Arounie Tavenet structure les projets du Cluster Nogentech depuis le 06 janvier 2020 Arounie Tavenet au plus près des entreprises pour cerner au mieux leurs besoins et les accompagner

, dans le réseau de Guillaume Facchi, Arounie Tavenet

BioValley France et le cluster Nogentech concrétisent leur rapprochement : depuis janvier 2020, Arounie Tavenet de BioValley France structure les projets des entreprises du cluster Nogentech, de l’émergence jusqu’à une potentielle recherche de financement s’il le faut, pour qu’ils se concrétisent. Arounie Tavenet a bien voulu répondre à nos quelques questions.


Arounie, pouvez-vous nous décrire votre parcours avant votre arrivée au Cluster Nogentech ?

Originaire de la forêt de Rambouillet, en Ile-de-France, j’ai suivi un cursus de biologie doublé d’un Magistère en biotechnologies, puis j’ai préparé un doctorat de biologie moléculaire et génétique au Commissariat à l’Energie Atomique. Le programme doctoral international que j’avais intégré nous dispensait des modules dans la continuité du Magistère : je pouvais allier les bases de l’entreprenariat aux connaissances scientifiques et techniques acquises en laboratoire.

J’avais envie de poursuivre l’alliance de ces différentes facettes entre la science, la gestion de projet, la valorisation de la recherche. J’ai alors intégré l’Agence Nationale de la Recherche en tant que chargée de mission scientifique, où les thématiques de mon portefeuille de projet ont été élargies des biotechs à la santé, puis à la physique, au numérique, aux mathématiques et aux sciences humaines et sociales.

Ensuite, j’ai eu l’opportunité de rejoindre une jeune société savante médicale, la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil, en tant que responsable opérationnelle et de développement de projet. J’y ai appris à fonctionner en mode start-up, avec une petite équipe salariée agile et un grand nombre de médecins-chercheurs bénévoles, fédérés autour du sommeil. Ce fût une expérience extrêmement enrichissante, dans laquelle je puise encore aujourd’hui !

Récemment, la soif de nouveaux horizons m’a convaincue de rejoindre le pôle de compétitivité BioValley France, dédié à la Santé, et j’assure les missions de chargée d’innovation sur le secteur Lorrain principalement. Dans le même temps, BioValley France et Nogentech concrétisaient leur rapprochement : mes missions se sont alors étendues à la Haute-Marne.

JPEG - 66.4 ko
Le 04 décembre 2020, de gauche à droite : Yves Lombard, vice président Nogentech, entreprise Gillet, Delphine Descorne-Jeanny, présidente de Nogentech, entreprise Marle, Arounie Tavenet, Chargée d’Innovation Santé chez BioValley France et Guillaume Facchi, Responsable de programme stratégique chez BioValley France. (Photo : Christophe Juppin)

Quels seront vos atouts pour les missions que vous mènerez à Nogentech ?

Nogentech a une dimension humaine forte. Il paraît incontournable que ma présence au plus près de ses membres sera indispensable pour cerner au mieux leurs besoins et donc les accompagner le plus pertinemment possible. C’est ce que j’ai appris de mes précédents porteurs de projets à l’ANR, et des communautés médicales avec qui j’ai eu la chance de travailler. Rien ne vaut le terrain !

Bien évidemment, mon bagage scientifique – à dominante santé – me sera utile pour détecter les contraintes techniques du secteur. Nogentech est un cluster d’entreprises, mais d’entreprises à la pointe scientifiquement !
Le cluster Nogentech à intégré le réseau thématique de la santé #HealthTech pour les dispositifs médicaux le 25 juillet 2016. Et la « Communauté French Tech Troyes » (Auxerre-Sens-Troyes -Chaumont-Nogent) a été labellisée le 03 avril 2019.

Je suis de nature très curieuse et j’aime comprendre les technos ou les organisations qui donnent la valeur ajoutée aux entreprises. D’autant plus quand je peux les voir évoluer !
Et chaque entreprise a son identité propre, que j’aspire à respecter : en tant que chargée d’innovation, je travaille pour chaque membre, presque « sur-mesure ». Dans le même temps, toujours en tant que chargée d’innovation, je dois intégrer une vision d’ensemble, pour l’intérêt collectif. Lorsque j’étais à la société savante, j’ai constaté à quel point chaque entité, par son individualité, était capable d’enrichir un groupe. Je travaillerai donc aussi bien à l’échelle de l’entreprise que de celle du cluster entier.

Quelles seront vos premières actions pour le cluster ?

Je compte tout d’abord aller à la rencontre des membres. Je prendrai le temps de comprendre les enjeux de chacun, et de détecter quels pourraient être leurs besoins (exprimés ou non). S’il ne m’est pas possible d’apporter de l’information ou de l’accompagnement directs, en cohérence avec les besoins identifiés, alors je tâcherai d’identifier un partenaire qui le pourrai ou ferai remonter l’information. Nogentech pourra réfléchir à des solutions collectives, si cela s’y prête.

Je plancherai aussi sur des projets technologiques ou structurants. L’un des premiers sur lequel l’on souhaite travailler à Nogentech porte sur l’ Usinage électrochimique de précision- Precision electrochemical machining (PECM)-. D’autres suivront certainement. Ma mission sera de structurer ces projets, de l’émergence jusqu’à une potentielle recherche de financement s’il le faut, pour qu’ils se concrétisent.

Parallèlement, je contribuerai aux événements et animations du cluster. Comme je suis principalement employée par BioValley France, nous en profiterons pour renforcer par exemple les liens avec le secteur médical (#HealthTech) au 7 ème salon des savoir-faire industriels de Haute-Marne. D’autres actions pourraient être mises en place (conviviales, thématiques, ponctuelles ou non…) en complément de ce que font déjà les membres.

Un dernier mot ?

Bien que je sois basée à Nancy, je suis à la disposition des membres de Nogentech par mail et par téléphone en dehors de mes passages en Haute-Marne. Je suis ravie de m’impliquer pour le cluster, en mettant à sa disposition mes connaissances et mes compétences. Si elles peuvent renforcer le cluster et ses membres, alors j’en serai très fière !

Publié par Arounie Tavenet le 14 février 2020 sur https://poletechno52.fr


Pour la joindre : arounie.tavenet@biovalley-france.com / 07 86 73 37 04


JPEG - 85 ko
Visite de la societe LASSERTEUX le 04 décembre 2019 à Nogent.. De gauche à droite : David Biguet, ROSTAN ; Lionel Mugnier, SN MIKROLAND ; Jean-François Gazagne, LASSERTEUX, Yves Lombard,Gillet Group, Delphine Descorne-Jeanny, MARLE, Anne Biguet, ROSTAN, Fabrice Ducreuzot , C2F IMPLANTS groupe X.NOV, Sébastien Deprez ACEMTEC, Hervé CANOVA GMG, Arounie Tavenet, BioValley France et Germain Chittaro, QareIT. (Photo : CJ)

Pour en savoir plus :

- Nogentech a participé à la convention d’affaires BioFIT à Strasbourg les 1er et 2 décembre 2015
- French Tech : le réseau HealthTech lancé par Bercy fait le plein de participants le 25 juillet 2016 à Laval
- NOGENTECH intégré à French Tech le 25 juillet 2016
- Guillaume Facchi, Monsieur #Healthtech
- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Strasbourg lauréate du programme national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » en janvier 2017
- Marco Pintore est nommé directeur général du pôle Alsace BioValley le 16 mai 2017
- 01 juin 2017 à Metz , Le cluster Nogentech a rencontré le Pôle de compétitivité Alsace BioValley
- Alsace BioVallet et le cluster Nogentech ont visité l’IHU Strasbourg le 15 décembre 2017
- Réunion du réseau thématique Health Tech le 18 janvier 2018
- Séverine Sigrist réélue Présidente d’Alsace BioValley à Ostwald le 12 juin 2018
- Le Grand Est en « pôles » position sur la compétitivité le 06 février 2019 !
- Troyes, capitale des start-up du Grand Est le 01 février 2019 à Troyes
- Le high-tech aux petits soins pour la santé.
- Voyage en Haute-Marne, au cœur de la Prosthesis Valley
- La société strasbourgeoise Axilum Robotics à l’assaut du marché américain avec son robot qui traite la dépression
- Troyes intègre la « French Tech » et réunis son Board le 26 avril 2019
- Basé à Illkirch, BioValley France est labellisé pôle de compétitivité le 06 février 2019 pour la période 2019-2022
- BioValley France renforce son partenariat avec son homologue allemand BIOPRO Baden-Württemberg le 08 juillet 2019 à Strasbourg
- Les startups strasbourgeoises chassent en meute en octobre 2019 à Boston
- Arounie Tavenet du pôle de compétitivité Biovalley France met ses compétences à disposition du cluster Nogentech le 06 janvier 2020
- Arounie Tavenet structure les projets du Cluster Nogentech depuis le 06 janvier 2020