A la rencontre de Jérôme Leleu, président Interaction Healthcare

, dans le réseau de Jérôme Leleu

Le 11 mai 2016 s’est déroulée la 3ème édition de la conférence de SimforHealth, le département de simulation numérique en santé de Interaction Healthcare. L’occasion de faire un point sur la simulation numérique en santé et Interaction Healthcare avec son président Jérôme Leleu.

Bonjour Jérôme. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis président de Interaction Healthcare, fondée en 2008 avec Danielle Villedieu, une agence digitale spécialisée dans la e-santé. Avec le fort développement de la société (plus de 45 collaborateurs), ces deux dernières années, je suis désormais en charge plus spécifiquement du développement stratégique de SimforHealth. Par ailleurs, je suis en charge du groupe de travail Santé du think-tank « Renaissance Numérique » et au bureau exécutif du pôle de compétitivité de Cap Digital.

Le 11 mai 2016 s’est déroulée la 3ème édition de la conférence de Sim4health. Quels ont été les grands thèmes abordés ?

Comme pour les deux précédentes éditions, nous avons souhaité réunir des experts de la (e)santé, des professionnels de santé, ainsi que des acteurs majeurs dans les technologies innovantes pour faire le point sur l’évolution de la formation en santé via la simulation numérique. Après avoir reposé les définitions et fait un état des lieux sur la place de la simulation numérique dans les programmes de formation initiale et continue avec les interventions du Pr Granry et du Pr Staccini, la conférence a fait une place importante aux retours d’expérience avec une table ronde réunissant des professionnels de santé et des laboratoires pharmaceutiques utilisant ce principe de cas cliniques et de simulateurs virtuels.


http://simforhealth.fr/

Et puis, la dernière partie s’est focalisée sur le futur de la formation des professionnels de santé avec les possibilités offertes par la réalité mixte avec Samsung et Microsoft et l’intelligence artificielle notamment avec la vision de Clément Goehrs, médecin de santé publique au CHU de Bordeaux. Le showroom – dans lequel nos 240 invités ont été plongés dans un monde virtuel grâce à des hologrammes et des casques de réalité virtuel – a permis aux participants de « toucher » les applications concrètes de la simulation numérique et la réalité virtuelle et leur potentiel dans le domaine de la santé.

La démonstration du casque Hololens de Microsoft a notamment rencontré un vif succès auprès des participants. Peux-tu nous dresser un bilan de cet évènement ?

Microsoft nous a en effet donné la primeur de présenter pour la première fois en France sur un évènement en santé son casque Hololens. Leurs lunettes de réalité mixte peuvent réellement représenter un tournant pour la formation en santé par exemple. Mais au-delà de cette présentation et des retours très positifs, je crois que nos invités ont perçu l’intérêt et les possibilités de ces nouvelles formes d’apprentissage offertes par la simulation numérique.

Compte tenu du succès et des demandes pour (re)vivre cet évènement, l’équipe de SimforHealth vient de lancer le site dédié à notre conférence : www.simforhealth.fr/conference

A l’occasion de cette conférence tu as annoncé qu’Interaction Healthcare avait levé 5 millions d’euros pour construire le futur de la formation numérique en santé. Peux-tu nous en dire quelques mots ?

Cette levée de fonds doit permettre le soutien au développement à l’international de SimforHealth, notre activité d’éditeur de simulation numérique en santé. Plus globalement, ce département prévoit un recrutement de 30 personnes d’ici à 2019. Ce tour de table soutient également nos activités historiques sur la conception d’applications numériques pour les patients et les professionnels de santé. Plusieurs personnes se sont interrogées avec cette importante levée de fonds « Interaction Healthcare ne fait plus que de la simulation numérique désormais ? » : Je veux insister sur le fait que notre métier d’agence de solutions e-santé – pilotée désormais par son directeur Frédéric Delahalle – poursuit sa croissance et que SimforHealth est une nouvelle activité complémentaire. Notre équipe veut conserver l’esprit start-up en inventant de nouveaux services tout en s’appuyant sur un cœur de métier initial.

Un développement au Canada a été annoncé. Quelle est l’importance d’un déploiement international pour Interaction Healthcare ?

Avec nos solutions de SimforHealth, nous avons déjà formés 22 000 professionnels de santé à travers le monde. Présent à Montréal depuis plus de deux ans, nos clients et partenaires nous montrent un peu plus chaque jour que la simulation numérique en santé est un domaine en pleine croissance (un marché mondial prévu à 700 M€ en 2019 avec 21% de croissance annuelle). Je pense notamment à de nouveaux modèles tels que MedicActiv la première plateforme de création, échange et diffusions de cas cliniques virtuels. Notre équipe collabore avec des centres de simulation en santé comme le LabFor SIMS de la Faculté de Médecine Paris-Sud avec lequel plusieurs simulateurs notamment en soins infirmiers seront diffusés via cette plateforme.


Plateforme MedicActiv http://www.medicactiv.com/fr/

Observateur de l’e-santé en France depuis de nombreuses années, comment vois-tu évoluer la simulation numérique santé en France ?

Je crois que les enjeux restent encore entiers pour que la simulation numérique soit intégrée comme solution complémentaire dans les cursus et programmes de formation. Un effort de pédagogie et de vulgarisation doit continuer comme nous essayons de faire avec notre évènement le 11 mai dernier. Les interventions des acteurs reconnus tels que la SoFraSimS ou le Dr Jacques Lucas du Conseil National de l’Ordre des Médecins permettent un éveil des consciences sur ce sujet qui revêt avant tout un caractère éthique avec cette recommandation désormais bien connue « Jamais la 1ère fois sur le patient ». Ceci dit, je crois que la France est particulièrement active dans le domaine de la e-santé et soutient de nouvelles approches innovantes de formation comme le prouve la première Journée nationale « Numérique, Formation et Santé » organisée par Cap Digital avec l’appui du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et dont SimforHealth est partenaire.


Pour aller plus loin : @jeromeleleu – Scoop.it/u/jerome-leleu – www.interaction-healthcare.com

Pour en savoir plus sur SimforHealth, le département de simulation numérique en santé de Interaction Healthcare et revoir la conférence du 11 mai 2016 : www.simforhealth.fr

Publié par rteston le 29 juin 2016 dans buzz-esante.fr