Le projet « la santé en mouvements, une ambition partagée » de Strasbourg est lauréat de l’action « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » le 13 septembre 2019 Création d’une plate-forme numérique mutualisée

, dans le réseau de Guillaume Facchi, Guillaume Hert

À l’occasion d’un déplacement dans la Drôme, vendredi 13 septembre 2019, le Premier ministre a annoncé les 24 territoires lauréats de l’action « Territoires d’innovation », qui seront soutenus par l’Etat dans le cadre du Grand Plan d’Investissement à hauteur de 450 millions d’euros pour les 24 lauréats du concours "Tiga" ("territoire d’innovation de grande ambition"), pour développer à grande échelle des innovations répondant à des besoins de transformation exprimés par les acteurs des territoires lauréats.

Le premier ministre Edouard Philippe a annoncé vendredi 13 septembre 2019 la liste des 24 territoires d’innovation retenus en France.

Le projet « la santé en mouvements, une ambition partagée » porté par l’Eurometropole de Strasbourg dédié à la santé

La grande nouvelle c’est que le projet porté par l’Eurometropole de Strasbourg dédié à la santé a été retenu. Ce label et le financement obtenu sont non seulement formidables mais surtout porteurs de nombreux espoirs pour les patients au vue du projet proposé.

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg ont coordonné l’appel à projet lancé par l’Etat, Territoires d’Innovation, sur le thème de la santé. Pour se faire, ils ont créé un consortium composé des acteurs clés de l’innovation, de la santé et du numérique afin de proposer des actions plus en phase avec les problématiques actuelles, sur le territoire urbain ainsi que sur des territoires ruraux.

Un travail de plusieurs années qui a eu pour objectif d’inscrire dans une cohérence de schéma global 34 actions, en lien avec des porteurs de projets privés, associatifs et publics, a permis de déposer en avril un dossier ambitieux et éminemment collectif, riche d’une stratégie capable de répondre aux attentes des citoyens et d’axer les solutions sur la prévention.

L’ensemble de ces projets contribuent à accélérer la diffusion des innovations, au service d’une meilleure réponse aux besoins de santé de la population, en tirant notamment profit de tout le potentiel du numérique et des collaborations ouvertes, orchestrées autour du bien-être et de la bonne santé du citoyen.

Pour Robert Herrmann, président de l’Eurométropole, « la sélection de notre dossier intitulé « la santé en mouvements, une ambition partagée » doit procurer une très grande fierté à l’ensemble des partenaires du territoire investis dans la candidature : partenaires territoriaux, urbains comme ruraux, partenaires de la santé, partenaires institutionnels, entreprises. Notre union a été une réelle force. »

Et de poursuivre : « Notre dossier a su convaincre à plusieurs égards. D’abord par la clarté de la feuille de route Eco2030, conduite efficacement par Catherine Trautmann, vice-présidente en charge du développement économique. Ensuite par l’ambition de notre candidature qui promeut une nouvelle définition du patient comme expert et une implication du citoyen comme ressource d’innovation. Première traduction concrète, la création d’une plate-forme numérique mutualisée qui mettra des outils performants au service de tous. »

Robert Herramnn précise que « l’utilisation de cette plate-forme numérique permettra notamment une meilleure prévention pour éviter les hospitalisations, le déploiement de nouveaux services innovants (télémédecine, réseaux sociaux de solidarité et de proximité autour des personnes fragiles…) et la compilation de données, dans un espace de confiance sécurisé, d’aide à la décision des politiques publiques territoriales.  »

«  Strasbourg a toujours été pionnière en matière de santé et grâce à l’investissement du Dr Alexandre Feltz, adjoint à la ville de Strasbourg en charge de la santé, le territoire est devenu une référence dans la promotion de l’activité physique comme outil de prévention », souligne le président de l’Eurométropole de Strasbourg. Avant de conclure : « C’est un magnifique défi qui s’ouvre à nous avec la sélection de l’Eurométropole de Strasbourg parmi 116 dossiers déposés. Le défi est d‘améliorer la santé globale des habitants par une action de prévention ciblée d’abord sur les plus vulnérables et plus largement ensuite, grâce aux possibilités offertes par le numérique et la diffusion de la pratique de l’activité physique. En restant fédérés nous y parviendrons avec succès ».

Etre lauréat de cet appel à projet, dont l’opérateur est la Caisse des dépôts, permet un financement à hauteur de près de 13 M€ en subventions et de plus de 24 M € en prises de participation dans des sociétés, mais surtout de devenir un territoire de référence en France sur la santé.

L’objectif est aussi de déployer les bonnes pratiques observées sur notre territoire dans la France entière pour les 10 prochaines années.

JPEG - 86.7 ko
Une enveloppe de 400 000 € pour Strasbourg.

Territoires de santé de demain, c’est le déploiement de l’innovation au service de l’ensemble de la population.

PNG - 315.4 ko
#Territoiresdinnovation : zoom sur l’#Eurométropole de @strasbourg
, lauréat de l’#AAP qui propose de développer un modèle de démarche territoriale de santé intégrée.
https://bit.ly/2lNhep2

En 2030, à Strasbourg, les Muller utilisent leurs vélos pour se rendre à leur travail et à l’école. Ils maitrisent, grâce à leurs smartphones les pics et les zones de pollution de la ville. Malik est suivi pour son diabète en temps réel ce qui lui permet de réguler sa glycémie, en complément de son activité physique prescrite par son médecin. Luis, vient de créer son entreprise à Saverne. Il déploie des services innovants liés aux usages des citoyens qu’il a collectés grâce à une plateforme régionale mumérique, PRIeSM. Ces services ont été conçus dans un laboratoire d’innovation citoyen d’une maison sport-santé ce qui lui permettra de faire une levée de fonds et créer plus d’emplois. Carine et Bernard, retraités, vivent à Dossenheim-sur-Zinsel, village du Pays de Hanau. Grâce à la télémédecine, Bernard a un suivi médical à l’EHPAD, ce qui lui évite de longs déplacements. Conforté par le déploiement de la E-santé et une meilleure coordination des professionnels, des jeunes médecins généralistes s’installent en campagne, ce dont bénéficie Carine, qui souffre d’insuffisance cardiaque. Elle peut, par le biais d’outils numériques, mieux vivre sa maladie. En complément, chaque mercredi le facteur passe s’assurer que tout va bien et rassure par SMS la famille proche. En 5 ans, le modèle de société coopérative locale, qui déploie des actions de prévention en fonction des besoins locaux et mobilise les citoyens et l’ensemble des acteurs, a permis une amélioration de la santé et des économies de masse pour la CPAM. Ce modèle se déploie sur le territoire national.

- https://www.strasbourg.eu/…/af9819c5-e5a5-02ab-f24d-7d5e9f4…

Bravo à tous ceux qui ont permis d’en arriver là (l’équipe était nombreuse) et merci à chacun pour votre engagement pour notre territoire. Encore une excellente raison d’être Europtimiste et une preuve supplémentaire que le meilleur endroit en France pour investir et développer son entreprise dans le domaine de la santé du futur, c’est Strasbourg où l’on trouve entre autre l’Ircad, l’IHU, l’Université et Visible Patient bien sûr... .

Le projet "start-up de territoire" porté par l’agglo Valence Romans et "Biovallée" (Val de Drôme)

Le Premier ministre a rencontré vendredi 13 septembre 2019, les porteurs de deux projets dans la Drôme : « Biovallée » et « Valence-Romans, capitale des start-ups de territoire », figurant parmi les lauréats du concours "Tiga" ("territoire d’innovation de grande ambition").

Le projet "start-up de territoire" porté par l’agglo Valence Romans et "Biovallée" (Val de Drôme) sont tous deux officiellement lauréats du concours "Tiga" ("territoire d’innovation de grande ambition"). Grâce à quoi, ils obtiennent une subvention exceptionnelle de l’État. "Le travail de deux ans que nous effectuons en partenariat avec le groupe Archer a payé : notre territoire va recevoir une dotation d’un peu plus de 22 millions d’euros", explique-t-on en substance au niveau l’Agglo. Au sein du territoire, 25 initiatives, entreprises ou associations, chapeautées par "Valence-Romans, capitale des start-up de territoire" vont ainsi bénéficier de cette aide financière précieuse pour pérenniser leur activité. Toutes répondent aux critères d’attribution exigés par l’État en la matière : un projet d’intérêt général dynamisant le territoire, innovant, dans le développement durable, ayant des retombées locales créant de l’emploi et parfois grâce à de nouvelles méthodes de travail.

JPEG - 103.6 ko
Vendredi 13 septembre 2019, à Romans, le Premier ministre, accompagné de la maire Marie-Hélène Thoraval, a écouté le PDG d’Archer Christophe Chevalier (à droite) lui présenter la Cité de chaussure, qui fait partie des 25 entreprises de l’Agglo comprises dans le projet lauréat.

Les objectifs des 24 lauréats de l’action « Territoires d’innovation »

Tous les projets ont été co-construits avec les acteurs locaux, réunissant des collectivités territoriales de toutes tailles et des partenaires économiques engagés dans la transformation de leur territoire, avec l’appui de l’Etat.

L’objectif de ces investissements est d’accélérer les grandes transitions sur ces territoires pilotes (territoires ruraux, villes moyennes et territoires d’industrie) à travers, par exemple, la réduction de la consommation d’énergie et du tonnage de déchets, le développement de nouvelles formes de mobilité, l’évolution des pratiques agricoles et viticoles et la promotion de la production bio, la reconquête industrielle et le développement de l’industrie du futur conciliant haute technologie et réduction de l’empreinte carbone, la revitalisation de centre-villes, l’évolution des modes de prise en charge du système de santé, le déploiement de nouvelles solutions numériques au bénéfice des populations, l’adaptation des compétences aux évolutions du marché du travail, etc.

Les différentes innovations portées par les 24 projets illustrent, dans les territoires, les ambitions du Gouvernement pour faire de la France un modèle en matière de transition écologique, de société de compétences et d’économie d’innovation.

Les 24 lauréats proposent des innovations du quotidien au bénéfice des populations, reflétant la diversité des projets et des territoires : développement d’exploitations agricoles bioécologiques, réinstallations d’unités industrielles et décarbonation de processus de production, valorisation des ressources en bois local, meilleure inclusion des personnes en situation de handicap, mise en service de navettes autonomes, développement de l’hydrogène, aménagement et conversion de friches, amélioration de la qualité de l’air dans un territoire portuaire et de l’eau dans un territoire agricole, promotion du tourisme durable, etc.

L’action « Territoires d’innovation » du Programme d’investissements d’avenir (PIA) comprend des subventions (enveloppe de 150 millions d’euros) et des investissements publics (enveloppe de 300 millions d’euros) pour mettre en œuvre ces innovations et faire levier sur les financements apportés par les collectivités locales et leurs partenaires privés. Les 24 territoires lauréats, sélectionnés à la suite d’un appel à projets lancés en novembre 2018, bénéficieront d’un accompagnement dans la durée de la part de l’Etat et de son opérateur, la Banque des territoires.

JPEG - 52 ko
"Territoires d’innovation" : l’Etat va injecter 450 millions d’euros

Pour en savoir plus, le lien :

- https://www.gouvernement.fr/…/communique_de_presse_de_m._ed…


Pour en savoir plus :

- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Strasbourg lauréate du programme national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » en janvier 2017
- L’Alsace en pointe dans l’innovation médicale BioTech le 17 avril 2018.
- La modélisation 3D de Visible Patient prise en charge à 100 % à Strasbourg le 03 octobre 2018
- Strasbourg : C’est quoi cette usine-école, unique en Europe ?
- Appel à candidature – la santé à Strasbourg le 17 décembre 2018
- Le Professeur Marescaux, a acceuilli une vingtaine de jeunes filles à l’IRCAD de Strasbourg le 20 mars 2019
- Le projet « la santé en mouvements, une ambition partagée » de Strasbourg est lauréat de l’action « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » le 13 septembre 2019
- Le projet « e-Meuse santé » est lauréat de l’action « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » le 13 septembre 2019
- De Nancy à Strasbourg , trois lauréat de l’action « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » en Grand Est le 13 septembre 2019.
- Macron débloque 5 milliards d’euros pour doper le financement des startup le 17 septembre 2019 à Paris.
- Strasbourg TSD, un projet dans l’esanté avec Docaposte, lauréat de l’action « TIGA »
- Les startups strasbourgeoises chassent en meute en octobre 2019 à Boston


PDF - 7.5 Mo