Avec Innovact, l’institut Jacques Boy au cœur de l’innovation. Le test de génotypage fœtal RhD permet de déterminer le génotype RHD fœtal sur du sang maternel

, dans le réseau de Alain CANIAUX

Le spécialiste rémois de la biologie cellulaire et humaine recevait mardi 18 novembre 2014, sous l’initiative de la technopole « Business and Innovation Center (BIC) » - Innovact , une quarantaine de chefs d’entreprise autour de la thématique des aides à l’innovation. L’occasion de revenir sur les projets de l’institut, notamment en matière de santé. Le test de génotypage fœtal RhD permet de déterminer le génotype RHD fœtal sur du sang maternel.


Le spécialiste rémois de la biologie cellulaire et humaine recevait mardi 18 novembre 2014, sous l’initiative de la technopole « Business and Innovation Center (BIC) » - Innovact , une quarantaine de chefs d’entreprise autour de la thématique des aides à l’innovation.

« L’Institut de Biotechnologies Jacques Boy à Reims est véritablement une vitrine de ce qu’est capable de réaliser la métropole rémoise en matière de recherche et d’innovation. » A l’issue de la visite des laboratoires, la Présidente de Reims Métropole, Catherine Vautrin, ne s’y trompe pas : les projets portés par l’institut s’inscrivent parfaitement dans la définition des projets d’intérêt publics.

JPEG - 33.9 ko
Globules rouges, microplaques, production d’anticorps... visite des laboratoires de l’Institut de Biotechnologies Jacques Boy à Reims avec Catherine Vautrin et Marc Menu. (© l’Hebdo du Vendredi)

Parmi eux, le projet « Free DNA fotal RhD », initié en 2002 et pour lequel près de deux millions d’euros ont déjà été investis. S’adressant aux femmes enceintes de groupe rhésus négatif (elles sont environ 150 000 en France), le test de génotypage fœtal RhD permet, pour résumer, de déterminer le génotype RHD fœtal sur du sang maternel, prélevé lors du suivi prénatal des patientes au rhésus négatif et ce, sans nécessiter de prélèvement fœtal invasif.

L’enjeu : prévenir l’allo-immunisation (immunisation entre deux personnes, en l’occurrence ici entre une mère et son fœtus victimes d’une incompatibilité rhésus) et avec elle, le risque d’anémies fœtales et néonatales sévères. « Notre test permet d’éviter cela, il a d’ailleurs été reconnu d’intérêt médico-économique par la Haute Autorité de Santé, mais encore faudrait-il qu’il puisse être remboursé, ce qui n’est toujours pas le cas actuellement », regrette le Docteur Marc Menu, PDG de l’institut de biotechnologies Jacques Boy.

JPEG - 26.7 ko
Le Docteur Marc Menu, PDG de l’Institut de Biotechnologies Jacques Boy à Reims. (© l’Hebdo du Vendredi)

La faute à «  la lenteur de certaines procédures administratives ». Résultat : encore peu de prescription de cet examen qui génèrerait pourtant une augmentation rapide de l’activité de l’institut. D’autant que d’autres projets attendent derrière, notamment un relatif à la trisomie.

Aymeric Henniaux

Publié par Aymeric Henniaux le mercredi 19 novembre 2014 sur http://www.lhebdoduvendredi.com


JPEG - 69.9 ko
REFLETS Actuels @RefletsA · 12 juil. 2018
L’institut de Biotechnologies Jacques Boy voit l’avenir avec confiance : Après une longue période d’incertitude, et un an après la tant attendue validation du remboursement par la CNAM de son test de génotypage fœtal Rhésus D le 1er juillet 2017, le fabricant rémois de dispositifs médicaux de diagnostic in vitro regarde l’avenir avec confiance.
https://reseau-healthtech.fr/L-institut-de-Biotechnologies-Jacques-Boy-voit-l-avenir-avec-confiance.html

Pour en savoir plus :

- L’urgentiste de l’innovation en mars 2010
- Des résultats bien concrets pour l’agence Carinna en 2012.
- « Business and Innovation Center (BIC) » : une technopole dédiée à l’innovation à Reims le 22 mars 2013
- Pour Carinna, l’innovation, ça rapporte, le 13 mai 2014
- Avec Innovact, l’institut Jacques Boy au cœur de l’innovation le 19 novembre 2014.
- L’Institut de Biotechnologies Jacques Boy à Reims le 10 décembre 2014.
- La Fabrik du Sport : Améliorez votre santé grâce au sport, jeudi 26 novembre 2015
- Réseaux thématiques French Tech : Reims veut bâtir une dream team autour du sport le 18 mai 2016
- La Fabrik du Sport qualifiée le 25 juillet 2016, bientôt médaillée ?
- L’institut de Biotechnologies Jacques Boy voit l’avenir avec confiance le 12 juillet 2018
- French Tech Grand Reims labellisé communauté French Tech le 03 avril 2019