6e symposium Advanced Digital Technology (ADT), organisé par Faire Faces du 31 mai au 3 juin 2018 à Amiens

, dans le réseau de Julie FOLLET, Héloïse BONNARD

Le professeur Bernard Devauchelle, reconnu mondialement pour avoir réalisé la première greffe du visage en 2005, est à l’initiative de ce projet de création du premier centre dédié à la défiguration, c’est-à-dire la chirurgie de reconstruction du visage. Il a obtenu un engagement de l’Europe et des collectivités locales d’investir 14 millions d’euros pour la construction d’un bâtiment dédié. En 2018, Amiens Cluster s’est attelé, à la demande d’Amiens Métropole et du CHU Amiens-Picardie, à la construction du plan d’affaires de l’IFF.

Présenté comme « unique au monde », l’Institut Faire Faces se focalise sur l’amélioration des techniques chirurgicales, l’analyse des mouvements de la face, ainsi que sur la robotique ou les aspects purement psychologiques des greffes.

Du 31 mai au 3 juin 2018, plusieurs centaines de scientifiques et d’industriels internationaux ont participé à Amiens, au 6e symposium Advanced Digital Technology (ADT), organisé par Faire Faces. « Cette collaboration entre professionnels et scientifiques vise à explorer le rôle des technologies digitales dans les opérations de reconstruction ", résume Bernard Devauchelle.

JPEG - 31.8 ko
Le professeur Bernard Devauchelle, reconnu mondialement pour avoir réalisé la première greffe du visage en 2005, est à l’initiative de ce projet de création du premier centre dédié à la défiguration, c’est-à-dire la chirurgie de reconstruction du visage.

Les participants ont exploré notamment les questions clefs de l’impression 3D, de la CAO ou des nanotechnologies.

L’Institut Faire Faces

Grâce au statut de Fondation de Coopération Scientifique, réunissant des acteurs privés grâce à des partenariats industriels et des acteurs publics dont le Conseil régional, le CHU Amiens-Picardie, Amiens Métropole, l’UPJV et l’Université Technologique de Compiègne (UTC), l’Institut Faire Faces (IFF) devrait sortir de terre d’ici 2021.

Imaginé dès 2009, suite à la première greffe de visage en 2005 par le Professeur Bernard Devauchelle, « l’Institut Faire Faces peut devenir l’épicentre d’un réseau européen et international de recherche et de formation sur la défiguration, ce qui peut faire rayonner notre région » confie -t-il.

En 2018, Amiens Cluster s’est attelé, à la demande d’Amiens Métropole et du CHU Amiens-Picardie, à la construction du plan d’affaires de l’IFF. Veille technologique et marché, benchmark visant à positionner l’Institut parmi ses concurrents, identification d’entreprises susceptibles de soutenir l’Institut, évaluation et construction d’hypothèses financières, sont autant d’actions déterminantes qui ont convaincu la Région Hauts-de-France de suivre la proposition d’Amiens Cluster : soutenir, dès aujourd’hui, et hors-les-murs, l’Institut Faire Faces dans la structuration de ses partenariats par le financement du recrutement d’une équipe dédiée.

Focus sur le projet FIGURES (Facing Faces Institute GUiding RESearch) initié par l’Institut Faire Faces

FIGURES vise à développer une plateforme robotisée de simulation intégrant retour haptique et environnement virtuel 3D pour améliorer l’apprentissage de gestes médico-chirurgicaux techniques spécifiques. Ce projet associe notamment le CHU Amiens-Picardie, SimUSanté, le CEA et l’UTC.


PNG - 482.5 ko
La plateforme SKILLS

La plateforme SKILLS intègre retour haptique et environnement virtuel 3D pour l’apprentissage de gestes diagnostiques et thérapeutiques autour de certaines articulations (temporo-mandibulaire, genou). Elle est destinée à la formation d’étudiants à des gestes spécifiques :
- De l’examen clinique (recherche d’une rupture des ligaments croisés, électromyographie) ;
- De situations chirurgicales (perçage de l’os, fraisage, clivage, vissage) ;
- De gestes thérapeutiques (réduction d’une luxation).

Elle permet de créer de très nombreux exercices d’apprentissage car le dispositif est évolutif et ouvert (possibilité de modifier la forme des bras robotisés selon les besoins, d’associer une maquette 3D d’une articulation par exemple…), ce qui apporte une réelle valeur ajoutée par rapport aux autres dispositifs actuellement sur le marché.


Pour plus d’informations : https://amienscluster.com/actus/



Pour en savoir plus :

- Amiens lance le Bloc, un cluster santé et numérique le 29 juin 2016
- Guillaume Facchi, Monsieur #Healthtech
- Nomination du Secrétaire National du réseau #HealthTech : Guillaume FACCHI le 23 ‎novembre ‎2016 à Paris-Bercy
- Le réseau thématique #HealthTech inaugure son Tour de France des écosystèmes le 22 mars 2018 à Strasbourg
- Le pôle Santé d’Amiens : un écosystème pour booster les entreprises
- Conférence « L’intelligence artificielle au service de la santé » le 30 mai 2018 à 16h à Amiens.
- 6e symposium Advanced Digital Technology (ADT), organisé par Faire Faces du 31 mai au 3 juin 2018 à Amiens
- Conférence sur le développement des thérapies innovantes au Cluster e-santé Le Bloc, le 02 octobre 2018 à Amiens.
- Conférence « Valeur de vos données de santé : qui la détient ? » le 13 novembre 2018 à Amiens
- Colloque « Robotique et Santé » , le vendredi 14 décembre 2018 à SimUSanté Salouël-Amiens