Covid-19 : Longlaville en Meurthe-et-Moselle : Les Soufflantes transformées en usine de masques d’ici juillet 2020 L’usine devrait produire 600.000 masques par jour à partir du 20 juillet 2020 pour atteindre 3 millions d’unités quotidiennes d’ici fin octobre 2020.

, dans le réseau de Arounie Tavenet

Des masques chirurgicaux produits dans Les Soufflantes, à Longlaville dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est, vestige des aciéries du bassin de Longwy ? Il ne s’agit pas d’un projet en l’air selon son porteur, le Rehonnais Jean-Luc Doucet. Selon ses prévisions, l’usine tournera 24 heures/24 pour « sortir 600 000 masques par jour à partir du 20 juillet 2020 », destinés à la France, au Luxembourg et à la Belgique.


L’entrepreneur rehonnais Jean-Luc Doucet va produire des masques chirurgicaux jetables, de type 2R, au sein des Soufflantes à Longlaville (54 ; cf. FE 07/05/20). Il a acheté fin avril 2020 ce bâtiment de 4.500m², vestige des aciéries du bassin de Longwy (54), auprès de l’entreprise Tontarelli pour 675K€ HT. Dans ce cadre, il a créé la société luxembourgeoise Family concept.

JPEG - 40.2 ko
A la tête du projet de Family concept : Jean-Luc Doucet, 63 ans, entrepreneur originaire du quartier de Heumont, à Réhon au nord du département de Meurthe-et-Moselle, dans la région Grand Est, où il vit toujours. (Photo RL/Samuel MOREAU)

"La production sera française - aux normes européennes -, à partir de matières premières françaises et grâce à des machines françaises", indique Jean-Luc Doucet. L’usine devrait produire 600.000 masques par jour à partir du 20 juillet 2020 pour atteindre 3 millions d’unités quotidiennes d’ici fin octobre 2020. Selon Le Républicain Lorrain, "plus de six millions d’euros déjà été investis sur place. Cinq autres millions le seront, si la demande et la nécessité de machines supplémentaires se confirment d’ici l’automne 2020."

JPEG - 66.7 ko
Jean-Luc Doucet : "J’ai déjà donné la garantie à Christian Ariès, président de l’agglomération, que nous ne toucherons pas au bâtiment. Je suis du bassin de Longwy, mon père était sidérurgiste à Heumont… Pour moi aussi, c’est un lieu important !" (Photo RL/Samuel MOREAU)

"Nous discutons avec la Direction générale des entreprises et le monde médical pour voir s’il y aura besoin qu’on produise des FFP2. Et nous sommes déjà en recherche de machines pour créer des combinaisons, surchaussures et charlottes, aussi destinées au monde médical", ajoute l’entrepreneur.
Ce projet permettrait de créer 15 emplois d’ici fin juin 2020, 60 à fin octobre 2020.

JPEG - 31.6 ko
Jean-Luc Doucet : "La volonté de Family concept est de réussir à proposer notre masque chirurgical à son prix coûtant, à savoir 0,35 €. C’est un peu ridicule de le fabriquer à ce prix et de le retrouver à 0,80 € dans le commerce. Nous cherchons une solution." (Photo RL/Samuel MOREAU)

Le nombre d’emplois devrait suivre la courbe de la production.

Des trois personnes qui préparent le site longlavillois, l’équipe serait doublée d’ici fin mai 2020. Leur nombre pourrait passer à 15 d’ici fin juin. Et cette Family concept compterait 60 membres fin octobre, toujours si la demande se confirme

JPEG - 85.6 ko
Jean-Luc Doucet : "Dans un premier temps, Family concept fabriquera des masques chirurgicaux jetables de type 2R. "Nous discutons avec la Direction générale des entreprises médical pour voir s’il y aura besoin" (Photo RL/Samuel MOREAU)
JPEG - 51.1 ko
D’ici cet été 2020, Les Soufflantes seront transformées en usine de production de masques, qui sortira "600 000 masques par jour à partir du 20 juillet", annonce Jean-Luc Doucet. (Photo RL/Samuel MOREAU)

Publié le dimanche 17 mai 2020 dans https://www.republicain-lorrain.fr/


Pour en savoir plus :

- Il faut tirer les conséquences de la dépendance de l’approvisionnement chinois en mars 2020
- Covid-19 : le jour d’après : Couper le cordon avec l’Asie pour éviter la pénurie de médicaments
- Covid-19 : Le gouvernement veut accélérer la production de masques, l’industrie sous pression le 30 mars 2020
- Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020
- Covid-19 : Deux entreprises vosgiennes s’unissent pour fabriquer des masques le 30 mars 2020
- Covid-19 : la filière textile enclenche la production de masques à grande vitesse
- Covid-19 : Pour le « jour d’après », Jean Rottner souhaite valoriser les productions de proximité, le « Grand Est inside » le 03 avril 2020
- Covid-19 : Paul de Montclos porte le masque « made in Vosges » le 02 avril 2020
- Covid-19 : Mobilisée pour fabriquer des masques, la filière textile vosgienne espère un retour d’ascenseur le 08 avril 2020
- Covid-19 : Le textile vosgien peut-il se relancer après la crise sanitaire ? le 25 avril 2020
- Covid-19 : Les Vosges à jamais une terre de textile le 03 mai 2020
- Covid-19 : BB Distribe, dans les Vosges, va signer un contrat avec l’Etat pour la production de masques de protection le 11 mai 2020
- Covid-19 : Blanc des Vosges mise sur l’attrait pour le textile français le 14 mai 2020
- Covid-19 : Longlaville en Meurthe-et-Moselle : Les Soufflantes transformées en usine de masques d’ici juillet 2020