Covid-19 : Les Hôpitaux de Paris craignent une pénurie de médicaments en réanimation le 27 mars 2020 Il y a potentiellement une pénurie de médicaments de réanimation à venir.

, dans le réseau de Christelle Ayache

Curares, hypnotiques, corticoïdes, antibiotiques... Plusieurs médicaments sont en forte tension dans les hôpitaux parisiens, alors que l’Ile-de-France s’apprête à connaître le pic de l’épidémie.

Certains médicaments indispensables en réanimation commencent à manquer à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, et celle-ci essaie de réduire leur consommation, tout en soignant de plus en plus de malades du coronavirus, ont indiqué vendredi 27 mars 2020 les responsables du plus grand centre hospitalier français.

"Il y a potentiellement une pénurie de médicaments de réanimation à venir", a déclaré le Pr Bruno Riou, directeur médical de crise de l’AP-HP, lors d’un point presse téléphonique.

Curares, hypnotiques, corticoïdes, antibiotiques : "Les produits qui sont en forte tension sont connus", a affirmé François Crémieux, directeur général adjoint de l’institution.

700 patients en réanimation

Ses 35 hôpitaux franciliens "ont fait remonter les quatre ou cinq classes thérapeutiques sur lesquelles les risques étaient importants, du fait du nombre de patients qui vont être pris en charge tout au long du mois d’avril 2020".

L’afflux est déjà considérable : environ 2 500 malades hospitalisés en raison d’une infection au coronavirus, dont 700 en réanimation, pour une capacité de 811 lits à ce jour, qui "va continuer à augmenter dans les jours qui viennent", a précisé Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP.

En contact avec l’agence du médicament (ANSM) et "certains laboratoires en direct", François Crémieux a indiqué que "sur les curares, il semblerait que les capacités de production puissent être de nature rassurantes".

Pénurie européenne

Mais "la pénurie déborde largement de la France et est européenne", avec "des enjeux de juste répartition entre l’ensemble des hôpitaux", a-t-il souligné.

Pour éviter la rupture, un groupe de médecins anesthésistes et de réanimation de l’AP-HP a élaboré un texte, qui "explique en détail les bons principes d’économie" de ces "produits précieux", a ajouté le Pr Bruno Riou.

Plusieurs méthodes permettent en effet d’atteindre "l’efficacité sans dépasser la dose et en s’adaptant" : appareils mesurant "la profondeur d’anesthésie" ou "le degré de curarisation", médicaments pour "potentialiser" l’effet des hypnotiques…

"On peut obtenir une réduction de 20 % sur la consommation de ces produits […] sans qu’il y ait de conséquences importantes pour les patients", a-t-il estimé.

Publié le 27 mars 2020 https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-les-hopitaux-de-paris-craignent-une-penurie-de-medicaments-en-reanimation-6793910


JPEG - 57.3 ko
Une infirmière soigne une malade grave du coronavirus à l’hôpital Bichat à Paris, le 13 mars 2020. Anne CHAON /AFP.

JPEG - 91.8 ko
Nicolas Meilhan
@NicolasMeilhan· 8 avril 2020
L’Île-de-France & le Grand-Est restent les 2 principaux clusters avec 223 & 107 décès en 24h. Si la situation s’améliore sur les réanimations dans le Grand-Est, le pic des réanimations en Île-de-France n’est toujours pas atteint alors qu’il semble passé sur le reste de la France

Pour en savoir plus :

- Y a-t-il un risque pour l’approvisionnement en médicaments en février 2020 ?
- Il faut tirer les conséquences de la dépendance de l’approvisionnement chinois en mars 2020
- Face au COVID-19 BioValley France est en recherche active de cahiers des charges pour la confection de masques (chirurgicaux , FFP1 et FFP2) le 16 mars 2020
- Covid-19 : Mobilisation du Pôle textile d’Alsace pour produire des masques protecteurs le 17 mars 2020
- 5 choses à savoir sur le covid-19 avec l’expert des virus à Reims le 10 mars 2020
- Covid-19 : dispositifs d’appui aux entreprises
- Covid-19 : le jour d’après : Couper le cordon avec l’Asie pour éviter la pénurie de médicaments
- Covid-19 : Solidarité de l’Union européenne, de l’Allemagne et de la France, pour soulager les hôpitaux du Grand-Est surchargés de patients COVID19 le 22 mars 2020
- Covid-19 : Jean Rottner : « C’est un rouleau compresseur qui nous est arrivé dessus » le 23 mars 2020
- Covid-19 : « Au CHU de Nancy, la digue tient » le 23 mars 2020
- Covid-19 : Les Hôpitaux de Paris craignent une pénurie de médicaments en réanimation le 27 mars 2020
- Covid-19 : 6e semaine, L’activité est toujours soutenue à Mulhouse le 30 mars 2020
- Covid-19 : « Produire en France » : le virage souverainiste de Macron suscite l’ironie des oppositions le 30 mars 2020