6 femmes au cœur de l’innovation en santé Journée Internationale des droits des femmes 2021 : 6 femmes au cœur de l’innovation en santé

, dans le réseau de Elodie Royer, Julie FOLLET, Céline THOMAS, Rosalie Maurisse, Chahra LOUAFI, Christelle Ayache, Maryvonne Hiance, Sandrine Jullien-Rouquié, Valérie RANDÉ

Le 08 mars 2021, le thème de la Journée internationale des droits des femmes, « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 », célèbre les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19 et met en lumière les lacunes à combler[1].


Les femmes sont en première ligne face à la crise de Covid-19, en tant que professionnelles de santé, pourvoyeuses de soins, innovatrices, organisatrices communautaires et, pour certaines, en tant que dirigeantes nationales figurant parmi les leaders les plus exemplaires et les plus efficaces dans la lutte contre la pandémie. La crise a mis en évidence l’importance primordiale des contributions des femmes et le fardeau disproportionné qu’elles portent[2].

Chez EIT Health, nous soutenons la cause des droits des femmes et nous souhaitons saisir l’occasion offerte par la journée d’aujourd’hui pour mettre en avant les femmes qui au fil des dernières années ont participé aux projets et aux programmes d’innovation, éducation et accélération soutenus par EIT Health.

Nous avons demandé à 5 femmes et plus précisément à deux chercheuses, deux entrepreneuses et une professeure dans notre écosystème de nous raconter leur parcours et leur passion commune pour le monde de l’innovation en santé.


JPEG - 9.2 ko
Yuna BLUM, PhD | CNRS Researcher | Gene Expression and Oncogenesis

1.- Yuna BLUM, PhD | CNRS Researcher | Gene Expression and Oncogenesis

Yuna, comment avez-vous développé cet intérêt pour la recherche et la biologie ?

« Depuis mon plus jeune âge, j’ai longtemps oscillé entre les arts et les sciences, baignée dans ces deux univers avec une mère peintre et un père médecin. Après dix ans de violon au conservatoire, c’est finalement au lycée section théâtre, que mon goût pour la biologie et les mathématiques s’est d’avantage prononcé et ne m’a jamais quitté ! Dans mon métier de chercheur, je retrouve les deux composantes qui m’animent : la curiosité et la créativité. »

Comment l’innovation fait-elle partie de votre quotidien ?

« Je travaille sur des projets interdisciplinaires où j’interagis à la fois avec des biologistes, des cliniciens, des statisticiens et des bio informaticiens, ce qui est une source d’émulation au quotidien. Ces échanges sont riches et cruciaux à mon sens pour faire émerger des choses nouvelles. »

Décrivez-nous un sujet qui vous passionne…

« La recherche translationnelle me passionne ; après plusieurs années de recherche dans une association de patients, la Ligue Contre le Cancer, j’ai réalisé toute l’importance de traduire nos innovations méthodologiques en outils pour la clinique. Cet aspect appliqué de mes recherches est une forte source de motivation ! »


JPEG - 12.7 ko
Magali Richard, chercheuse associée CNRS | UGA

2.-Magali Richard, chercheuse associée CNRS | UGA

Vous êtes chercheuse en génétique, qu’est ce qui vous enthousiasme au quotidien ?

« J’apprécie la liberté fondamentale de la recherche, la singularité des approches que nous proposons et l’originalité du travail transdisciplinaire. Dans mon quotidien, le travail en équipe en fondamental, en local avec les membres de notre laboratoire, et avec nos collaborateurs provenant de disciplines variées (médecin, informaticiens, biologistes…) à l’échelle nationale et internationale. »

Pouvez-vous nous parler de vos choix professionnels ?

« Dès le début de mes études, j’ai souhaité intégrer le monde de la recherche. Je me suis naturellement orientée vers la génétique, qui m’offre la possibilité de combiner l’étude du vivant et le développement d’approches mathématiques innovantes. Un enchaînement de belles rencontres professionnelles m’a ensuite permis d’affiner mon projet et d’être finalement recrutée il y a trois ans comme jeune chercheuse au CNRS. »


JPEG - 13.2 ko
Severine Le Loarne, Directrice Chaire Women entrepreneurship (GEM)

Severine Le Loarne, Directrice Chaire Women entrepreneurship (GEM)

3.-Severine, vous êtes directrice de la Chaire Women entrepreneurship (GEM) dans le domaine de l’innovation, qu’est-ce qui vous anime chaque matin ?

« Ce qui me plait dans ce travail, c’est la rencontre de milieux et de constater à quel point la créativité vient de la rencontre de différents milieux : le milieu académique, le milieu professionnel. Travaillant sur l’entrepreneuriat des femmes, je pense aux milieux (ruraux, QVP, etc.), aux différents métiers, au monde de la santé, de l’énergie… J’adore car chaque rencontre donne lieu à des échanges pétillants et à un vrai terreau créatif ! »

Racontez-nous les premières étapes de vos choix d’apprentissage…

« Je l’ai développé progressivement. Mon intérêt pour l’innovation a certainement émergé, du moins je le pense, des échanges avec mon père sur les technologies de l’énergie. S’il me voyait ingénieur, au final, je me suis tourné vers le marketing d’activités à fort contenu technologique et ai réalisé pour partie mon doctorat dans une école d’ingénieur. »

Comment avez-vous construit votre route professionnelle ?

« De la Chance travaillée : de la chance car si je n’avais pas eu un échange avec un prof d’innovation dans un couloir de l’école de management dans laquelle j’ai fait un master, je n’aurais jamais animé pour lui une séance de cours de base de marketing high tech, puis trouvé un emploi de professeur assistant à Grenoble, lieu de la tech par excellente, eu la possibilité de m’occuper à 28 ans d’un Master spécialisé, puis de lancer un prix de l’innovation, et d’écrire un manuel puis une collection de bande dessinée sur le sujet. Chance travaillée, car j’ai appris à tirer au mieux profit de chaque rencontre. Quant au choix de travailler à la place des femmes dans l’innovation, ca a démarré en 2009, suite à un échec dans ma vie personnelle. Ça s’est accompagné dans par une sorte de renaissance avec ce sujet de recherche qui m’accompagne aussi depuis maintenant plus de 12 ans ! »


JPEG - 8.3 ko
Lucie Mondoulet, PDG Sideros

4.-Lucie Mondoulet, PDG Sideros – start-up soutenue par EIT Health dans le cadre du programme Headstart 2020

Lucie, CEO de Sideros, qu’est-ce qui vous anime au quotidien ?

“Après avoir passé de nombreuses années dans un poste de direction dans une entreprise de biotechnologie, j’aime maintenant, en tant que CEO, m’impliquer dans tous les aspects des opérations (science, finance, développement pharmaceutique, affaires), et en même temps être responsable des objectifs globaux. J’aime pouvoir tracer la trajectoire de l’entreprise et envisager les succès de demain, lorsque notre produit pourra apporter de l’espoir aux patients atteints de cancers résistants. Ce nouveau rôle comporte de nombreux défis pour rester sur la bonne voie et obtenir l’adhésion des investisseurs. »

Comment s’est construit votre parcours scientifique ?

« Je m’intéressais depuis longtemps à la science, raison pour laquelle j’ai entrepris des études d’ingénieur à l’INSA de Toulouse, suivies d’un doctorat à l’INRA où j’ai compris comment les biotechnologies peuvent améliorer la santé humaine. J’ai eu la chance de passer de mon doctorat à une entreprise de biotechnologie, DBV Technologies, où j’ai participé à toutes les étapes stratégiques, de la start-up à la double cotation, en dirigeant le département R&D. J’ai travaillé en étroite collaboration avec les co-fondateurs et le PDG de DBV Technologies, qui m’ont montré à quel point l’esprit d’entreprise est une expérience unique et enrichissante”.


JPEG - 8.2 ko
Sophie Brac de la Perrière, CEO HealShape

5.-Sophie Brac de la Perrière, CEO HealShape et participante au programme Innovation EIT Health Wild Card 2020

Sophie, à quel moment l’entreprenariat est devenu une évidence pour vous ?

“Après avoir étudié à HEC, j’ai rejoint Sanofi puis Sanofi Pasteur, principalement en Business Development. C’est à ce moment que l’expérience de l’acquisition d’une biotech aux USA m’a particulièrement touchée. J’avais beaucoup d’admiration pour ce que leur équipe avait construit et je me suis dit qu’un jour je rêverais de mener un tel projet. En effet, avoir la vision globale du projet, emmener une équipe et un projet porteur de sens, être pleinement responsable de ses actes et naviguer entre stratégie et opérationnel dans un monde innovant où l’avenir n’est pas tracé, j’étais attirée par tous les aspects de ce rôle. »

« Je voulais entreprendre, et un domaine m’attirait particulièrement : la santé, et si possible dans la Deep Tech. Aujourd’hui je réalise un rêve, qui est aussi un challenge exigeant, et j’aime l’aventure collective que nous vivons avec mes associés et tous ceux impliqués sur ce projet.”


JPEG - 10.7 ko
Aline Cerf, CEO de SmartCatch

6.-Aline Cerf, CEO de SmartCatch – Start-up accompagnée par le programme Headstart 2020

Aline, quel a été le fil rouge de votre carrière de chercheuse et puis d’entrepreneuse ?

“Je n’ai jamais perdu de vue mon véritable but dans la vie, qui a toujours été de contribuer à l’éradication du cancer. Cela a guidé mes choix, d’abord en rejoignant le CNRS en tant que chercheuse et aujourd’hui en tant que PDG, en repoussant les limites, en relevant des défis grâce à mon expérience d’entrepreneuse, en m’engageant à rapprocher le plus possible du patient des innovations capables de changer le cours des choses »


JPEG - 13 ko
“Women Entrepreneurship Bootcamp”

“Women Entrepreneurship Bootcamp”

Pour aller plus loin, EIT Health a lancé à partir de cette année un Bootcamp 100% dédié aux entreprenueses ! Le “Women Entrepreneurship Bootcamp” met en relation les jeunes entreprises à forte croissance, dirigées ou codirigées par des femmes, avec un réseau incomparable d’investisseurs et de mentors pour faciliter leur croissance.
Au travers de ce programme les start-ups sélectionnées seront coachées pour développer leur USPs et attirer davantage d’investissements.

Le programme d’une durée de sept semaines offre des possibilités de formation intensive, de mentorat et de mise en réseau à Galway (Irlande), Coimbra (Portugal), Barcelone (Espagne) et Londres (Royaume-Uni).

Pour plus d’informations, cliquez ici

JPEG - 25.5 ko
“Women Entrepreneurship Bootcamp”

Sources :

[1] https://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/international-womens-day

[2] https://www.unwomen.org/fr/news/stories/2020/11/announcer-international-womens-day-2021

Publié le 05 mars 2021 sur https://eithealth.eu/


JPEG - 150.7 ko
Le 31 janvier 2019 lors des rencontres de l’innovation Occitanie Innov, La Tribune Toulouse a interviewé Valérie Randé, Directrice opérationnelle déléguée Innovation et Réseaux de l’agence AD’OCC Valérie RANDÉ : « Le réseau de l’agence AD’OCC guide et accompagne les entreprises qui veulent innover » le 31 janvier 2019
JPEG - 29.2 ko
Aurelien @aurelien_falcot · 28 mars 2016
Emilie Royère : "Eurobiomed est reconnu comme le point de contact des sciences du vivant…
https://www.scoop.it/topic/satt/p/4061633161/2016/03/24/emilie-royere-eurobiomed-est-reconnu-comme-le-point-de-contact-des-sciences-du-vivant-dans-le-grand-sud
JPEG - 40.4 ko
Ardan Grand Est @Ardan_GE · 09 mars 2021
Félicitations à @PolyDtech qui accueille Psylvia en contrat #ARDAN ! Grâce à l’accompagnement de @GrandENov, elle intègre l’entreprise en tant qu’ingénieure en biologie @regiongrandest Poly-Dtech à Strasbourg vient d’intégrer Violaine le 09 mars 2021.
JPEG - 46.2 ko
Sandrine Jullien-Rouquié @sandrinejr · 9 mars 2021
#EqualInTech Entreprendre n’est pas une question de genre !
Pour entreprendre il faut de la détermination, être à l’écoute des dernières innovations technologiques ou d’usage et savoir s’entourer !
Et vous ? @cgiorgi & @cec_morel
Interview de Sandrine Jullien-Rouquié, fondatrice de Ludilabel le 20 février 2018
JPEG - 87.3 ko
PoleTechnologique 52 @poleTechno52 · 21 janvier 2021
Le cluster @CNogentech rassemble les entreprises qui développent des dispositifs médicaux.
Interview de Delphine Descorne Jeanny, avec le soutien financier du Conseil Départemental et de l’Agglomération de Chaumont a participé à l’émission Itinéraire Entreprise du Figaro Economie. https://poletechno52.fr/Nogentech-la-presse-nationale-en-parle.html
JPEG - 56.1 ko
EIT Health France @EIThealth_FR · 13 mars 2021
#IWD2021 6 Portrait #entrepreneuse
Aline Cerf est CEO de #SmartCatch accompagnée par @EITHealth Headstart 2020 développe des dispositifs médicaux qui permettent d’isoler les cellules cancéreuses dans le sang
Découvrez son parcours
https://eithealth.eu/news-article/journee-internationale-des-droits-des-femmes-2021-5-femmes-au-coeur-de-linnovation-en-sante/
JPEG - 61.7 ko
Sandrine Jullien-Rouquié @sandrinejr · 24 mars 2021
Retrouvons-nous ce jeudi 25/03/2021 à 13h30 pour répondre à toutes vos questions au sujet de la French Tech Toulouse ! Rejoignez-nous jeudi 25 mars pour un moment d’échanges avec @FrenchTech_Tlse Ce mois-ci, @sandrinejr, Présidente de La French Tech Toulouse, sera présente pour répondre à vos questions
http://lafrenchtechtoulouse.com/decouvrir
JPEG - 72.7 ko
STATION F @joinstationf 08 avril 2021
Today was the kick-off event of the French Tech International Community with @roxannevarza, director of STATION F, and @katborlongan, Director of @LaFrenchTech
They both explained how much they wish this community existed when they arrived in France
======================================
STATION F @joinstationf 08 avril 2021
C’était aujourd’hui le coup d’envoi de la Communauté Internationale de la French Tech avec @roxannevarza , directeur de STATION F, et @katborlongan , Directeur de @LaFrenchTech
Ils ont tous deux expliqué à quel point ils souhaitaient que cette communauté existe à leur arrivée en France
https://twitter.com/i/status/1380156935396335623

Pour en savoir plus :

- Valérie Randé Femme de réseau
- Valérie RANDÉ : « Le RDT de Midi-Pyrénées guide et accompagne les entreprises qui veulent innover » le 21 février 2013
- Première édition du colloque « Femmes et Innovation » à Toulouse le Jeudi 16 novembre 2017
- Elodie Royer animer un eco-système au bénéfice des start-ups réunionnaises e-Sante
- Interview de Sandrine Jullien-Rouquié, fondatrice de Ludilabel le 20 février 2018
- Valérie RANDÉ : « Le réseau de l’agence AD’OCC guide et accompagne les entreprises qui veulent innover » le 31 janvier 2019
- Interview de Émilie Royère, directrice générale d’Eurobiomed, sur la filière santé en Occitanie ! le 19 août 2020
- 6 femmes au cœur de l’innovation en santé le 05 mars 2021
- webinaire ABG : Les métiers de la communication scientifique et médicale le 07 avril 2021
- Le premier collectif de femmes dans la Santé le 23 avril 2021