Covid-19 : « Produire en France » : le virage souverainiste de Macron suscite l’ironie des oppositions le 31 mars 2020 Garantir à la France une « indépendance pleine et entière » dans la fabrication de masques

, dans le réseau de Christophe Juppin

De LFI au RN, l’opposition reproche au chef de l’État d’avoir délaissé la production nationale pour des raisons économiques. Emmanuel Macron a pour ambition de garantir à la France une « indépendance pleine et entière » dans la fabrication de masques.


« Notre priorité, aujourd’hui, est de produire davantage en France », a martelé Emmanuel Macron lors de son discours en marge de sa visite de l’usine de masques mardi de la PME Kolmi-Hopen à Saint-Barthélemy-d’Anjou (Maine-et-Loire).

Le chef de l’État a notamment pour ambition de garantir à la France une « indépendance pleine et entière » dans la fabrication de masques « d’ici la fin de l’année » pour ne plus dépendre, comme aujourd’hui, d’autres pays comme la Chine. Ses propos ont rapidement été raillés par une grande partie de l’opposition qui a ironisé sur le tournant souverainiste d’Emmanuel Macron.

JPEG - 102.2 ko
Emmanuel Macron @EmmanuelMacron · 31 mars 2020
Pour vaincre le COVID-19, la France est engagée dans un effort de production sans précédent. À Saint-Barthélemy-d’Anjou, avec les salariés de l’entreprise Kolmi-Hopen qui produisent des masques chirurgicaux et FFP2.

« Aaahh il commence à comprendre »

« 31 mars 2020 : après les services publics, Emmanuel Macron découvre la relocalisation et la maîtrise de notre production industrielle », a par exemple moqué Fabien Roussel, le secrétaire national du Parti communiste, sur Twitter.

JPEG - 110.9 ko
Fabien Roussel @Fabien_Rssl · 31 mars 2020
31 mars 2020 : après les services publics, Macron découvre la relocalisation et la maîtrise de notre production industrielle. #COVID19

« Aaahh il commence à comprendre. Relocalisation des productions ! Encore un effort ! Planification et réquisitions sont la solution moderne, efficace », a également persiflé Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de La France Insoumise.

JPEG - 76.4 ko
Jean-Luc Mélenchon @JLMelenchon · 31 mars 2020
Aaahhh il commence à comprendre. Relocalisation des productions ! Encore un effort ! Planification et réquisitions sont la solution moderne efficace.
#Macron #Coronavirus #Covid19

« Jusqu’à sa fermeture il y a deux ans, l’entreprise Sperian à Plaintel (22) pouvait produire presque un million de masques par jour. Elle a été rachetée par l’américain Honeywell puis délocalisée. Les machines ont été détruites », a déploré l’eurodéputé LFI Manuel Bompard. « Alertés à l’époque, Macron et Le Maire n’ont rien fait », a-t-il voulu rappeler.

JPEG - 119.6 ko
Manuel Bompard @mbompard · 31 mars 2020
Jusqu’à sa fermeture il y’a 2 ans, l’entreprise Sperian à Plaintel (22) pouvait produire presque 1 million de masques par jour. Elle a été rachetée par l’américain Honeywell puis délocalisée. Les machines ont été détruites. Alertés à l’époque, #Macron et #Lemaire n’ont rien fait.
Covid-19 : Une usine de masques fermée dans les Côtes d’Armor en 2018 : un crève-coeur pour l’ex-directeur

Du côté du Rassemblement national, Marine Le Pen a remis en cause la crédibilité du chef de l’État. « Après avoir, comme conseiller de Hollande puis ministre de l’Économie, et enfin président de la République, vendu à l’étranger beaucoup de nos fleurons industriels, Emmanuel Macron fait mine de redécouvrir le concept de souveraineté...! Pourquoi le croire ? », a demandé la présidente du RN.

JPEG - 114.7 ko
Marine Le Pen @MLP_officiel · 31 mars 2020
Après avoir, comme conseiller de Hollande puis Ministre de l’Économie, et enfin Président de la République, vendu à l’étranger beaucoup de nos fleurons industriels, Emmanuel #Macron fait mine de redécouvrir le concept de souveraineté...!
Pourquoi le croire ? #COVID19

Chez Les Républicains (LR), Éric Ciotti a salué les déclarations du chef de l’État mais laisse entendre que ces décisions interviennent trop tard. « Emmanuel Macron a enfin pris la mesure des besoins massifs de masques, respirateurs et tests. Notre pays sera prêt en mai, sans doute bien après le pic de l’épidémie... », a regretté le député des Alpes-Maritimes.

Publié par Pierre Lepelletier le 31 mars 2020 sur https://www.lefigaro.fr/


JPEG - 106 ko
Eric Ciotti @ECiotti · 31 mars 2020
Emmanuel #Macron a enfin pris la mesure des besoins massifs de masques, respirateurs et tests.
Notre pays sera prêt en mai, sans doute bien après le pic de l’épidémie...
#coronavirus #covid19

JPEG - 113.8 ko
Lionel COSTES @COSTESLionelEr · 1 avril 2020
"L’histoire retiendra que c’est depuis la filiale d’un groupe canadien qu’@EmmanuelMacron a battu le rappel, mardi 31 mars 2020, pour « rebâtir notre souveraineté nationale et européenne »" :
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/01/emmanuel-macron-veut-rebatir-l-independance-economique-de-la-france_6035160_3234.html
Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020

JPEG - 50.2 ko
Courvoisier Avocat @JuliaCourvoizzz · 7 avril 2020
Notre système de santé, financé par des taxes et impôts parmi les plus élevés du monde, dépend donc de la Chine à 80%. Que ce soit pour les masques ou les médicaments. Et j’en passe ! Je vous assure qu’après le confinement, ça va valser à l’Elysée. #DehorsLesRomano #Voyous
JPEG - 102.9 ko
Pierre Moal @PMoal29 · 30 avril 2020 Montebourg, l’anti-Macron
@montebourg dénonce les ravages de la mondialisation et le fait qu’@EmmanuelMacron a été l’un des artisans de la délocalisation d’une partie de l’appareil productif français.
https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-politique/le-billet-politique-du-jeudi-30-avril-2020
JPEG - 99.6 ko
Savoir-French @SavoirFrench· 11 mai 2020
"On a préféré acheter en Chine que défendre l’outil industriel français"
https://midilibre.fr/2020/05/10/on-a-prefere-acheter-en-chine-que-defendre-loutil-industriel-francais,8880869.php
via @Midilibre

Pour en savoir plus :

- Y a-t-il un risque pour l’approvisionnement en médicaments en février 2020 ?
- Il faut tirer les conséquences de la dépendance de l’approvisionnement chinois en mars 2020
- Covid-19 : le jour d’après : Couper le cordon avec l’Asie pour éviter la pénurie de médicaments
- Covid-19 : Le gouvernement veut accélérer la production de masques, l’industrie sous pression le 30 mars 2020
- Covid-19 : « Produire en France » : le virage souverainiste de Macron suscite l’ironie des oppositions le 31 mars 2020
- Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020
- Covid-19 : La course pour faire renaître de ses cendres l’industrie française des masques le 04 avril 2020
- Covid-19 : Déconfinement : quel masque pour quelle protection ? le 20 avril 2020
- Covid-19 : la Normandie compte relocaliser des productions industrielles le 30 avril 2020
- Covid-19 : Médicaments, industrie : et si on relocalisait en France ? le 13 avril 2020
- Covid-19 : "On a préféré acheter en Chine que défendre l’outil industriel français" le 10 mai 2020