Christophe Lambert ambassadeur de la start-up rémoise InnovSanté le 29 mars 2018 L’acteur est ambassadeur et actionnaire d’InnovSanté.


Lors du « Take Care Show » organisé le jeudi 29 mars 2018 au Village CA de Bezannes à coté de Reims, en présence de dizaines d’invités, Christophe Lambert, intronisé parrain officiel de la start-up rémoise, n’a pas tari d’éloges sur le passeport numérique, le PassCare qui permet aux patients et professionnels d’avoir accès, n’importe où, n’importe quand, aux dossiers médicaux de chacun, qui sont stockés à distance sur un serveur.


On connaît Christophe Lambert acteur (Subway, Greystoke, Highlander, etc.). Mais on connaît moins Christophe Lambert homme d’affaires. C’est pourtant avec ce costume qu’il est venu ce jeudi à Reims. « Ça fait 25 ans que je fais du business. Je me suis aperçu que si je tournais deux films par an, il y avait six mois où je ne faisais rien. Et quand on ne fait rien, on devient con. Donc je me suis dit : trouve, fais quelque chose et le business m’a attiré ».

« Je me suis aperçu que si je tournais deux films par an, il y avait six mois où je ne faisais rien. Et quand on ne fait rien, on devient con »

Pour autant, Christophe Lambert n’attaque pas tous azimuts et pose un préalable aux affaires. «  Le business n’a jamais connecté pour moi quand il n’était pas humain ». Et cela a « connecté » humainement avec Adnan El Bakri. Ce jeune chirurgien urologue a lancé à Reims, il y a deux ans, la start-up InnovSanté (appelée aussi InnovHealth) porteuse du PassCare.

Ce passeport numérique permet aux patients et professionnels d’avoir accès, n’importe où, n’importe quand, aux dossiers médicaux de chacun, qui sont stockés à distance sur un serveur. «  C’est hypersimple et comme toutes les choses simples, il fallait y penser  », s’enthousiasme l’acteur.

Lors du « Take Care Show  » organisé le jeudi 29 mars 2018 au Village CA de Bezannes en présence de dizaines d’invités, Christophe Lambert, intronisé parrain officiel de la start-up rémoise, n’a pas tari d’éloges sur le passeport numérique. « Le Pass Care, c’est la vie. Quand on a un problème cela donne neuf chances sur dix de sauver une vie. Je me suis inscrit, je vais inscrire ma fille, tous les gens que j’aime autour de moi et même ceux que je n’aime pas…  » précise l’acteur.

Le compte santé numérisé et universel rejoint un vieux rêve de Christophe Lambert. « Il y a vingt ans, un ami m’a parlé de son projet de créer un passeport planétaire accessible à tout être humain, quelle que soit sa race ou sa religion car nous sommes tous des Terriens. Ça me semblait difficile et c’est le cas encore aujourd’hui, puis j’ai rencontré Adnan… »

JPEG - 94.6 ko
Christophe Lambert, au côté d’Adnan El Bakri, fondateur de la start-up InnovSanté, ce jeudi à Bezannes. - Hervé Oudin. Photographe : Hervé Oudin

Casquette vissée sur la tête et yeux cachés derrière ses éternelles lunettes aux verres teintés bleu ciel, Christophe Lambert parle volontiers de son attrait pour les nouvelles technologies. Il s’est dit « fasciné  » par sa rencontre avec le petit robot de e-santé « Pepper », présenté jeudi 29 mars 2018 à Bezannes. «  Il me touche. on peut dire qu’il n’est fait que de plastique, mais avec ses yeux faits de petites billes, il peut me faire rire ou me faire pleurer. C’est la même chose avec une caméra, c’est une machine mais elle laisse passer des choses humaines  ».

Idéaliste, sensible, voire lunaire, Christophe Lambert a aussi les pieds sur terre. «  Il vient d’entrer au capital d’InnovHealth », fait savoir Adnan El Bakri. Mais on ne sera pas la montant du chèque. « Je ne parle jamais d’argent dans tous les business que j’ai fait. Pour les films, c’est la même chose  », conclut l’acteur.


Publié par Julien Bouillé publié le 29 mars 2018 2018 dans /www.lunion.fr


Pour en savoir plus :

- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- French Tech, CES, relations startups - grands groupes... Mounir Mahjoubi fait le bilan le 12 décembre 2017
- CES 2018 : ce que les startups de Nouvelle-Aquitaine ont appris en vue de l’édition 2019
- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- Christophe Lambert ambassadeur de la start-up rémoise InnovSanté le 29 mars 2018
- Interopérabilité : la clé de voûte de la e-santé
- Big data : l’explosion de la production de données