En quelques jours, les équipes de Tismail mettent au point un masque qui se veut à la fois respirant et très filtrant. Seuls les métiers qui fabriquent « La Chaussette de France », la marque haut de gamme, sont capables de les produire. Il faut notamment réaliser une bouclette ultrafine qui permet de bien filtrer. « La député Valérie Bazin-Malgras va nous permettre de nous lancer. Sans elle, cela n’aurait pas été possible  », assure Benoît Seguin. Conseillère municipale, elle permet à Tismail de décrocher une première commande auprès de la Ville de Troyes. « En moins d’une semaine, on a démarré la production. »

JPEG - 93.4 ko
Benoît Seguin, directeur de Tismail, devant les métiers qui tricotent les « Mask in France ».

respirabilité exceptionnelle

Presque trop vite. «  Sur les premières livraisons, on a eu quelques défauts », reconnaît Benoît Seguin. Les ajustements ont été vite réalisés : les acheteurs sont enchantés. Mieux, le masque mis au point par Tismail vient d’être homologué masque de « catégorie 1 » par Direction générale de l’armement, avec une filtration de 91 % et une respirabilité à 255 L.m-2.s-1, soit l’un des meilleurs masques sur le marché, avec une respirabilité exceptionnelle pour un masque lavable.

« Les commandes ont explosé. On travaille 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. On a embauché quatre intérimaires », se réjouit Benoît Seguin. Les commandes arrivent de partout. «  On a une commande du Département du Doubs, grâce à Philippe Pichery. »

Tismail a aussi lancé une marque « Mask in France » et vend ses masques sur le site de « La chaussette de France aux particuliers » par cinq (44,90 €) ou dix (79,90 €). «  Lavable au moins quinze fois, ça fait moins cher que le jetable et c’est quand même mieux pour l’environnement ».

100 000 masques livrés, 500 000 d’ici à juillet 2020

L’usine a déjà livré 100 000 masques. Elle est prête à en produire au moins 500 000 d’ici à juillet 2020.

« Ça a sauvé l’entreprise. » D’autant que les commandes de chaussettes, par ailleurs, sont en berne. «  La claque, on va la prendre, mais là, on a sauvé l’activité. »

Tismail a même décidé d’investir. Trois nouvelles machines pour fabriquer des masques vont arriver à la fin du mois de mai. Mask in France, dont le logo est un coq masqué, vient de pousser son premier cocorico.

Bruno DUMORTIER

Publié le mercredi 12 mai 2020 sur https://abonne.lest-eclair.fr


Pour en savoir plus :

- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020
- Covid-19 : la filière textile enclenche la production de masques à grande vitesse
- Covid-19 : Pour le « jour d’après », Jean Rottner souhaite valoriser les productions de proximité, le « Grand Est inside » le 03 avril 2020
- Covid-19 : La course pour faire renaître de ses cendres l’industrie française des masques le 04 avril 2020
- Covid-19 : Déconfinement : quel masque pour quelle protection ? le 20 avril 2020
- Covid-19 : Bugis tricote une filtration à 90% le 28 avril 2020
- Covid-19 : Compositex colle trois matériaux le 28 avril 2020
- Covid-19 : Avec Bugis et Compositex, des masques aubois innnovants pour lutter contre l’épidémie
- Covid-19 : la bonneterie Chanteclair confectionne exclusivement des masques le 09 avril 2020
- Covid-19 : Le masque du Président a été fabriqué par la bonneterie Chanteclair, basée à Saint-Pouange, dans l’Aube, le 05 mai 2020.
- Covid-19 : En visite à Poissy, Emmanuel Macron portait un masque Chanteclair made in Aube, le 05 mai 2020
- Covid-19 : à Troyes, BioSerenity va mettre en route une “usine de campagne” pour produire des masques en grande quantité à partir du 12 mai 2020
- Covid-19 : 150 postes à pourvoir pour fabriquer des masques à partir du 12 mai 2020
- Covid-19 : Qui sont les quatre producteurs de masques sanitaires que l’Etat va soutenir en France ? le 12 mai 2020
- Covid-19 : Des masques « made in » Aube à 20 centimes ? le 13 mai 2020
- Covid-19 : Tismail lance Mask in France le 12 mai 2020
- Covid-19 : Denis Arnoult : « Après les masques, le dur retour à la réalité » le 02 juin 2020