Covid-19 : La société Toulousaine ADVi propose une barrière pandémique unique contre les virus Un film chimique est appliqué une fois pour tputes, de manière perpétuelle quel que soit le support.

, dans le réseau de Sandrine Jullien-Rouquié, Valérie RANDÉ

Des chercheurs ont mis au point un biocide et un virucide naturel. Des tests sont en cours dans des cliniques et la société revéloise Guidotti vient de signer un partenariat exclusif pour traiter ses solutions de verrouillage.


La société toulousaine ADVi est la seule en Occitanie à distribuer une gamme de produits capables de stopper le développement de tous les virus et bactéries quelle que soit la surface. L’épidémie de coronavirus éclaire d’une lumière particulière le travail de cinq chercheurs réunis au sein de Dexpert qui ont mis au point ce biocide et ce virucide naturels qui permet de bloquer le développement des virus.

« Désinfecter les surfaces à outrance atteint ses limites car au moindre relâchement la contamination revient. Nos produits agissent en permanence après une application unique sur toutes les surfaces et lutte contre les contaminations manuportées. C’est une véritable barrière pandémique » détaille Louis de Groeve, le président d’ADVi. Concrètement, un film chimique est appliqué une fois pour tputes, de manière perpétuelle quel que soit le support : poignées de portes, mains courantes dans les bus et métro, écrans tactille, claviers de distributeurs de billets, etc.

Tests dans une crèche toulousaine

Les applications sont infinies tant dans les lieux publics (salles de sport, ascenseurs, établissements de santé...) que pour les cabines d’avions, la restauration, les établissements de santé, etc. Des tests sont actuellement menées dans plusieyrs cliniques et dans une crèche à Toulouse. Le film chimique "Certibac" est pulvérisé à l’échelle nanométrique par pistolet pour être totalement homogène sur toutes les surfaces puis "éclairé" par une lampe à UV pour en faire un vernis perpétuel inaltérable. Si ce procédé nécessite un opérateur professionnel, ADVi a mis au point Safertytouch une formule plus simple à appliquer soi-même en deux couches et six heures de séchage.

En piste pour l’Agence de l’innovation de défense

Incolore et onodore, la barrière biocide appliquée ne détruit pas le virus : elle l’empêche de se développer dans son environnement et le fait mourir dans un laps de temps déterminé par la phase de latence (de survie) propre à chaque bactérie et virus.« Ces innovations ne dispensent pas de pratiquer le nettoyage et les mesures d’hygiène. C’est la combinaison des deux actions qui crée une vraie barrière pandémique » précise Louis de Groeve.

La technologie a été adoptée par la communauté d’agglomération de Castres Mazamet pour tuer les bactéries et donc les odeurs sur les containers à ordures. Par ailleurs, la société revéloise Guidotti, un des leader européen des serrures et systèmes d’ouverture de porte vient de signer un partenariat exclusif avec ADVi pour un traitement antibactérien de ses solutions de verrouillage. La PME vient aussi de se positionner sur l’appel à projet national de lutte contre le Covid lancé par l’Agence de l’Innovation de Défense (AID) qui est doté de 10 M€ pour la mise en oeuvre immédiate de solutions contre le coronavirus.

Gil Bousquet

Publié par Gil Bousquet le 07 avril 2020 sur https://www.ladepeche.fr


Pour en savoir plus :

- 5 choses à savoir sur le covid-19 avec l’expert des virus à Reims le 10 mars 2020
- Face au COVID-19 BioValley France est en recherche active de cahiers des charges pour la confection de masques (chirurgicaux , FFP1 et FFP2) le 16 mars 2020
- Covid-19 : Saraya en manque d’approvisionnement le 15 mars 2020
- Covid-19 : Dans l’Est, des entreprises qui reconvertissent leur outil de production pour faire du gel hydroalcoolique le 23 mars 2020
- Covid-19 : Laboratoires Juva Santé en Moselle a produit l’équivalent d’une année de gel hydro-alcoolique le 24 mars 2020
- Covid-19 : La société Toulousaine ADVi propose une barrière pandémique unique contre les virus le 07 avril 2020