Aston Medical et Science et Médecine deviennent le groupe Acropole en décembre 2016 Science et Médecine se greffe à Aston Medical

, dans le réseau de David Biguet

Aston Medical se rapproche en décembre 2016 de la société Science et Médecine pour former une nouvelle entité : le groupe Acropole. Ce nouveau groupe sera constitué de 130 salariés, avec un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros en orthopédie.

Pris en étau entre une réglementation de plus en plus drastique et la baisse constante des prix des prothèses ainsi que ceux des implants orthopédiques, Aston Medical cherche à grossir. Localisé à Saint-Etienne et bénéficiant du soutien historique de Turenne Capital et de Sofimac Partners (depuis 2006) ainsi que de Sigma Gestion (depuis 2009), le fabricant d’implants et de prothèses de hanche vient de racheter son concurrent Science et Médecine (SEM), qui était sous le joug d’un redressement judiciaire depuis décembre 2015.

Aston Medical récupère ainsi deux sites de fabrication basés à Malakoff et à Créteil, ainsi qu’un chiffre d’affaires qui avoisinait en 2015 : 8,8 M€. A l’occasion de cette acquisition, Aston Medical se renomme Groupe Acropole et prévoit la mise en place d’un plan de croissance externe ambitieux.

Publié par Aroun Benhaddou le 27 octobre 2016 dans https://capitalfinance.lesechos.fr/

Aston Medical, la société stéphanoise spécialisée dans la conception et la fabrication d’implants orthopédiques, vient d’acquérir Science et Médecine. Les deux sociétés forment désormais une seule entité, le groupe Acropole. Le groupe nouvellement constitué, qui souhaite atteindre 40 millions d’euros de chiffre d’affaires à cinq ans, entend "développer des synergies de compétences" et continuer à développer la recherche et développement. De plus "ce regroupement apporte une solidité financière renforcée et une visions stratégique claire", indique le groupe dans un communiqué.

Aujourd’hui, Acropole rassemble 130 salariés, pour un chiffre d’affaires de près de 21 millions d’euros en orthopédie. Il devient également un des premiers groupes français indépendants sur le marché des prothèses et des implants orthopédiques. Michel Colombier, fondateur d’Aston Medical, devient le président du groupe.

Publié le 19 décembre 2016 dans https://acteursdeleconomie.latribune.fr/


Michel Colombier, Président du GROUPE ACROPOLE, composé d’ASTON MEDICAL et SEM, explique sa vision du marché et ses ambitions pour l’avenir du GROUPE.

Quelles sont les motivations du rapprochement entre ASTON MEDICAL et SCIENCE ET MEDECINE (SEM) ?

ASTON MEDICAL s’est depuis toujours développée par croissance organique et par croissance externe. Nous sommes attentifs aux opportunités et nous nous sommes donc positionnés pour un rapprochement avec SEM, une entreprise à l’histoire familiale forte et aux produits à la qualité reconnue.
C’est une entreprise que nous connaissons bien et qui fabrique des dispositifs complémentaires à nos produits. En associant nos compétences et en mutualisant nos moyens, nous sommes mieux armés pour nous développer dans un contexte compliqué.
La forte concurrence, la concentration des acteurs, la baisse continue des prix, la réglementation de plus en plus contraignante, le montant élevé des coûts
réglementaires imposent d’optimiser les coûts de développement et de production.
Pour survivre et se développer, il faut développer une politique de croissance externe continue pour atteindre une taille critique.

Quelles sont vos ambitions à moyen terme ?

Une fois que nous aurons organisé la nouvelle structure sur les 12 prochains mois avec des services communs, notre principal objectif est de nous ouvrir davantage à l’international. L’export constitue un fort relais de croissance et nous avons une vraie carte à jouer chez nos voisins européens et aux Etats-Unis où deux gammes hanche et épaule ont obtenu le label FDA.
Pour conquérir ces marchés, nous pouvons compter sur la qualité de nos dispositifs médicaux implantables et sur notre capacité à innover.
Face à la concurrence et à la baisse des prix, la seule manière de se démarquer et de gagner des parts de marchés, c’est de proposer des produits toujours plus performants, à la fois pour le patient et pour le chirurgien, tant en mobilité qu’en terme de durée de vie.

A quoi ressemblera le GROUPE ACROPOLE demain ?

Nous voulons atteindre 40 M€ de chiffre d’affaires d’ici 5 ans. Pour y parvenir, nous misons sur le développement à l’export et d’autres opérations de croissance externe sont en vue.

Communiqué de presse de décembre 2016

Pour en savoir plus :

- Guillaume Facchi, Monsieur #Healthtech
- Le spécialiste stéphanois des implants orthopédiques change de pointure en décembre 2016
- Aston Medical et Science et Médecine deviennent le groupe Acropole en décembre 2016