Bpifrance lance le Hub Healthtech, un accélérateur pour la santé en décembre 2017

, dans le réseau de Rosalie Maurisse

Le Hub Healthtech va accompagner sept PME de la biotech et de la medtech pour les aider à accélérer leur croissance. C’est le deuxième accélérateur spécialisé dans une filière, après Ambition PME-ETI dédié aux sous-traitants aéronautiques.


Bpifrance lance un accélérateur dédié aux jeunes entreprises de la santé. Sept biotechs et medtechs vont suivre un programme d’accompagnement de un an, piloté par le Hub de Bpifrance, cette structure de mise en relation entre les grands groupes et les start-up.
"Nous avons annoncé vouloir faire passer 4000 entreprises dans nos accélérateurs pour les faire doubler en taille, rappelle Nicolas Dufourcq, le directeur général de la banque publique. Nous déployons nos accélérateurs en région et dans les filières."

Le Hub Healthtech, le nouvel accélérateur dédié à la santé, participe de cette stratégie de démultiplication des structures d’accompagnement de Bpifrance. Il est le deuxième à être consacré à un secteur économique, le premier étant Ambition PME-ETI, créé avec le Groupement des industries de l’aéronautique et de l’espace (Gifas) pour soutenir la croissance des sous-traitants de l’aéronautique.

Un nouveau fonds à venir

Bpifrance a apporté 170 millions d’euros de financement en prêt et aides au secteur de la santé en 2016. S’ajoute l’investissement en capital via les différents fonds de la banque comme Large Venture, Innobio ou encore le fonds Maladies rares. Un nouveau fonds de 50 millions d’euros va par ailleurs bientôt voir le jour, pour investir dans les technologies digitales aidant le patient à rester autonome.

Le programme que suivront les sept jeunes pousses de la santé se déroulera sur un an, avec des sessions collectives et des rendez-vous personnalisés. Il leur permettra d’accéder à de l’expertise, notamment réglementaire, à se préparer pour croître à l’international et à gagner en visibilité. Les élèves du Hub Healthech se retrouveront au moins un jour par mois pour des ateliers et conférences, et pour favoriser l’échange de bonnes pratiques.

Deux personnes du Hub de Bpifrance se consacreront à l’accompagnement de la promotion. Ils seront à l’écoute des besoins de ces entreprises et s’occuperont de la mise en relation avec d’autres entreprises. Une aide qui peut s’avérer précieuse pour ces PME. Comme pour Bioserenity, une medtech de 80 personnes ayant développé un vêtement connecté pour surveiller les personnes épileptiques. "Notre solution peut être utilisée pour les essais cliniques et pour cela il faut travailler avec les grands groupes, explique Pierre-Yves Frouin, le fondateur de Bioserenity. Ce n’est pas facile car nous n’avons pas les mêmes temps de décision, donc on espère bénéficier de l’expertise du Hub."

Deux grands groupes partenaires

L’expertise sur le métier sera fournie par deux partenaires de l’accélérateur. "Nous avons développé cette brique avec deux grands groupes, les laboratoires Roche et le réseau de cliniques privées Elsan, souligne Marion Cassiau, qui pilote le Hub Healthtech. Ils se mobilisent sur du mécénat de compétences et sur les dialogues avec les sociétés de l’accélérateur." Deux parrains de cette première promotion feront par ailleurs bénéficier les chefs d’entreprises de leur expérience, André Choulika, le cofondateur de Cellectis, la biotech introduite en Bourse, et Christian Deleuze, le président de Genzyme France.

"Le fait que le parrain de la promo, André Choulika, dirige une société dont la valorisation boursière côtoie le milliard de dollars est un réel enjeu pour nous, c’est ce que nous voulons atteindre", explique Louis de Lillers, le directeur général de Corwave, une société développant des pompes cardiaques.

Les sept entreprises de la première promotion ont toutes été sélectionnées parmi les sociétés dans lesquelles Bpifrance est actionnaire. Une tendance que la banque publique veut développer. "Nous voulons mettre notre usine à accompagnement beaucoup plus au service de nos participations", explique Paul-François Fournier, le directeur de l’innovation de la banque publique. Cet accompagnement se fera au moyen des accélérateurs, mais pas seulement. Les start-up dans lesquelles elle investit seront désormais systématiquement accompagnées par un investisseur, pour les aider à grandir.

Sept sociétés dans le nouvel accélérateur

Bioserenity a conçu un vêtement connecté et une application pour enregistrer les données du patient en continu, sans hospitalisation.
Corwave développe une pompe cardiaque reproduisant les pulsations cardiaques, pour éviter les effets secondaires des pompes cardiaques traditionnelles.
EyeVensys a développé une thérapie génique non virale, basée sur un plasmide introduit dans l’œil pour traiter les maladies oculaires.
GamaMabs valorise une technologie de l’Inserm sur l’immuno-oncologie pour développer des traitements contre le cancer.
H4D a créé une cabine de télémédecine permettant de réaliser des consultations médicales à distance.
SparingVision a conçu une thérapie génique pour traiter les dégénérescences rétiniennes.
Step Pharma développe un traitement contre les maladies auto-immunes.


Publié par Arnaud Dumas le 03 décembre 2017 dans www.usinenouvelle.com


Pour en savoir plus :

- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Medtech, biotech, e-santé : un potentiel français à 40 milliards d’euros dans une étude du 15 novembre 2017
- Les trois « indispensables » pour séduire un business angel
- French Tech, CES, relations startups - grands groupes... Mounir Mahjoubi fait le bilan le 12 décembre 2017
- Bpifrance accélère les entreprises de la Healthtech le 04 décembre 2017
- Bpifrance lance le Hub Healthtech, un accélérateur pour la santé en décembre 2017
- Les biotech attendent plus de la France
- 16 startups françaises qui dessinent le futur de notre santé en 2017