Covid-19 : Au CHU de Strasbourg, les médecins utilisent des scanners pour détecter le Covid-19 le 23 mars 2020 A défaut d’avoir le nombre de tests suffisant pour tester tout le monde

, dans le réseau de Guillaume Facchi, Guillaume Hert

Afin de se conformer aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé, la France va désormais avoir recours à un "dépistage massif" du Covid-19. Au CHU de Strasbourg, l’unité radiologie obtient des diagnostics pointus et rapide en utilisant ses scanners.


C’est un scanner du thorax qui leur a permis de détecter des "anomalies" chez une personne qui souffrait de difficultés respiratoires. Au CHU de Strasbourg, le service de radiologie se mobilise pour tenter de trouver des traces du SARS-CoV-2 chez certains patients.

"C’est comme une radio des poumons, on lance l’acquisition et on va voir des images défiler en direct", décrit Alexandra Hoareau, manipulatrice en radiologie médicale, auprès de BFMTV. Sur son écran, elle repère des "plages" typiques de celles que l’on voit chez les patients testés positifs au Covid-19.

Des "tâches blanches" repérées rapidement

Le résultat ? "On a pratiquement un diagnostic positif au Covid-19 pour cette patiente", répond Alexandra Hoareau. Un diagnostic confirmé quelques minutes plus tard par le médecin, par ailleurs en capacité de mesurer l’ampleur de l’infection.

"Vous avez plein de tâches blanches qui sont au niveau des deux poumons, (...) qui doivent être entièrement noirs", explique Catherine Roy, cheffe de l’unité d’imagerie lourde au CHU de Strasbourg, qui évalue à "50%" le niveau d’atteinte du nouveau coronavirus sur cette patiente.

Ce résultat est ainsi immédiatement transmis au service des urgences. "Pratiquement une demi-heure après l’arrivée du patient aux urgences, le diagnostic est posé, c’est-à-dire (...) lésions suspectes", poursuit Catherine Roy.

Au total, 80% des patients qui passent par le service radiologie du CHU de Strasbourg, important foyer de contamination, sont diagnostiqués positifs au Covid-19.


JPEG - 114.4 ko
le scanner : une technologie efficace pour détecter le coronavirus covid-19 au @CHRUStrasbourg

Changement de doctrine

Contrairement à l’Allemagne et à la Corée du Sud, la France n’a pas eu recours jusqu’à maintenant à une stratégie des tests de dépistage. "Il faut bien reconnaître qu’au départ, on n’avait pas la capacité du nombre de tests suffisant pour tester tout le monde", rappelle Alain Ducardonnet, médecin et consultant pour BFMTV.

Le ministère de la Santé change toutefois de doctrine, Olivier Véran ayant indiqué samedi 21 mars 2020 que la France passerait d’un "usage rationnel" des tests à un "dépistage massif". Celui-ci interviendra toutefois "au moment de lever le confinement".

Jules Pecnard

Publié par Jules Pecnard le 23 mars 2020 sur https://www.bfmtv.com


JPEG - 112.3 ko
FrenchTechSudChampagne @FrenchProsthesi · 28 mars 2020 @CHRUStrasbourg
le scanner : une technologie efficace pour détecter le coronavirus covid-19 @CHRUStrasbourg
radiologie interventionnelle novatrice scanner 4D mobile sur rails et écran large - 1ère en Europe @strasbourg #FacultéMédecine @ars_grand_est

JPEG - 125.6 ko
Jean ROTTNER @JeanROTTNER · 27 mars 2020
Je comprends Yannick. Il se bat avec ses équipes depuis 4 semaines contre le #COVID19 et rien n’est encore gagné. Chaque jour est un éternel recommencement. Respect !
AFP Strasbourg @AFPStrasbourg · 27 mars 2020
Coronavirus : à Colmar, le chef des urgences de l’hôpital, Yannick Gottwalles, alerte sur la situation "dramatique" de son service "proche de la rupture" face à une "vague" de patients qui "n’a pas l’air de vouloir s’arrêter" #AFP @sebbozon

JPEG - 104.9 ko
CHRU Strasbourg @CHRUStrasbourg· 07 avril 2020
L’atelier fluide et thermique @CHRUStrasbourg a créé en quelques heures un ingénieux système pour dédoubler l’unique prise d’oxygène des chambres à deux lits de l’hôpital de Hautepierre.
12 agents ont fabriqué un temps record 16 systèmes pour oxygéner 32 patients. Bravo !

Pour en savoir plus :

- Strasbourg lauréate du programme national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » en janvier 2017
- Alsace BioVallet et le cluster Nogentech ont visité l’IHU Strasbourg le 15 décembre 2017
- A quoi ressemblera l’hôpital du futur ? au Paris Healthcare Week le 29 mai 2018.
- Les HUS se dotent d’une plateforme d’imagerie multimodale 4D pour la réalisation de prises en charge uniques en Europe le 25 septembre 2018
- La modélisation 3D de Visible Patient prise en charge à 100 % à Strasbourg le 03 octobre 2018
- Interview d’Alain Strasser, Directeur d’Aerial, à l’occasion du lancement de Feerix le 31 octobre 2018
- Appel à candidature – la santé à Strasbourg le 17 décembre 2018
- 5 choses à savoir sur le covid-19 avec l’expert des virus à Reims le 10 mars 2020
- Covid-19 : « L’épidémie de coronavirus révèle à quel point les chaînes de production sont imbriquées » 26 février 2020
- Covid-19 : Pénurie de masques : les raisons d’un "scandale d’État"
- Covid-19 : Visible Patient travaille sur les images de patients atteints de Covid19 le 20 mars 2020
- Covid-19 : Au CHU de Strasbourg, les médecins utilisent des scanners pour détecter le Covid-19 le 23 mars 2020
- Covid-19 : Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus le 27 février 2020
- Covid-19 : les médecins utilisent des scanners pour réaliser un Diagnostic de Sévérité 3D du Covid-19