BioSerenity, spécialiste des solutions de diagnostic et de télé-expertise, lève 65 millions d’euros en juin 2019 BioSerenity approfondit ses solutions d’intelligence artificielle et de détection des biomarqueurs numériques

, dans le réseau de Améry LAVAIRE, Christelle Ayache, Rachel REDON

La jeune société française BioSerenity, spécialiste des technologies médicales de diagnostic et de télé-expertise, vient de clôturer une nouvelle levée de fonds de 65 millions d’euros, incluant 50 millions d’euros en capital, auprès de Dassault Systèmes, nouvel entrant, et de ses investisseurs historiques, Idinvest Partners, LBO France et le fonds PSIM géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir.

Spécialiste des solutions pour patients connectés, BioSerenity, fondé en 2014 par Pierre-Yves Frouin et hébergé à ses débuts au sein de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière à Paris, avait déjà réalisé un tour de table de 15 millions d’euros en 2017, mené par LBO France aux côtés du fonds PSIM et de l’actionnaire historique, la société Idinvest Partners (une levée de fonds de 3 millions d’euros avait aussi été réalisée par la société en 2015).

Après sa levée de 15 M€ en septembre 2017, cette nouvelle levée de fonds intervient dans un contexte où la start-up MedTech approfondit ses solutions IoT et d’intelligence artificielle et étend son activité commerciale aux Etats-Unis.

BioSerenity offre des solutions médicales et de télé-expertise sur des pathologies chroniques pour accélérer le diagnostic, faciliter le suivi et accompagner les solutions thérapeutiques. Depuis sa création en 2014, BioSerenity a pour objectif de simplifier l’acquisition et l’interprétation de signaux électrophysiologiques pour les médecins et leurs patients atteints de pathologies chroniques. BioSerenity a démarré son activité en 2014 avec des solutions médicales centrées sur l’Electro-Encéphalographie (EEG) et est aujourd’hui un des premiers acteurs de télémédecine dans ce domaine.

Elle est une des rares sociétés à proposer des offres de soins complètes et à développer des solutions de suivi complet (full-stack) comprenant un dispositif physique, une application mobile, un cloud, des algorithmes d’intelligence artificielle pour l’analyse des données et des médecins spécialistes à distance disponibles pour l’interprétation, 24h/24 et 7j/7.

BioSerenity travaille avec plus de 200 établissements hospitaliers à travers le monde, les aidant à réaliser des examens electrophysiologiques à moindre coûts et plus efficacement. Ces collaborations, combinées aux partenariats actuels avec de grands laboratoires pharmaceutiques sur des projets de co-développements, aident plus de 2000 patients par mois à recevoir le bon diagnostic plus rapidement. A termes, les solutions de BioSerenity permettront d’optimiser le parcours patient sur plusieurs pathologies (neurologie, cardiologie, troubles du sommeil, urologie et suivi de grossesses), notamment grâce aux données cliniques et en vie réelle associées à des outils d’analyse en ligne.

Ce nouveau tour de table confirme la confiance des investisseurs dans le potentiel de la société. Pour Pierre-Yves Frouin, président de BioSerenity, « avec cette levée de fonds, nous confirmons nos ambitions mondiales. Nous sommes ravis de la confiance renouvelée de nos investisseurs et de l’arrivée de Dassault Systèmes, une société leader mondial du logiciel scientifique et de simulation avec qui nous comptons bien renforcer les collaborations dans le domaine médical  ».

« Le développement des industries de santé dépendra des dispositifs médicaux connectés, qui offrent la possibilité de collecter les données des patients de façon continue à un coût optimisé. Ceci assure aux patients un confort optimal au quotidien et permet à la communauté médicale de diagnostiquer et de traiter les maladies au plus tôt, ouvrant ainsi la voie à un modèle de soins financé à la performance  », déclare Claire Biot, Vice-Présidente en charge de l’industrie des sciences de la vie chez Dassault Systèmes.

La société de technologie médicale et de télé-expertise compte s’appuyer sur ce nouveau tour de table pour accélérer sa croissance et son internationalisation mais aussi pour approfondir sa gamme de solutions, via notamment l’intelligence artificielle et la détection des biomarqueurs numériques. BioSerenity compte également développer de nouvelles solutions sur de nouvelles aires thérapeutiques et étoffer son offre de télémedecine.

« Nous nous appuyons sur une grande diversité de profils allant du pharmacien à l’ingénieur, de l’ouvrier textile au doctorant spécialiste de l’Intelligence Artificielle. Il est rare pour une société de notre taille d’associer autant d’expertises. Cette équipe de talents, combinée à la capacité d’accompagnement de nos investisseurs, nous permet d’envisager sereinement le développement de nouvelles solutions », commente Pierre-Yves Frouin.

Bioserenity, société créée en 2014, est une entreprise innovante dont le siège social est basé à Paris, au sein de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière, avec lequel la société partage un laboratoire commun centré sur l’intelligence artificielle d’identification des biomarqueurs numériques. Présente sur 3 continents, l’objectif de BioSerenity est de créer des solutions médicales connectées en partenariats avec les établissements de santé et les industriels pour aider au diagnostic et au monitoring des patients atteints de pathologies chroniques en cardiologie, neurologie, troubles du sommeil, urologie, ainsi que pour le suivi des grossesses.

Publié le 25 juin 2019 dans https://www.vipress.net

JPEG - 56.7 ko
Pierre-Yves Frouin, fondateur et président de BioSerenity © BioSerenity

Publié par François Gauthier le 25 juin 2019 dans https://www.lembarque.com

JPEG - 58.4 ko
Présentation d’un bonnet qui contient les mesures de l’encéphalogramme. Ainsi on obtient le Neuronaute. Avec l’aide de boitiers de transmissions à internet, cette tenue sert au suivi de patients épileptiques à L’hôpital Pitié-Salpêtrière. © Maxime Meyer / France 3 Champagne-Ardenne.

Fondée en 2014 par Hala Nasser et Pierre-Yves Frouin au sein de l’Institut du Cerveau et de la Moëlle épinière, BioSerenity édite des solutions connectées destinées à suivre certains patients. La start-up se focalise sur quatre sujets : l’épilepsie, les maladies cardiologiques, les grossesses et les troubles du sommeil.

L’outil enregistre des données liées à la santé du patient. Ces données sont ensuite analysées afin de trouver le traitement adéquat.

L’entreprise, qui emploie 80 personnes, s’est rapprochée de l’industrie pharmaceutique en créant des partenariats avec certains laboratoires. Ces derniers peuvent utiliser les solutions pour leurs essais cliniques. La start-up collabore aussi avec des associations de patients, des centres de recherche universitaire ou encore des hôpitaux.

Bioserenity a été détectée par le président du Conseil Départemental de l’Aube, Philippe Adnot lors d’un concours d’entreprises au sénat. Cette start-up est a installé une partie de ses activités à Troyes. Depuis l’automne 2015, dix personnes de la start-up BioSerenity occupent une partie des ateliers de l’Institut Français du Textile et de l’Habillement à Troyes. Sur des métiers circulaires destinés à produire un tissu sans coutures, l’ingénieur implante des fils conducteurs nouvelle génération. Les cartes électroniques (circuit imprimé) qui sont ensuite implantées sont eux fabriquées ailleurs en France.. Le prototypage et ces petites séries réalisés à Troyes ont de l’avenir car le marché des vêtements médicaux connectés est porteur. Selon la société le diagnostic à domicile, il couterait dix fois moins cher qu’un équipement fixe.

L’objectif

Avec cet investissement, BioSerenity souhaite accélérer à l’international. La société a ouvert des bureaux en France, en Chine et aux Etats-Unis, la société souhaite étendre son activité commerciale aux Etats-Unis. Ce tour de table va aussi lui permettre d’approfondire le développement de ses solutions IoT et d’intelligence artificielle.

Les données clés :

- Fondateurs : Hala Nasser et Pierre-Yves Frouin
- Date de création : 2014
- Investissements : 3 millions d’euros en novembre 2015 et 15 millions d’euros en septembre 2017
- Secteur d’activité : médical

Dans la presse :

- Les Echos Investir : http://bit.ly/2xi4BEY
- L’Usine Nouvelle : http://bit.ly/2KHT9Lw
- VIPress : http://bit.ly/2ZSBNPG
- MyFrenchStartup : http://bit.ly/2RCfAlT
- wilco-startup :

Pour en savoir plus :

- 16 startups françaises qui dessinent le futur de notre santé en 2017
- Ces dix entrepreneurs français qui dominent la santé mondiale en 2018
- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- Pierre Fabre lance un dispositif médical connecté avec la start-up BioSerenity le 14 mai 2018
- BioSerenity, Champion du Pôle Systematic Paris-Region en octobre 2018
- BioSerenity, spécialiste des solutions de diagnostic et de télé-expertise, lève 65 millions d’euros en juin 2019
- BioSerenity : l’intelligence artificielle et la data au service du patient en septembre 2019
- Next40 : qui sont les futurs champions de la French Tech dévoilés le 17 septembre 2019 à Paris ?